Ajoutez ce site comme page de démarrage

« L’Art tout en couleurs »

Un 4e symposium des Créativités Beauceronnes

 

Madame Danielle Rodrigue, responsable du Symposium des Créativités Beauceronnes

Madame Danielle Rodrigue, responsable du Symposium des Créativités Beauceronnes

Cette 4e édition du symposium tenu par les Créativités Beauceronnes les 15 et 16 août, de 10 h à 16 h, se tiendra sur deux sites, un à l’intérieur, l’autre à l’extérieur. Une nouveauté. 

Le but est surtout d’offrir aux artistes un environnement selon leur personnalité : à la maison d’artisanat Les Créativités Beauceronnes, 3815 route Kennedy, Notre-Dame-des-Pins ou à la salle communautaire de Notre-Dame-des-Pins, sise au 3017, 1re Avenue.

En ces temps de changements climatiques, mieux vaut prévoir : en cas de pluie, le tout se déroulera à la salle communautaire.

En plus des 15 ou 16 artistes peintres, une autre nouveauté, quelques artisans présenteront leurs fabrications, tels savon du pays, bijoux faits à la main, peinture sur bouleau, art textile, décoration artisanale sur bois, et peinture sur soie. Cette nouvelle formule permettra d’offrir plus de variété aux visiteurs.

La vingtaine d’artistes et artisans provient de la région et des régions de Québec et des Cantons-de-l’Est.

Liste non exhaustive, parmi les artistes peintres présents se trouvent Gilberte Roy, Louise Bernier, Danaki, Julie Potvin, Linda Bouchard, Johanne Lagrange, Armand Gaul, Jean-Claude Boisvert, Louiselle Cloutier, Yolande Nadeau, Eva Poulin, Diane Levesque et quelques autres.

Votez !

La population est invitée à venir admirer tous ces artistes et artisans à l’œuvre. Les visiteurs seront appelés à voter pour leur toile « Coup de cœur ». En votant, ils courent la chance de gagner leur toile préférée.

Achalandage

Les commentaires des artistes ont été très positifs et les échanges des visiteurs avec les artistes ont également été très appréciés des quelque 250 visiteurs de l’an dernier. La direction espère entre 300 et 400 visiteurs cette année souhaite que l’événement devienne un attrait annuel pour le tourisme en Beauce. Entrée gratuite.

Un feuillet publicitaire a été distribué dans plusieurs municipalités de la Beauce.

Note aux artistes : il reste encore quelques places pour vous. Pour plus d’information, contactez madame Danielle Rodrigue au 418 774-4439.

Un mot sur les Créativités Beauceronnes

La maison du 3815 route Kennedy, Notre-Dame-des-Pins date de 1825. Maison « pièce sur pièce », l’achat du bâtiment de trois étages a été une « idée soufflée par monsieur Pierre Mathieu, de Saint-Éphrem ;  42 ans plus tard l’idée perdure. Après 2 jours de recherches, monsieur Mathieu découvre la maison et le site actuel. Ne pas confondre avec le notaire, et plus tard député Hermann Mathieu, qui a rédigé le contrat.

Il faut savoir qu’à l’époque, dans les années 70, existait un programme appelé Opération 40-60. On cherchait un endroit pour écouler les produits de l’artisanat de la région. Un groupe, qui comprenait le Père Antonio Poulin , qui était curé de Notre-Dame-des-Pins à cette époque faisait un énorme travail ; c’est à ce groupe que monsieur Mathieu a fait part de sa trouvaille.

Le reste, comme ils disent, est de l’histoire.

Rose-de-Lima Gagnon, le pilier des Créativités Beauceronnes.

Rose-de-Lima Gagnon, le pilier des Créativités Beauceronnes.

Le premier président ne fut nul autre que Pierre Mathieu. Il sera suivi par Rose-de-Lima Gagnon de Sainte-Marie, qui « a tenu la maison à bout de bras » pendant de très nombreuses années.

Les Créativités Beauceronnes ont permis au Village Baillargeon de s’installer sur leur terrain, et même, cette année, à l’intérieur de leur vaste grange.

Les trois étages regorgent d’artisanat. Il y a même une pièce complète consacrée aux décorations de Noël.

Dans la pièce consacrée aux décorations de Noël, regardez la largeur des planches du toit. Autrefois, les planches de 12 pouces et plus n’étaient pas rares, aujourd’hui, que reste-t-il ?

Dans la pièce consacrée aux décorations de Noël, regardez la largeur des planches du toit. Autrefois, les planches de 12 pouces et plus n’étaient pas rares, aujourd’hui, que reste-t-il ?

Il y a même un four à pain en bordure de la route. Malheureusement, quelques réparations lui seraient nécessaires pour produire quelques fournées. Les réparateurs de fours à pain ne doivent pas courir les rues.

Nous remercions madame Simone Quirion, des Créativités Beauceronnes, pour ses généreuses informations.

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo