Ajoutez ce site comme page de démarrage

Cérémonie du Souvenir et des générations

Madame Jeanne Miville, la dame à la Croix d’argent s’avance, accompagnée du lieutenant-colonel Denis Poulin, pour déposer l’hommage d’une couronne. On reconnait monsieur Gilles Bernier, ex-ambassadeur du Canada, à gauche.

Madame Jeanne Miville, la dame à la Croix d’argent s’avance, accompagnée du lieutenant-colonel Denis Poulin, pour déposer l’hommage d’une couronne. On reconnait monsieur Gilles Bernier, ex-ambassadeur du Canada, à gauche.

Signe des temps troublés dans lesquels nous vivons, la cérémonie de novembre 2014 au Parc Mathieu, à Beauceville s’est déroulée sans parade du corps de cadet. Triste temps, qui malgré tout, a permis de démontrer le devoir de mémoire transmis aux générations.

Un ciel gris, un froid sans vent, mais qui glace les mains, et les deux soldats immobiles, d’une incroyable immobilité, comme des statues, de chaque côté du cénotaphe, installent une atmosphère de film de suspense.

Tout n’est pas mort

Le lieutenant-colonel Simon Roy, président du comité organisateur, qui comptait huit membres, confiait qu’il voulait impliquer les générations montantes dans cette cérémonie.

Le fait que sa fille Joannie — 18 ans — soit l’animatrice de l’événement, ne pouvait que confirmer le défi.

En écoutant les cadets Auclair et Gélinas, respectivement 12 et 16 ans, dire « nous n’acceptons pas de voir mourir ces hommes à qui nous devons tout », on peut dire que le message est passé.

Le jour du Souvenir, le 11 novembre, est un jour de deuil profond pour ceux qui ont perdu un membre de leur famille.

Il y a 241 noms sur le cénotaphe, dans le parc Mathieu, à Beauceville.

Le lieutenant-colonel Simon Roy, président du comité organisateur et l’animatrice, sa fille Joannie, une organisation réussie.

Le lieutenant-colonel Simon Roy, président du comité organisateur et l’animatrice, sa fille Joannie, une organisation réussie.

La dame à la Croix d’argent

La Croix du Souvenir, mieux connue sous le nom de Croix d’argent, a été créée le 1er décembre 1919. Il s’agit d’une petite médaille qu’on décerne aux mères et aux veuves des soldats canadiens.

Cette année, à Beauceville, c’était madame Jeanne Miville, ex-conjointe de André Rancourt, qui s’avançait avec le lieutenant-colonel Denis Poulin pour déposer une gerbe de fleurs près du cénotaphe.

Plusieurs notables de la région se sont avancés pour déposer des fleurs.

CarteDanaki
St-Côme
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]