Ajoutez ce site comme page de démarrage

« Pas très facile d’atteindre le déficit zéro », avoue Robert Dutil

Par: Joffre Grondin

Le député Robert Dutil

Le député Robert Dutil

Au terme de cette 3e session parlementaire, sur les 9 de son mandat, le député de Beauce-Sud, Monsieur Robert Dutil, se dit satisfait des avancées de son gouvernement. Les changements structurants mis en place permettront, selon lui, de « poursuivre la relance durable de l’économie et dégager une marge de manœuvre pour réduire le fardeau fiscal des Québécois ».

Il donne comme exemple le projet de loi no 10 (Loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l’abolition des agences régionales) qui permet de « simplifier les structures », et également le projet de loi no 38 (Loi visant à permettre la réalisation d’infrastructures par la Caisse de dépôt et placement du Québec) qui permettra de « réaliser des projets d’infrastructures d’envergure ».

Le député de Beauce

« Nous avons fait progresser différents dossiers dans Beauce-Sud qui permettront à nos entrepreneurs et à nos communautés de faire face à des enjeux importants », a déclaré Robert Dutil. Le dernier contrat pour l’autoroute 73 a été donné le 25 février 2015, et devrait être livré à l’automne 2016. Celui de Notre-Dame-des-Pins et le doublement des voies à Sainte-Marie devraient être ouverts à la circulation en automne 2015.

Il y a aussi l’entente entre les municipalités de Sainte-Aurélie et de Saint-Zacharie concernant l’annexion d’une partie de territoire, le Domaine Joly, par Sainte-Aurélie, et l’autorisation de mesures environnementales qui permettront l’amélioration de la qualité de l’eau du Lac Abénaquis, affecté par une plante envahissante, non native, le myriophylle. (Présentez-vous comme un connaisseur des 40 sortes de myriophylles et aucune fille ne vous résistera dans un bar ; lisez ceci : http://bit.ly/1N1aQx4)

L’aide financière accordée dernièrement à plusieurs entreprises pour améliorer leur efficacité énergétique fait partie des dossiers en progrès.

Immigration

Si certaines régions ont un problème de manque d’emplois, « en Beauce, la création d’emplois est au rendez-vous. On manque d’employés », plaide le député.

« Le dossier des entrepreneurs à la recherche de travailleurs qualifiés et qui se butent aux nouvelles règles en immigration, vers laquelle ils doivent se tourner pour être en mesure de livrer leurs carnets de commandes, m’a grandement interpellé au cours des derniers mois. De concert avec les différents intervenants et ministères, nous travaillons à trouver des solutions adaptées à la réalité de Beauce-Sud ».

Intégration des immigrants. Constatant qu’il y a méconnaissance des deux côtés, le résident et l’arrivant, Robert Dutil penche définitivement du côté espoir de la Force. « Quand les problèmes sont entre les mains des Beaucerons, j’ai confiance ».

Zonage agricole

« Les lois sont dures à changer », avance Robert Dutil, se référant à la loi sur la protection du territoire agricole adopté en 1978, que plusieurs qualifient de trop rigide. « Actuellement, les terres en friche ne peuvent être remises en culture », et il y a « nécessité de se pencher sur le zonage agricole pour nos municipalités qui veulent agrandir leurs zones industrielles ». Selon le député, il faudrait pouvoir compenser, c’est-à-dire échanger des zones blanches pour des zones vertes. Complément d’information ici : http://www.lactualite.com/societe/zonage-le-beau-gachis/  En écrivant zones blanches, zones vertes, Québec dans un moteur de recherche, vous en avez une semaine de lecture.

« Le problème des régions est mal compris », termine l’homme qui n’en doutons pas, aime la Beauce et travaille pour son comté. Note : la phrase précédente n’est pas une pub, mais une constatation.

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo