Ajoutez ce site comme page de démarrage

DES MYCOLOGUES AU PARC DES SEPT-CHUTES

Leur passion: la cueillette des champignons

Par: Yvon Thibodeau

 

Une cinquantaine de mycologues amateurs s'étaient donnés rendez-vous au Parc des Sept-Chutes, dans le but de procéder à la cueillette de champignons. Photo : Yvon Thibodeau

Une cinquantaine de mycologues amateurs s’étaient donnés rendez-vous au Parc des Sept-Chutes, dans le but de procéder à la cueillette de champignons. Photo : Yvon Thibodeau

par Yvon Thibodeau, collaboration spéciale

Le 1er août dernier, une cinquantaine de personnes faisant partie du Cercle des mycologues amateurs de Québec, s’étaient donné rendez-vous au Parc des Sept-Chutes de Saint-Georges. Le but de cette rencontre était de parfaire leurs connaissances en cette matière, tout en parcourant les sentiers de ce site enchanteur unique en Beauce. 

Comme nous l’a confié Roland Labbé, autrefois technicien de laboratoire à l’Hôtel-Dieu de Québec qui, une fois retraité, est devenu une véritable sommité en ce qui concerne l’identification des champignons « Le Parc des Sept-Chutes recèle pas moins d’une soixantaine d’espèces de champignons, parmi les 2,933 répertoriées au Québec. Plusieurs d’entre eux sont comestibles, alors que d’autres constituent de véritables poisons ».

Le spécialiste Roland Labbé a identifié les différentes espèces rapportées par les membres du Cercle des  mycologues amateurs de Québec. Photo : Yvon Thibodeau

Le spécialiste Roland Labbé a identifié les différentes espèces rapportées par les membres du Cercle des mycologues amateurs de Québec. Photo : Yvon Thibodeau

C’est en voyant ses enfants arriver avec des champignons qu’ils avaient ramassés que ce passionné a décidé de s’intéresser à la mycologie. Le club dont il fait partie organise chaque année une douzaine d’excursions dans autant de régions du Québec, et la première a eu lieu à Saint-Georges.

Des vertus souvent ignorées

Questionné quant à la possibilité que certaines variétés de champignons puissent prévenir ou même guérir plusieurs maladies notamment le cancer, Roland Labbé nous a mentionné qu’aucune étude ne tend à corroborer ces dires.

Au cours de cet entretien fort intéressant, nous avons aussi appris que quelques espèces ne doivent pas être consommées avec de l’alcool, tandis que d’autres dégagent une agréable odeur de sirop d’érable durant plusieurs jours.

Désireux de laisser la place aux plus jeunes, comme il nous l'a mentionné, Roland Labbé (à droite), s'était fait accompagner par Michel Rioux et Herman Lambert. Grâce à ces deux jeunes passionnés, la relève est désormais assurée. Photo : Yvon Thibodeau

Désireux de laisser la place aux plus jeunes, comme il nous l’a mentionné, Roland Labbé (à droite), s’était fait accompagner par Michel Rioux et Herman Lambert. Grâce à ces deux jeunes passionnés, la relève est désormais assurée. Photo : Yvon Thibodeau

Mentionnons que les membres de ce club, dont quelques-uns provenaient de Québec, Sherbrooke ou du Lac Saint-Jean, ne se sont pas laissés décourager par la forte pluie qui a sévi alors qu’ils étaient en pleine cueillette dans les bois.

Une partie de la récolte de champignons cueillis samedi dernier par les amateurs de mycologie. Photo : Yvon Thibodeau

Une partie de la récolte de champignons cueillis samedi dernier par les amateurs de mycologie. Photo : Yvon Thibodeau

Ils ont de plus été fort impressionnés par la beauté du Parc des Sept-Chutes, et reviendront nous visiter à nouveau l’an prochain.

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo