Ajoutez ce site comme page de démarrage

Caucus libéral en Beauce

Par: Joffre Grondin

 Le  député de Beauce-Sud, Robert Dutil, la ministre du Tourisme Dominique Vien, et le premier ministre du Québec, Philippe Couillard en conférence de presse

Le député de Beauce-Sud, Robert Dutil et la ministre du Tourisme Dominique Vien, entourent le premier ministre du Québec, Philippe Couillard en conférence de presse

Pendant que dans le lobby du Georgesville la presse nationale était en grappe autour des ministres, François Blais à l’éducation, puis David Heurtel à l’environnement, brandissant caméras et micros et lançant question après question, la presse locale était sagement assise à l’entrée, semblant très détachée de toute cette agitation, comme en attente.

Effectivement, une conférence de presse regroupant le député de Beauce-Sud, Robert Dutil, la ministre du Tourisme Dominique Vien, et le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, avait été réservée uniquement pour la presse locale.

Les caucus

Il faut savoir qu’il y a deux caucus par année, un qui se tient à Québec, avant la session d’hiver, et un autre avant la session d’automne, dans une des régions du Québec. Pour préparer la session, divers sujets sont abordés, les dossiers principaux que le parti va aborder dans la session qui s’annonce.

C’est environ 200 personnes qu’amène à Saint-Georges ce caucus des 70 députés et ministres libéraux, générant beaucoup de retombées économiques.

C’est sûr qu’à première vue, ça semble retomber surtout au Georgesville, mais enfin, laissons l’analyse aux spécialistes.

Une première d’envergure

Le député Robert Dutil avait réussi à organiser une soixantaine de visites de députés et ministres, mercredi après-midi, dans des endroits stratégiques des municipalités de Beauce-Sud. Une première expérience « qui sera à répéter » a assuré monsieur Dutil, car, comme l’a souligné le premier ministre, « tous sont revenus à la fois impressionnés et enchantés », et les gens visités étaient heureux « de voir l’intérêt pour le milieu ».

« On n’en a pas fait un gros tapage médiatique », a glissé Philippe Couillard ; ce n’était pas seulement des visites d’entreprises, mais des prises de contact. Un seul exemple, dans la soixantaine de visites, les ministres Hélène David et Dominique Vien ont visité le musée des lilas. De telles visites se sont reproduites dans le comté.

Fusion des MRC

Il semble y avoir un mouvement qui s’amorce pour une fusion des MRC dans notre région, spécifiquement, passer de 3 à 2. À cela, le PM répond qu’il n’est pas question d’imposer quoi que ce soit. Les acteurs du milieu prendront position.

Pénurie de main-d’œuvre

L’immigration, et surtout la rétention de cette immigration est un problème en Beauce, comme dans plusieurs régions. Le problème est admis depuis longtemps… Il s’agit de savoir comment les accueillir et les intégrer.

Manifestations

Dans le contexte, on peut comprendre qu’il y en ait, qu’il y en ait eu et qu’il y en aura. Les travailleurs de l’état ont manifesté. Le jeudi matin, par exemple, quelques personnes dans une manifestation d’enseignants ont réussi à déjouer la sécurité autour du premier ministre qui est resté assez flegmatique, déclarant accepter que les gens s’expriment, mais que le plan du gouvernement reste inchangé.

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo