Ajoutez ce site comme page de démarrage

La Ville accepte l’offre d’achat de la SQI pour le terrain de la maison Lacroix

Par: Joffre Grondin

 

Ville de Saint-Georges accepte l’offre d’achat de la SQI pour le terrain de la maison Lacroix pour la somme de 2 M$.

Ville de Saint-Georges accepte l’offre d’achat de la SQI pour le terrain de la maison Lacroix pour la somme de 2 M$.

Le conseil de Ville de Saint-Georges accepte une offre d’achat du terrain de la maison Lacroix par la Société québécoise des infrastructures pour la somme de 2 M$. Ce terrain de 14 945 mètres carrés permettra à la Société d’y aménager le futur poste de police de la MRC de Beauce-Sartigan. Cette offre d’achat est conditionnelle à l’acceptation d’une autorisation gouvernementale pour la réalisation du projet.

Le terrain, située près de l’église l’Assomption, avait été acquis par la Ville en 2009 pour la somme de 1 350 000 $, en vue de la construction d’un centre culturel.

Depuis le 15 novembre 2012, les effectifs de la SQ de la MRC de Beauce-Sartigan sont répartis à deux endroits soit les anciens locaux de la sûreté municipale sur le boulevard Dionne et le bâtiment de la SQ situé sur le boulevard Lacroix à la sortie sud de Saint-Georges.

La Société québécoise des infrastructures était à la recherche d’un grand terrain pour re-situer les effectifs de la Sûreté du Québec, et a donc « demandé des avis d’intention pour voir s’il y avait des terrains à vendre, car la relocalisation doit être complétée le 31 décembre 2017.

Il y a eu trois ou quatre réponses, mais qui ne correspondaient pas aux normes demandées.

La ville n’a pas répondu [aux avis d’intention] parce qu’elle ne cherchait pas à vendre », explique le maire Morin, et que personne n’avait montré un intérêt pour l’acheter.

N’ayant pas trouvé de terrains qui répondait aux critères recherchés, la SQI s’est tournée vers le terrain de la maison Lacroix, qui répondait aux critères, et a fait une première offre de 1 600 000$ à la Ville le 15 janvier. Il faut un grand terrain, car les locaux de la Sûreté sont sur un seul étage, a glissé Claude Morin.

Le terrain de la maison Lacroix est à gauche. Le bâtiment à droite n’a jamais été mis en vente, donc, à la Ville, comme le précise avec une certaine lassitude le maire Morin, peut-être pour prévenir les rumeurs, en date du 8 février 2016 : « pas question d’acheter l’église ».

Le terrain de la maison Lacroix est à gauche. Le bâtiment à droite n’a jamais été mis en vente, donc, à la Ville, comme le précise avec une certaine lassitude le maire Morin, peut-être pour prévenir les rumeurs, en date du 8 février 2016 : « pas question d’acheter l’église ».

En additionnant le prix d’achat et les différents coûts, dont la démolition de la maison, « le terrain montait à plus de 1 600 000$ », nous précise le maire. La première offre a donc été refusée.

Une deuxième offre de 2 000 000$ a remporté la mise. Évidemment, il ne faut pas oublier que le tout est conditionnel à ce que la Sûreté obtienne l’approbation et le financement gouvernemental.

La grande priorité de la ville demeure toujours le Quai Pinon.

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo