Ajoutez ce site comme page de démarrage

La Reine et les tulipes

Par: Rolland Bouffard, collaboration spéciale

IMG_8429-1

Un parc à Ottawa. Crédit photo : Rolland Bouffard

Rolland Bouffard, collaboration spéciale

Au mois de mai, les parcs de la ville d’Ottawa sont remplis de tulipes. Chaque année, la Hollande fait parvenir à la ville des centaines de bulbes de tulipes en guise de reconnaissance. En voici la raison.

Au début des années 1940, les troupes allemandes envahissaient les Pays-Bas. Cependant, l’armée hollandaise ne fait pas le poids devant l’armée allemande. L’un des principaux objectifs des envahisseurs est de capturer la famille royale de Hollande. Pour éviter les conséquences qui pourraient s’avérer désastreuses, la princesse Juliana et sa famille, après s’être réfugié en Grande-Bretagne pour un court séjour, gagne le Canada, pays considéré plus sécuritaire devant la menace allemande.

La princesse Juliana, future reine des Pays-Bas 

Elle arrive à Québec où elle séjourne quelque temps et par la suite, elle se rend à Ottawa.

Sa mère, la reine Wilhelmine réside en Angleterre pendant la durée de la guerre. L’Angleterre est constamment menacée par les attaques aériennes allemandes. Il est donc prudent que dans l’éventualité ou la reine Wilhelmine soit capturée, son héritière, Juliana, sa fille unique, soit en mesure de prendre les rênes du gouvernement en exil.

Enceinte et les tulipes

La princesse Juliana et son mari ont déjà deux filles. Pendant le séjour, la princesse devient enceinte. Par contre, pour que l’enfant à naître puisse éventuellement accéder au trône, il doit être de sang royal et né dans son pays. L’occupation allemande des Pays-Bas rend impossible le retour de la princesse.

Que faire?

Une entente est donc conclue entre les gouvernements de la Hollande et du Canada pour décréter l’étage de l’hôpital d’Ottawa territoire Hollandais pour le temps de l’accouchement. De cette façon la nouvelle née, une troisième fille, la princesse Margriet (1943), pourrait éventuellement être reine, si les circonstances l’exigent.

La Yellow Pomponette Crédit photo : Rolland Bouffard

La Yellow Pomponette Crédit photo : Rolland Bouffard

Chaque année, en guise de remerciement et de reconnaissance, la Hollande fait parvenir des centaines de bulbes de tulipes à la ville d’Ottawa.

En 1948, la maladie force la reine Wilhelmine à abdiquer en faveur de Juliana, qui devient reine de la Hollande.

Juliana, fut une reine très populaire. Elle abdiqua le 30 avril 1980, jour de son 71e anniversaire, en faveur de sa fille aînée Béatrix, qui après 33 ans de règne, passe le pouvoir au prince-héritier Willem-Alexander en 2013. Il sera le premier roi du pays depuis 1890.

Avec les années, différentes formes de tulipes ont été développées, de pétales et de couleurs très originales. Crédit photo : Rolland Bouffard

Avec les années, différentes formes de tulipes ont été développées, de pétales et de couleurs très originales. Crédit photo : Rolland Bouffard

Histoire de la tulipe

La tulipe était à l’origine une fleur sauvage poussant au pied de la chaîne de l’Himalaya. Cette région étant sous la domination de l’Empire ottoman conquise par le Turc Soliman le Magnifique, les fleurs arrivèrent à Constantinople en guise de cadeaux aux sultans de la haute classe.

Par la suite, la fleur fut découverte par les visiteurs étrangers et importée dans différents pays d’Europe. Les Pays-Bas ayant des terrains fertiles pour la culture dans ses polders, terrains gagnés sur la mer, la fleur est devenue symbole en Hollande.

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]