Ajoutez ce site comme page de démarrage

Quand la main gauche ignore ce que fait la main droite

Les animaux avant les aînés

La présidente de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées Beauce-Etchemins (AQDR), madame Hélène Morin

La présidente de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées Beauce-Etchemins (AQDR), madame Hélène Morin

Il est étrange d’apprendre qu’il y a une ligne qui fonctionne 24 heures sur 24 pour signaler des plaintes pour des animaux, et que, pour les abus sur les aînés, la ligne existante ne soit en fonction que de 8 heures à 20 heures. C’est du moins ce qu’affirmait un communiqué reçu de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées Beauce-Etchemins (AQDR).

Sceptique, à 23 h 15, j’ai signalé le 1 844 ANIMAUX et une vraie personne a répondu. La voix féminine a confirmé le 24 sur 24, 7 sur 7.

Donc, après un rapide calcul, les humains âgés auraient droit à 50 % du temps consacré aux animaux maganés, soit douze heures par jour.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, M. Pierre Paradis, a annoncé en fin de semaine dernière que son ministère avait mis en place une nouvelle ligne téléphonique sans frais pour porter plainte lorsque la population est témoin d’une situation mettant la santé, la sécurité et le bien-être des animaux en danger.

Cette ligne téléphonique, qui vise à assurer la santé et le bien-être des animaux, est accessible 24 heures par jour, sept jours par semaine. De l’avis de la présidente de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées Beauce-Etchemins (AQDR), madame Hélène Morin, c’est « une bonne décision de la part du ministre Paradis et de son gouvernement ». Mais…

Et les personnes aînées

Dans le cas de la ligne téléphonique « Aide Abus aînés » qui concerte les abus faits à l’endroit des personnes aînées, le temps est de sept jours par semaine, mais de huit heures à vingt heures, pour que la population puisse dénoncer les abus de toutes natures (violence physique, morale, psychologique, financière, malnutrition, et cetera) faits à l’endroit de nos personnes aînées.

De l’avis de la présidente de l’AQDR, il s’agit « d’une situation tout à fait inacceptable dans une société riche comme la nôtre et qui doit être corrigée dans les plus brefs délais ».

« Sans rien retirer aux enjeux du bien-être des animaux, l’AQDR Beauce-Etchemins estime que les personnes aînées vulnérables doivent toujours faire partie des priorités gouvernementales », de conclure la présidente Morin.

Vous trouverez l’annonce du ministre ici :  http://www.fil-information.gouv.qc.ca/Pages/Article.aspxaiguillage=diffuseurs&listeDiff=20&type=1&idArticle=2206302367 

AQDR

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) Beauce-Etchemins a été fondée en 2005 et compte plus de 400 membres. L’association fait partie de l’AQDR nationale, qui compte près de 32 000 membres au Québec répartis dans 42 sections. L’AQDR, qui compte trois sections sur le territoire de la région Chaudière-Appalaches a pour mission de défendre les droits des personnes aînées partout au Québec.

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo