Ajoutez ce site comme page de démarrage

Nouvelle Maison Catherine de Longpré

Par: Joffre Grondin

Mme Aline Fortin, directrice  générale de la Maison Catherine de Longpré, M. Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Paul Busque, député de Beauce-Sud, M. Léon Drouin, président du Conseil d'administration de la Maison Catherine de Longpré et M. Daniel Paré, président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière- Appalaches

Mme Aline Fortin, directrice générale de la Maison Catherine de Longpré, M. Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Paul Busque, député de Beauce-Sud, M. Léon Drouin, président du Conseil d’administration de la Maison Catherine de Longpré et M. Daniel Paré, président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches.

Après 26 ans d’existence, la nouvelle Maison Catherine de Longpré ouvrait ses portes au public ce dimanche 8 mai 2016. Le nombre de chambres demeure à 8, mais le nouveau bâtiment a été conçu pour améliorer les services ; plus grand, plus fonctionnel, plus beau, plus ensoleillé. Six des huit lits étaient subventionnés, ils le sont maintenant en totalité.

En effet, Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux, Paul Busque, député de Beauce-Sud et Dominique Vien, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et députée de Bellechasse, ont visité hier le nouvel édifice et ont annoncé que deux lits de la maison seront considérés comme des lits de soins palliatifs et recevront du financement en conséquence.

« Ce financement permettra de consolider l’offre de service en soins palliatifs et de fin de vie sur le territoire de Chaudière-Appalaches, et il s’inscrit dans notre volonté d’atteindre le ratio d’un lit réservé pour 10 000 habitants, comme cela est proposé dans le Plan de développement 2015-2020 en soins palliatifs et de fin de vie », a déclaré monsieur Barrette.

Ce financement correspond à un montant annuel de 68 000 $ par lit réservé en soins palliatifs, s’élève à 136 000 $ pour l’année 2016-2017. Celui-ci s’ajoute au montant accordé annuellement pour les six autres lits déjà offerts.

Depuis 1989

Rappelons que la Maison Catherine de Longpré est une maison de soins palliatifs privée qui existe depuis 1989. Elle offre des services d’hébergement gratuit aux personnes en fin de vie, incluant les services médicaux, infirmiers et d’assistance, et accueille également des personnes qui nécessitent un ajustement de leur médication. La Maison offre aussi de l’hébergement de répit pour les proches aidants, moyennant des frais de 17 $ par jour. Les nouveaux locaux de la Maison, plus conviviaux et fonctionnels, sont maintenant prêts à accueillir le personnel, les bénévoles et les pensionnaires au cours des prochains jours.

« Notre gouvernement est fier d’apporter son soutien à un organisme tel que la Maison Catherine de Longpré, qui a à cœur d’offrir aux personnes en fin de vie et à leurs proches des soins et des services d’une très grande qualité, dans un souci de respect de leur dignité et de leurs valeurs », a conclu le député Busque.

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo