Ajoutez ce site comme page de démarrage

Joseph Gagné, 1er maire du village de Saint-Georges-Est

Par: André Garant

Maison ayant appartenu en succession à Joseph Veilleux fils, Joseph Gagné, Édouard Lacroix, Henri Lacroix, Georges Lacroix et finalement à Ville de Saint-Georges.

Maison ayant appartenu en succession à Joseph Veilleux fils, Joseph Gagné, Édouard Lacroix, Henri Lacroix, Georges Lacroix et finalement à Ville de Saint-Georges.

Par André Garant

Voisine de l’église de la paroisse L’Assomption, la résidence d’Henri Lacroix sera démolie sous peu. Cette ex-belle d’autrefois est bâtie avant 1916…plus que centenaire! Divers facteurs auront eu raison de ce patrimoine bâti georgien. 

En Beauce, Saint-Georges d’Aubert-Gallion est érigé civilement le 12 novembre 1856. La première division municipale du territoire georgien survient le 12 décembre 1907, avec la promulgation de l’érection civile du Village Saint-Georges-Est. Le 23 janvier 1908, la population élit Ludger Bolduc (1860-1938), Sévère Fortin (1856-1940), Napoléon Gilbert (1870-1931), Charles Grondin, Thomas Lessard (1856-1923), Raphaël Sirois et Joseph Gagné (1866-1933). Ce dernier est  nommé maire de 1908 à 1911.

Le petit-cousin de Joseph Gagné, Adalbert Gagné (1898-1963) à Napoléon (1862-1940) à Georges à Laurent tiendra aussi un magasin (de meubles) sur la 1re avenue Est à Saint-Georges et sera aussi maire de Ville de Saint-Georges (1958-1960). Adalbert Gagné est le cousin d’Adalbert Ti-Blanc Richard (1920-1981).

Aussi, en 1907,  le train du Quebec Central Railway arrive à l’embouchure de la rivière Famine, à la station de l’est de Saint-Georges. Un certain Édouard Lacroix (1889-1963) y travaillera comme télégraphiste.

Le magasin général de Jos Gagné

En 1909, le conseil municipal voit à améliorer la circulation par l’épandage de gravelle. À cette époque le pont à péage de David Roy (1841-1920) relie les deux rives. En 1911, vers la fin du mandat de Joseph Gagné, la lumière électrique fait son apparition; Thomas Lessard (1856-1923) opère la Cie d’électricité Saint-Georges. L’architecture des maisons épouse le style de l’ouest  américain. Les chevaux trottent encore et toujours!

Calendrier de 1930 du magasin général de Jos Gagné. Merci à Maxime Gagné à Jean-Luc à Adalbert à Joseph, propriétaire de la Brocante du Quartier, située presque sur le même site que Jos, pour la photo.

Calendrier de 1930 du magasin général de Jos Gagné. Merci à Maxime Gagné à Jean-Luc à Adalbert à Joseph, propriétaire de la Brocante du Quartier, située presque sur le même site que son ancêtre Joseph, pour la photo.

Bientôt, en novembre 1915, un violent incendie détruit une centaine de maisons au cœur du Village Saint-Georges-Est. Une perte de 250,000$. Situé sur la rue Principale, près du ruisseau de l’Ardoise, le Magasin général de Jos. Gagné ne sera pas épargné. Un des commis de Jos Gagné est William Garant (1890-1950), marié en 1912 à Marie Grondin (1888-1980), modiste, dont la boutique a passé au feu en 1915, sur cette rue Principale, dans le voisinage du futur commerce du bijoutier Éphrem Poulin (1884-1961).

Moyennant 5500$, résident sur le coin de la future 123e rue et du viaduc de 1955, William Garant (1890-1950) se voit offrir la résidence de Jos Gagné; William Garant se relocalisera plutôt sur la rue Saint-Albert (121e rue)…il y élèvera sa famille de douze enfants, sur le bord de l’Ardoise.

Vers 1923, sur le site de la maison de William Garant, au coin de l'actuelle 123e rue et du viaduc bâti en 1955. Deux des soeurs de Marie Grondin-Garant (à l'extrême droite): Césarie Grondin des  États-Unis, Joséphine Grondin et  Lilian Rodrigue, fille de Césarie. L'aîné de la famille, Henri-Paul Garant (1913-1974), monte le petit cheval. L'arrière scène montre les champs,entre Henri Lacroix et J. Alfred Rodrigue. (Photo, Fonds André Garant)

Vers 1923, sur le site de la maison de William Garant, au coin de l’actuelle 123e rue et du viaduc bâti en 1955. Deux des soeurs de Marie Grondin-Garant (à l’extrême droite): Césarie Grondin des  États-Unis, Joséphine Grondin et  Lilian Rodrigue, fille de Césarie. L’aîné de la famille, Henri-Paul Garant (1913-1974), monte le petit cheval. L’arrière scène montre les champs,entre Henri Lacroix et J. Alfred Rodrigue. (Photo, Fonds André Garant)

Sur les coteaux de l’Ardoise… à l’ombre du clocher

Ainsi, Joseph Gagné aménagera sur les coteaux du ruisseau de l’Ardoise. Sur des terrains achetés du meunier Maxime Brochu (1842-1917), le 17 juillet 1916, Joseph Veilleux fils vend sa propriété à Joseph Gagné. Le 14 mai 1940, les filles de Joseph Gagné, Mary et Candide, concèdent à Édouard Lacroix (1889-1963) la dite propriété pour 5500$…se gardant le privilège du petit jardin et d’un pacage pour une vache. La résidence est livrée le 1er septembre 1940. Pour 1500$, le 15 janvier 1941, Édouard Lacroix cède le tout à son fils Henri Lacroix (1913-1975). En 1950, cette résidence avoisine l’église de l’Assomption à Saint-Georges. On se rappelle qu’en 1928, l’usine St-Georges Woolen Mills d’Édouard Lacroix est bâtie à proximité de la terre de la Fabrique. Les maisons de briques d’Édouard et d’Henri Lacroix se ressemblent.

N’est-ce qu’une rumeur le fait qu’Édouard Lacroix aurait souhaité élever des moutons sur le terrain cédé à la paroisse l’Assomption? Un rigolo de cette époque me rapporta que de toute façons de pieuses brebis fréquenteront cette nouvelle église!

Fondée en 1950, la paroisse de l’Assomption construit son église, voisin au nord de Henri Lacroix et au sud de Joseph-Alfred Rodrigue (1884-1958). Ainsi, le 8 juillet 1950, le chanoine Aderville Bureau (1903-1950), évêque auxiliaire de Québec, écrit à Henri Lacroix : «…vous avez terminé la restauration (de votre maison) au cours de l’hiver dernier (…). C’est un problème très difficile de trouver un logement convenable (pour la paroisse). Et l’acquisition de votre maison et du terrain sur lequel elle est située règlerait la question de l’espace nécessaire pour les édifices paroissiaux et pour le stationnement autour de l’église.»

Vue sur Ville de Saint-Georges de la fenêtre de la maison. On remarque à l’extrême gauche une autre belle, qui appartenait autrefois à Gérard Thibaudeau.

Vue sur Ville de Saint-Georges de la fenêtre de la maison. On remarque à l’extrême gauche une autre belle, qui appartenait autrefois à Gérard Thibaudeau.

Le 12 juillet 1950, Mgr Bureau rencontre Édouard et Henri Lacroix au Château Frontenac. Il écrit au curé Jean Duval qu’Édouard Lacroix a offert vainement 8000$ pour la propriété de J. Alfred Rodrigue. Le futur presbytère pourrait y loger. Par contre, Édouard Lacroix a acheté 300 pieds à l’arrière de Rodrigue pour du stationnement. Quant à Henri Lacroix, il cède une lisière de son terrain « pour faire un rond conduisant à l’église…». On ne peut oublier les dons d’Édouard Lacroix à la nouvelle paroisse de l’Assomption, soit plus du tiers de l’actif de cette époque de la Fabrique.

Henri-Louis dit Henri Lacroix (1913-1975) se marie en 1938 à Juliette Thibaudeau (1915-2010), fille de Georges Thibaudeau et de Laure Ducharme. Ils y élèveront leur famille : Georges, Jacqueline, Marie-Claire, Hubert (1943-2012), Édouard, Jean et Pierre.

Enfin,  il y a à peine quelques années, un projet d’une construction fait jaser : un centre culturel et un musée municipal ne pourraient-ils pas rassembler la population au cœur de la Ville, sur la butte de la famille Lacroix ?

André Garant

Gagné

Louis Gasnier (Saint-Cosme-de-Vair, Perche, France/ 10 mars 1649, Saint-Martin-du-Vieux-Bellême, France) / Marie Launay (9 avril 1640, sous l’église de Saint-Cosme, France). Le 18 oct. 1640, à Saint-Martin-du-Vieux-Bellême, France, Louis Gasnier se remarie à Noëlle Chevalier. Enfants : Noël (bapt. 30 mai 1605, St-Cosme-en-Vairais, France), Jacques (bapt. 16 janvier 1607, St-Cosme-en-Vairais (St-Cosme), France), Pierre (2 janvier 1610,Igé, Saint-Martin,, France /1 mai 1656, Québec. Pierre est l’époux de Marguerite Rouzée), Louis,

Louis Gagné (1612-vers 1661) / 11-06-1638, Saint-Martin-du-Vieux-Bellême, France / Marie Michel (Pierre Michel et Louise Gory). Enfants : Olivier, Louis, Louise, Marie, Joachhim, Ignace, Pierre. Selon le Fichier-Origine, Louis Gagné est décédé au pays des Agniers, après sa capture.

Olivier Gagné (7 mai 1649-  ) / 8 nov. 1679, Sainte-Famille, Île d’Orléans / Élisabeth Pépin (16-02-1662, Château-Richer / 6 juillet 1738, Saint-François, Île d’Orléans) (Antoine Pépin et Marie Tetu). Enfants : Joseph, Jean-Baptiste (1686-1753), Dominique, /  

Joseph Gagné / 17 avril 1730, Saint-Joachim, Montmorency / Élisabeth Bolduc (Jacques Bolduc et Marie-Anne Racine). Enfants : Louis, Madeleine, Thérèse, Jean, Marie-Anne.

Louis Gagné / 24 oct. 1758, Saint-Joseph, Beauce / Scholastique Lessard (François Lessard et Angélique Racine). Enfants : Louis, Laurent, Hélène, Joseph.

Laurent Gagné, veuf d’Ursule Lessard / 9 janvier 1798, Saint-Joseph, Beauce /Marguerite Poulin (Étienne Poulin et Marie-Louise Gagné). Enfants : Laurent, Georges, Augustin.

Laurent Gagné / 14 novembre 1820, Saint-Joseph, Beauce / Élisabeth Trépanier (Claude Trépanier et Catherine Verreault). La sœur d’Élisabeth Trépanier, Catherine (1800-), est dite Tékatwita. Enfants : Nathalie, Jean, Catherine, Christine, Vital, Adélaïde, Augustin, Joseph.

Jean Gagné, meunier / 10 janvier 1860, Saint-François, Beauce et mariage réhabilité le 13 -11-1893 à Saint-Georges, Beauce / Marie Boucher (François Boucher et Marcelline Poulin). Enfants : Gédéon (-1924), Vitaline (1865-1947), Joseph (1866-1933), Napoléon (1862-1940), Délina, Éva, Claudia (1880-1958), Joséphine.

Joseph Gagné (12 déc. 1866, Saint-Éphrem, Beauce / 5 nov. 1933 Saint-Georges, Beauce) / 30 mai 1892, Saint-Georges, Beauce / Marie Poulin 1868-1939 (Sévère Poulin et Lucie Poulin). Enfants : Irma (1894-1938),  Mary Gagné (1896-1986),  Candide (1906-1990), Marie-Louise.

André Garant

Sources :

Ancestry.ca

BMS200

Saint-Georges, une force de caractère, Pierre C. Poulin, Les éditions GID, 2013

Sur les coteaux de l’Ardoise, Paroisse de l’Assomption, Saint-Georges-de-Beauce, 1950-2000, André Garant, 1999

PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
SHSartigan
CarteVetementsSevigny

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]