Ajoutez ce site comme page de démarrage

SEMAINE DES RENCONTRES INTERCULTURELLES

Kathleen Weil à Saint-Georges

Par: Joffre Grondin

Le maire, Claude Morin, remet un cadeau à la ministre de l’Immigration, Kathleen Weil, pour souligner son passage à Saint-Georges.

Le maire, Claude Morin, remet un cadeau à la ministre de l’Immigration, Kathleen Weil, pour souligner son passage à Saint-Georges.

C’était une 8e édition dans notre région. Au troisième étage du Centre culturel Marie-Fitzbach, on pouvait compter plusieurs nouveaux arrivants au parterre, à l’occasion de la semaine Québécoise des rencontres interculturelles qui se tenait du 29 septembre au 5 octobre dans toute la province, dont une certaine Kathleen Weil. 

Saint-Georges avait en effet le plaisir d’accueillir la ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, madame Kathleen Weil. Accueillie par le maire Claude Morin, celui-ci la félicite du choix du lieu cette année, « vous ne vous êtes pas trompée, c’est le plus beau coin » lance-t-il avec humour.

La ministre de l’Immigration profite de la semaine des rencontres interculturelles pour se rendre en région, lieux où le besoin d’immigrants, lire main-d’œuvre est le plus criant.

Pourquoi a-t-elle choisi la Beauce cette fois ?

On l’apprend de la bouche de la ministre. Venue une première fois à Saint-Georges en 2012, elle est « devenue amie avec Robert Dutil », car les deux s’intéressaient fortement à l’immigration. « Avenante, agréable, et toujours à la recherche de bonnes solutions », la décrit notre député.

Elle a donc accepté l’invitation du maire et de notre député ex-ministre Robert Dutil avec plaisir. Petit mystère résolu.

Maire, député et ministre sont unanimes, l’apport de l’immigration en région est nécessaire pour les entreprises, non seulement pour les retraits dus aux retraites, mais pour l’expansion des entreprises. « Robert est moi allons travailler pour vous » a déclaré Kathleen Weil.

Le député de Beauce-Sud Robert Dutil, la ministre de l’Immigration Kathleen Weil et le maire de Saint-Georges Claude Morin.

Le député de Beauce-Sud Robert Dutil, la ministre de l’Immigration Kathleen Weil et le maire de Saint-Georges Claude Morin.

Non seulement c’est « un besoin criant » lance la ministre, mais « il faut intégrer les arrivants », et impliquer la communauté. Il faut qu’ils viennent bien sûr, mais la rétention des immigrants est vitale. Sur ce point, Robert Dutil relance en affirmant que pour la création de liens avec la société d’accueil « on devient de plus en plus accueillant ». Trouver un emploi vient évidemment en premier, mais les relations individuelles aident beaucoup.

Il faut souligner la participation de la Ville, bien sûr, mais également celles du Cégep Beauce-Appalaches, de la Commission Scolaire, et du Carrefour Jeunesse Emploi de Beauce-Sud.

On ne peut que souhaiter que, des deux côtés, chacun fasse de son mieux pour comprendre l’autre, pour que les nouveaux arrivants en viennent à dire comme les Beaucerons, « mon pays, c’est la Beauce ».

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo