Ajoutez ce site comme page de démarrage

Le pique-nique interculturel : un franc succès !

Toutes les oreilles étaient sur le maire, mais tous les yeux étaient sur la bouffe. Un festin ! Rien de tel que l’intégration de la nourriture.

Toutes les oreilles étaient sur le maire, mais tous les yeux étaient sur la bouffe. Un festin ! Rien de tel que l’intégration de la nourriture.

Il faut dire que c’est toujours un succès. Il faut y avoir participé pour comprendre pleinement. Pensez famille, pensez drôle de famille, mais famille quand même. Et en famille, on mange ! Ce qui nous mène à dire que c’est le 30 août dernier au parc des Sept-Chutes qu’avait lieu le traditionnel pique-nique interculturel du comité d’Accueil en Beauce des nouveaux arrivants (ABNA). 

Plus de 140 personnes étaient présentes ce qui est un record pour cette activité annuelle. On ne sait pas trop quand un nouvel arrivant cesse de l’être et devient un vieil arrivant, mais ce qui importe est que ces vieux nouveaux arrivants accueillent les nouveaux nouveaux arrivants, et ce, depuis plusieurs années.

Mon pays, c’est la Beauce. Vous êtes bienvenus de vous joindre à nous, à condition que… vous aimiez manger. Ici, on aime manger. On aime autre chose évidemment, mais bien manger, est un plaisir.

Un logis chaud. Extérieur à trente en bas de zéro. Un repas entre famille et amis. C’est le bonheur.

C’est pourquoi…

…C’est sous forme de potluck que chacun des participants a apporté un plat à partager. « Grâce aux plats de chacun, nous avons eu un festin fabuleux », indique Ruth Gagnon, présidente de l’ABNA. De la diversité, il y en avait ! Le pays d’origine des convives était très diversifié : Belgique, Côte d’Ivoire, Guadeloupe, Haïti, France, Vietnam, Maroc, Tunisie, Mexique, Argentine, Paraguay, Équateur, Île de la Réunion, Colombie, Madagascar et, bien sûr, Canada.

« Le soleil était de la partie et les gens étaient ravis », mentionne Lydie Tipaka, agente de migration Place aux jeunes au Carrefour jeunesse-emploi de Beauce-Sud. L’organisme s’implique depuis 2011 dans l’organisation du pique-nique interculturel via le projet Trait-d’Union.

Le Maire de la Ville de Saint-Georges, monsieur Claude Morin, était présent à l’activité et a souligné l’importance d’aller vers l’autre afin de réussir l’intégration de tous les nouveaux arrivants. (Notez sur la photo que toutes les oreilles étaient sur lui, mais que tous les yeux étaient sur les plats.)

Au centre, Olivier Turcotte, avec peut-être  une Gibson 175, on ne sait, mais belle guitare et belle musique assurée.

Au centre, Olivier Turcotte, avec peut-être une Gibson 175, on ne sait, mais belle guitare et belle musique assurée.

Musique

Cette année, la portion musicale fut assurée par le trio composé de Joannie Demers, Olivier Turcotte et Philippe Veilleux. Tamara Weber-Fillion et James Bernard ont accompagné le groupe dans la seconde partie de l’après-midi pour notre plus grand plaisir.

Le prochain événement à ne pas manquer aura lieu dans le cadre de la semaine québécoise des rencontres interculturelles du 5 au 11 octobre 2105.

L’activité a été possible grâce à de généreux commanditaires tels que CAMBI et le CJEBS et sera sûrement de retour l’an prochain.

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo