Ajoutez ce site comme page de démarrage

Louis Gendreau, l’original (1852-1935)

Par: André Garant

Mariage de Louis Gendreau et Margaret Cahill, le 28 juillet 1880 à Saint-Georges.

Mariage de Louis Gendreau et Margaret Cahill, le 28 juillet 1880 à Saint-Georges. Photo : Gracieuseté Société historique Sartigan

Par André Garant

Louis Gendreau naît le 12 janvier 1852 à Saint-Pie-de-Bagot. Il est l’un des neuf enfants de l’hôtelier Godfroy Gendreau et d’Éléonore Denonville. Le 28 juillet 1880, à Saint-Georges-de-Beauce, il épouse Magaret Cahill (1858-1942), fille de l’hôtelier irlandais Michaël Cahill (1827-1892) et de Margaret Scully (1831-1915). 

Situé à Jersey Mills, l’American Hôtel de Cahill fut le premier établissement hôtelier à Saint-Georges de Beauce. À l’intérieur de sa maison, Wilfrid Paquet de Jersey Mills à Saint-Georges avait conservé les planches originales de l’Hôtel de Michaël Cahill. Cet emplacement de choix acheté par Lionel Thibodeau (1912-1982) et son Restaurant Laurentien.

Louis Gendreau et Margaret Cahill sont les parents de: Éléonore-Lina (1882-1914), épouse de De Lourdes Lippé (1875-1963), Edmond Gendreau (vers 1888-1958), époux de Rachel Poulin, Horace Gendreau (1892-1978), époux de Marie-Anne Caron (1900-1974), Stella Gendreau (1885-1887), Léonard Gendreau (1898-1976), époux de Gabrielle Gates (1900-1983).

Louis Gendreau, un original touche-à-tout 

Il sera le seul actionnaire canadien-français du Quebec Central Railway Co, fondé en 1875. Le train n’arrivera à Saint-Georges qu’en hiver 1907. Il est aussi impliqué dans la fièvre aurifère beauceronne. En effet, en automne 1878, Gendreau devient associé de la Compagnie Victoria, sur le lot 18 de la rive droite de la rivière Gilbert. À l’été 1879, avec douze mineurs, il y trouve 130 $ en or. En 1890, Louis Gendreau sonde sur les anciennes propriétés de la Colonial Gold. En 1896, il forme The Central Quebec Gold Field Co.

Louis Gendreau à 58 ans

Louis Gendreau à 58 ans. Photo : Gracieuseté Société historique Sartigan

De plus, de 1881 à 1890, avec Joseph Frigon, Gendreau exploite un moulin à scie, au site actuel du Barrage Sartigan, au secteur Jersey Mills de Saint-Georges-de-Beauce. En 1888, on le connaît aussi comme capitaine du bateau La Minerve sur le Lac Témiscamingue.

Il y adopte un Amérindien Ojibeway de 22 ans, nommé Simon Tibinigeeshie, haut de trente-quatre pouces, pesant à peine 52 lb. En 1889, Tibinigeeshie participe même à une grande Exposition à Ottawa.

Enfin, de 1891 à 1894, il devient le 20e maire de la municipalité d’Aubert-Gallion. De 1908 à 1930, Louis Gendreau est maître de poste au bureau Jersey River Chaudiere. On lui attribue la construction du premier pont sur la rivière du loup à Saint-Georges.

Le 13 mars 1935, après une longue maladie de quatre ans, Louis Gendreau décède à Saint-Georges.  Sans conteste, Louis Gendreau est tout un entrepreneur!

Bâtie en 1881, la résidence de Louis Gendreau deviendra Le Foyer Saint-Louis à Jersey Mills; cette bâtisse, sise à l’arrière du Centre Hospitalier Champlain-de-L’Assomption, est démolie en juin 2015.

https://www.youtube.com/watch?v=OVc98vmw-3c

Arthur Lessard, Margaret Cahill, Lina et Louis Gendreau; à l’arrière, Edmond, Léonard et Horace

Arthur Lessard, Margaret Cahill, Lina et Louis Gendreau; à l’arrière, Edmond, Léonard et Horace. Photo : Gracieuseté Société historique Sartigan

André Garant

GENDREAU

Georges Gendreau/France/Jeanne Couillon

Enfants : Pierre (1633-1673), Jean (1634 – ), Marie (1636- ), Artus (1637- ), Marguerite (1638- ), Jeanne (1641- ), Marie (1644- ), Isabelle (1646 – ), Élisabeth (1649- ).

Pierre Gendreau dit La Poussière, maçon, 1633-1673/1630 Saint-Denis d’Oléron, Saint-Onge, France/24 janv.1663, Château-Richer/Jeanne Garnier, veuve de René Maheu et de Louis Delamarre (Sébastien Garnier et Marie Roux). Au décès de Pierre Gendreau, son 3e époux, elle se remarie en 1681 à Jacques Barbault.

Enfants : Marie (1663- ), Anne (1665- ), Jacques (1667- ), Pierre (1669-1695), Catherine (1671- ), Geneviève (1673- ).

Jacques Gendreau/12 fév. 1691, Saint-Pierre, Île d’Orléans/Marie-Anne Dalleret, veuve de Jean-Valéron Lacroix (Marin Dalleret et Marie-Anne Lafontaine)

Enfants : Joseph (1691- ), Jacques (1694- ), Marie-Jeanne (1696- ), Pierre (1699- ), Julien (1704- ), Geneviève, Marie-Anne.

Julien Gendreau/3 août  1728, Saint-Laurent, île d’Orléans/Anne Chabot (Jean Chabot et Éléonore Énault)

Enfants : Julien (1729-1729), Marie-Anne (1730- ), Laurent (1732-1732), Julien-Louis (1733- ), Ignace (1735- ), Jean-Baptiste (1738- )

Julien-Louis Gendreau/28 janv. 1765, Saint-Laurent, Île d’Orléans/Marguerite Leclerc (Joseph Leclerc et Ursule Noël)

Enfants : Laurent, Pierre, Julien.

 Le moulin de Louis Gendreau à Jersey Mills, vers 1900

Le moulin de Louis Gendreau à Jersey Mills, vers 1900. Photo : Gracieuseté Société historique Sartigan

Laurent Gendreau/16 août 1802, Saint-Hyacinthe/Marie-Louise Allard (Jean-Baptiste Allard et Angélique Archambault)

Enfants : Godefroy (1927-1913), François-Xavier, Joseph, Pierre, Jean-Baptiste, Louise-Tèque, Sophie, Laurent.

En 1838, Laurent Gendreau se remarie à Marguerite Morin (Jean Morin et Madeleine Breault)

Godfroy Gendreau 8 janv. 1827- 29 mars 1913/2 fév. 1852, Saint-Pie-de-Bagot/Éléonore Denonville (Jean-Baptiste Denonville, capitaine et Oportune Guy).

Enfants : Louis (1852-1935), Godfroy-Louis (12 janv. 1853- ), Pierre-Elzéar (21-09-1855- ), Alosia (28 déc. 1857- ), Apolline (7 fév. 1860- ), Wilfrid, Raymond (19 déc. 1861- ), Edmond (20 mai 1863- ), Albert (20 juillet 1864- ), Alice (adoption).

Louis Gendreau 12 janv. 1852- 13 mars 1935/ Mariage 28 juillet 1880, Saint-Georges, Beauce/Marguerite Cahill 2 fév. 1858- 6 janv. 1942 (Michaël Cahill et Marguerite Scully).

Enfants : Horace (1892-1978), Léonard (1898-1976), Edmond (vers 1888-1958), Lina (1882-1914), Stella (1885-1887).

Horace Gendreau (1892-1978) et Marie-Anne Caron (1900-1974) : Lucien (1919-1981), Maurice (1921-1962), Denise (1922-2005), Alice (1923- ), Gérard (1925-2009), Simonne (1926- ), Laura (1928-2015), Thérèse (1929- ), Raymond (1931- ), Paul-Henri (1936 – ), Marcel (1939- ), Louis (1941-  ), Jacques (1943-2012).

André Garant

Sources : Ancestry.ca

BMS2000

Fichier Origine

Famille Gendreau 1663-1990, Prudent Vallée et Simone Gendreau et al., 148 pages, 1990

La résidence de Louis Gendreau en 1904

La résidence de Louis Gendreau en 1904. Photo : Gracieuseté Société historique Sartigan

Il est possible de consulter le livre Famille Gendreau 1663 - 1990 à la Société historique Sartigan.

Il est possible de consulter le livre Famille Gendreau 1663 – 1990 à la Société historique Sartigan.

PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
SHSartigan
CarteVetementsSevigny

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]