Ajoutez ce site comme page de démarrage

Beau et chaud pour Beauce Art

Par: Joffre Grondin

Les 10 premiers sculpteurs d'une série de dix ans.

Les 10 premiers sculpteurs d’une série de dix ans.

Ça s’appelle Beauce Art : l’International de sculpture. Saint-Georges n’est pas encore habitué au mot « International ». Il va falloir s’y habituer, car un peu après 11 heures, le samedi 9 août 2014 – n’oublions pas de mentionner l’année, 2014, c’est cette année-là que l’International nous est comme entré dedans.

C’est donc avec panache que l’International de sculpture a été lancé sur l’île Pozer ce samedi 9 août, devant une audience nombreuse et un parterre impressionnant composé de présidents, de députés, de préfets, de maires, de délégués, en plus des ambassadeurs du Sénégal et du Burkina Faso, le tout servi avec une température absolument radieuse.

Le président d’honneur, Jean-Louis Roy, écrivain très prolifique, qui a été journaliste et rédacteur en chef du Devoir, délégué du Québec à Paris et secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie n’a pas peur des défis, surtout quand ils se concrétisent comme c’est le cas. « Dans 9 ans, on aura reçu des sculpteurs de 45 à 50 pays », a affirmé l’ homme de vision qu’est Jean-Louis Roy.

Pour sa part, Clément Duhaime, le délégué de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) n’a pas hésité de souligner que plusieurs pays ont connu du développement grâce aux arts. Après quelques minutes, de discours, fort intéressantes, d’ailleurs, il cite avec humour un proverbe africain, « aie pitié de ceux qui t’écoutent », pour sa sortie de scène.

Ambassadeurs, députés, présidents, des personnes rarement vues à Saint-Georges.  Devenir international demande peut-être un  traînement.

Ambassadeurs, députés, présidents, des personnes rarement vues à Saint-Georges. Devenir international demande peut-être un entraînement.

Belle image

Le président de Beauce Art, Paul Baillargeon, à juste titre, ne tarissait pas d’éloges pour le projet. Non seulement il a mentionné le fait que des bénévoles aient soutenu le projet de 1998 à 2014, mais il a aussi lancé une phrase qui pourrait devenir mémorable. Parlant de la Chaudière, il évoque que « cette rivière, ayant été le symbole de la séparation de la ville, en est devenue le trait d’union ».

On se tourne spontanément vers le gouvernement, a dit en essence Paul Baillargeon, mais, ce n’est pas ce qui s’est produit pour Beauce Art. Sur un budget de 320 millions, autour de 250 millions proviennent du milieu.

Les sculpteurs

Les artisans, la raison d’être du symposium, soit les dix créateurs ont été présentés, un à un, par monsieur Paul Baillargeon, qui a terminé par l’introduction de l’artiste invité d’honneur, Michel Goulet. Monsieur Baillargeon en a aussi profité pour annoncer la création d’une nouvelle scène sur l’île Pozer où sera justement exposée une œuvre de Michel Goulet, « La réception » qui sera inaugurée en 2015.

Allez-y

Il faudra voir dans les prochains jours les artistes à l’œuvre. En fait, vous êtes encouragés d’aller y faire un tour. Marc Fugère, un des artistes confiait que c’était un de ses grands plaisirs pour lui d’expliquer son processus de création.

N’oubliez pas, vous pouvez voir les artistes à l’œuvre et parler avec eux.

Tous les sculpteurs, plus, à  droite, Joseph Richard Veilleux, directeur artistique.

Tous les sculpteurs, plus, à droite, Joseph Richard Veilleux, directeur artistique.

Quelques mots sur Michel Goulet

Artiste sculpteur né au Québec, Michel Goulet vit et travaille à Montréal. Il est considéré, dans le milieu culturel canadien, comme l’une des figures marquantes de sa génération en sculpture.En l990, il reçoit le Prix Paul-Émile-Borduas, la plus haute distinction accordée à un artiste en arts visuels par le Gouvernement du Québec. En 2008, on lui remet le Prix du Gouverneur général du Canada en reconnaissance d’une carrière exceptionnelle.

En 2010, l’Université de Sherbrooke lui décernait un doctorat honorifique et, récemment, il était nommé Membre de l’Ordre du Canada. Son site web est ici :  www.michelgoulet.ca www.beauceart.com  

Et pendant ce temps, imperméable à toute cette agitation, ce petit volatile au bec pointu, dont j’ignore le nom parce que nous n’avons pas été présentés, prenait un bain de pied près d’une passerelle, indifférent même des passants.

Et pendant ce temps, imperméable à toute cette agitation, ce petit volatile au bec pointu, dont j’ignore le nom parce que nous n’avons pas été présentés, prenait un bain de pied près d’une passerelle, indifférent même des passants.

Voici la liste des sculpteurEs de l’édition 2014 de Beauce Art avec l’article de Beauce Magazine les concernant.

1 Marc Fugère :  http://beaucemagazine.com/2014/07/28/bientot-en-scene/

2 André Bénéteau : http://beaucemagazine.com/2014/07/29/mesdames-messieurs-en-direct-de-lile-pozer/

3 Yann Normand : http://beaucemagazine.com/2014/08/01/beauce-art-yann-normand/

4 Siriki Ky : http://beaucemagazine.com/2014/08/04/beauce-art-siriki-ky/

5 Pierre Karam :  http://beaucemagazine.com/2014/08/05/beauce-art-pierre-karam/

6 Ikram Kabbaj : http://beaucemagazine.com/2014/08/06/beauce-art-ikram-kabbaj/

7 Paul Duval : http://beaucemagazine.com/2014/08/06/beauce-art-paul-duval/

8 Karl Dufour : http://beaucemagazine.com/2014/08/07/beauce-art-karl-dufour/

9 Pascale Archambault : http://beaucemagazine.com/2014/08/07/beauce-art-pascale-archambault/

10 Yann Farley : http://beaucemagazine.com/2014/08/09/beauce-art-yann-farley/

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo