Ajoutez ce site comme page de démarrage

50 ans de prêtrise, ça se souligne !

Par: René d'Anjou

L’abbé Laval Bolduc, maintenant Chapelain, oeuvre à Beauceville et ailleurs. Une semi-retraite très occupée.

L’abbé Laval Bolduc, maintenant Chapelain, oeuvre à Beauceville et ailleurs. Une semi-retraite très occupée.

Oui, Laval Bolduc, « notre bon curé« , a pris sa retraite… du moins en partie, après 50 ans de prêtrise, dont 22 ans, comme curé de la paroisse L’Assomption, de Saint-Georges, et, d’année en année, d’autres paroisses, de la région se sont ajoutées à ses tâches !

Cet homme d’Église, Laval Bolduc est aussi un Beauceron, 100% pure laine, originaire du rang 6 Nord de Saint-Honoré-de-Shenley, il est le troisième, d’une famille de onze enfants.  Fils d’Agathe Roy et d’Armand Bolduc, Laval Bolduc est le frère de l’ancien maire de Saint-Honoré-de-Shenley, M. Herman Bolduc.

Aujourd’hui, Laval Bolduc est en poste à Beauceville, à titre de vicaire.  Bien entendu,  il a encore des tâches à accomplir, mais ces tâches sont moins lourdes et exigent moins d’implications pour permettre à cet homme d’action de bénéficier d’un peu de répit, car il a maintenant trois quarts de siècle !  Il les porte bien, ses 75 ans !

Une fête à Saint-Simon. Un 90e anniversaire ce n’est pas tous les jours. Un pasteur sait accompagner le côté léger et...

Une fête à Saint-Simon. Un 90e anniversaire ce n’est pas tous les jours. Un pasteur sait accompagner le côté léger et…

Ceux et celles qui connaissent bien Laval Bolduc savent que c’est non seulement un homme d’action, mais aussi un individu attentif, consciencieux et bien intentionné.  On peut même ajouter qu’il a un bon sens de l’humour.

Dès l’âge de 13 ans, le jeune Laval, se retrouve au Collège de Lévis, qu’il fréquentera jusqu’à l’âge de 19 ans pour ensuite, faire son baccalauréat des Arts, au Séminaire Saint-Georges, en 1960. Par après, il poursuit sa licence en théologie a l’Université Laval, où il poursuivra, les deux années suivantes, sa formation en pédagogie. Il poursuivit ses études jusqu’en 1976, pour obtenir sa maitrise en psychologie.

C’est le 14 juin 1964, dans sa paroisse, Saint-Honoré-de-Shenley, où il a vu le jour, que Laval Bolduc est ordonné prêtre, par Mgr Lionel Audet, auxiliaire de l’archevêque de Québec.

Durant 28 ans, soit de 1964 à 1992, Laval Bolduc se consacre à l’enseignement, à Saint-Georges, plus particulièrement, d’abord à titre de responsable des étudiants de 1e et 2e secondaire au Séminaire de Saint-Georges, et professeur de civilisation grecque, d’anglais et de catéchèse.

Le tout est entrecoupé d’un retour à l’université Laval, pour poursuivre des études en psychologie.

...aussi accompagner le sérieux des événements de la vie.

…aussi accompagner le sérieux des événements de la vie.

Une autre mission

Lorsque le séminaire devint un Cégep, en 1990, Laval Bolduc conserva le titre de directeur général, de cette institution, pour deux autres années, mais comme sa mission n’était plus religieuse, il demanda à l’archevêque de Québec, de lui trouver une autre mission au sein de l’Église.  C’est alors qu’il fut nommé curé de la paroisse L’Assomption, de Notre-Dame-des-Pins et de Saint-Simon-les-mines et, en 1998, après le décès du curé Marc Labbé, il fut alors nommé curé de la paroisse de Saint-Côme. Soulignons qu’il est le quatrième curé de la paroisse L’Assomption.

En 2009, on ajoute les paroisses de Saint-Georges Ouest, Saint-Jean-de-la-Lande, Saint-Philibert et Saint-René, et, en 2013, 4 autres paroisses: Saint-Prosper, Saint-Zacharie, Sainte-Aurélie et Saint-Benjamin.

On retrouve Laval Bolduc, dans divers conseils d’administration, dont celui du Petit Séminaire de Saint-Georges, de l’œuvre de Saint-Édouard, l’œuvre du Séminaire de Saint-Georges sans compter de l’Association des collèges privés du Québec et du Conseil presbytéral du diocèse de Québec.

Maintenant, en poste à Beauceville, Laval Bolduc consacre une partie de son temps à participer à des réunions pour, entre autres,  au regroupement de l’Unité pastorale Beauce-Sartigan / Abénaquis.

À la suite du passage de Mgr Ouellet, à Beauceville, en 2010, nous l'avions photographié et, nous avons remplacé le visage du cardinal, par celui de Laval Bolduc, à la fois pour lui faire un clin d'oeil et aussi pour lui rendre hommage.

À la suite du passage de Mgr Ouellet, à Beauceville, en 2010, nous l’avions photographié et, nous avons remplacé le visage du cardinal, par celui de Laval Bolduc, à la fois pour lui faire un clin d’oeil et aussi pour lui rendre hommage.

Bien entendu, ce n’est pas parce que l’on est prêtre que l’on n’a pas droit aux loisirs, alors Laval Bolduc aime bien la lecture, des romans à thème et des romans historiques. En outre, avis aux amateurs,  il privilégie la pêche, ainsi que le golf.  D’ailleurs l’historien André Garant a attiré notre attention sur le fait que Laval Bolduc était impliqué dans le sport; la balle-molle, le tennis et le hockey. En effet, on le retrouve en 1973, dans l’équipe « Les Vaillants » où il s’est retrouvé avec Marc Labbé, qui lui a été, curé à Saint-Côme et aussi à la paroisse de Saint-Georges-Est. Ce dernier est malheureusement décédé depuis quelques années.

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo