Ajoutez ce site comme page de démarrage

« PAS DE PANIQUE ! », C’EST FACILE À DIRE

Évacuation incendie pour personnes handicapées : simulation

Les sauveteurs du Service de sécurité incendie de Ville de Saint-Georges et des représentants du CRDI, CRDP, de l’AIS et de l’APHC ont tenu une activité de simulation incendie dans le cadre de la Semaine québécoise des personnes handicapées.

Les sauveteurs du Service de sécurité incendie de Ville de Saint-Georges et des représentants du CRDI, CRDP, de l’AIS et de l’APHC ont tenu une activité de simulation incendie dans le cadre de la Semaine québécoise des personnes handicapées.

Vous êtes en train de vous laver les mains dans une toilette quand soudain l’alarme à feu se déclenche. Vacarme infernal. Sortir au plus vite. Pas évident quand on est un paraplégique en fauteuil roulant. Réussir à ouvrir la porte est déjà difficile. De la fumée partout. L’alarme à l’oeil. Où est l’ascenseur ? Pas loin heureusement. Porte d’ascenseur bloquée. AAAAAAAAAH ! 

L’escalier ? Oublions ça. Pas de solution. Panique totale. Se cramponner désespérément à sa chaise. Deux pompiers masqués apparaissent soudain, tels des fantômes dans cette purée de pois étouffante et lèvent la chaise avec le type qui s’y accroche jusqu’en bas des escaliers, avec célérité et efficacité.

D’autres personnes prennent en charge le traumatisé et l’évacuent. Il sera éternellement reconnaissant à ces anges sortis du brouillard qui lui ont sauvé la vie.

Je l’ai échappé belle. Mais comment diable m’étais-je retrouvé sur cette chaise ? C’est que…

Pour la Semaine québécoise des personnes handicapées, et dans le but de sensibiliser la population aux besoins de ces personnes, on avait mis au point une simulation très réussie, avec participation des journalistes. Qui ça « on » ?

Organisation 

Ville de Saint-Georges, son Service de sécurité incendie, et des organisations regroupant un bon tiers de l’alphabet se sont unis pour cette activité : il s’agit du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI), du Centre de réadaptation en déficience physique (CRDP), de l’Association pour l’intégration sociale de Beauce-Sartigan (AIS) et de l’Association des personnes handicapées de la Chaudière (APHC).

Lors de cette activité, des journalistes locaux et des représentants des organismes présents ont pris part à une simulation d’évacuation incendie pour des personnes déficientes à l’intérieur de la glace Manac du centre sportif Lacroix-Dutil.

Simulation côté personnes handicapées

Lors de leur arrivée, les journalistes ont été invités à jouer le rôle de figurants. Ils ont reçu un scénario sur lequel on les invitait à jouer le rôle d’une personne handicapée. Ainsi, ils ont incarné soit une personne en fauteuil roulant, soit une qui souffre de surdité, soit une autre qui a l’âge mental équivalant à un enfant de 5 ans soit une personne autistique.

Arrivés sur place, les pompiers ont cherché les personnes manquantes avant de les inviter à coopérer afin de faciliter leur sauvetage.

L’intervention peut sembler simple, mais elle est complexe « La personne qui a un handicap physique doit être soulevée et transportée à l’extérieur de l’établissement et ce, peu importe son poids. La personne qui souffre d’une déficience intellectuelle peut refuser d’obtempérer, de bouger, voir même se débattre dans un élan de panique. Les pompiers doivent l’évacuer de l’établissement de gré ou de force », explique le directeur du Service de la Sécurité incendie Sylvain Veilleux, après l’exercice.

Où sont-ils ?

N’oublions pas qu’à travers la fumée et la panique, il faut réussir à trouver la personne.

Saviez-vous que les pompiers, avec les boyaux et tout leur attirail, se déplacent souvent à quatre pattes le long des murs pour trouver les résidants ?

Simulation côté pompiers

Après le sauvetage des quatre personnes, les sauveteurs — des gens en forme — avaient chaud. Voyons pourquoi. Le pompier porte entre 50 et 60 livres d’équipement : masque, bonbonne d’air, hache. Ils ne l’avaient pas en simulation, mais ils doivent normalement tirer le boyau d’arrosage, leur lien avec la vie. Le chef Veilleux souligne aussi que « l’apport d’air dans le masque est limité ». Autre facteur absent en simulation, la panique ambiante.

Félicitons « chaleureusement » les deux pompiers/préventionnistes de la journée, André Bolduc et Anthony Cliche, et leurs camarades de travail pour la qualité de leur travail. Ils vous sauveront peut-être la vie un jour .

Conseils pour tous

On devrait le faire, mais on ne le fait pas. Savoir où sont les extincteurs et consulter le plan d’évacuation d’un édifice est simple et très utile. Quand le feu se déclare, ce n’est plus le temps. Il faut savoir par où sortir. Cela diminue la panique.

La panique, c’est le côté logique de votre cerveau qui saute un fusible. À éviter le plus possible par la prévention.

Vital : le formulaire « Secours adapté » 

Le Service de la sécurité incendie invite les personnes à mobilité réduite, à remplir le formulaire intitulé « Secours adapté ». Les informations contenues sur ce formulaire informeront les pompiers de la présence de la personne dans le bâtiment touché et faciliteront l’évacuation en cas d’incendie de la demeure ou de l’appartement. Ces renseignements sont confidentiels », d’ajouter M. Veilleux.

Indispensable

Il faut que les personnes handicapées ou leur famille s’inscrivent au programme d’identification des personnes handicapées afin de faciliter leur évacuation de leur résidence.

Le formulaire permet de savoir d’avance où est la personne; les pompiers pourront sortir la personne plus rapidement.

« Aidez-nous à vous sauver la vie », diraient les pompiers.

Capture d’écran 2015-06-02 à 22.26.52

Vous êtes une personne à mobilité réduite en raison de votre âge, d’une déficience motrice, visuelle, auditive, intellectuelle, un trouble envahissant du développement, un trouble du spectre de l’autisme ou autre, le Service de sécurité incendie vous invite à remplir ce formulaire afin de faciliter votre évacuation ou celle de vos proches en cas d’incendie de votre demeure ou appartement.

Nous vous invitons à compléter ce formulaire et le retourner au Service de la sécurité incendie de Ville de Saint-Georges. Ces informations pourront s’avérer essentielles en situation d’urgence. Ces renseignements sont confidentiels. formulairesecours

Retourner à : 

Service de sécurité incendie de Ville de Saint-Georges  11700, boulevard Lacroix, Ville de Saint-Georges
G5Y 1L3

Information :  incendie@saint-georges.ca 418 228-5786

PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo