Ajoutez ce site comme page de démarrage

Budget 2014-2015

La direction du CSSSB est confiante

La directrice générale du CSSSB. Marie-Claude Bélanger

La directrice générale du CSSSB. Marie-Claude Bélanger

Réunis en assemblée spéciale, les membres du conseil d’administration ont adopté ce mardi 8 juillet le budget 2014-2015, un budget équilibré de 139 088 016 $ qui inclut une compression représentant 1,26 % de son budget brut 2013-2014, soit 1 544 174 $. Découlant d’une décision ministérielle, le niveau de compression régional fut établi en concertation avec les directeurs de chacun des établissements du réseau de la santé et des services sociaux de la Chaudière-Appalaches. 

Globalement, dans la région 12, les 9 établissements assument une compression de 9,7 M$. Celle-ci est assortie d’objectifs spécifiques de réduction des dépenses qui confirment la pertinence du plan d’équilibre budgétaire adopté par le CSSS de Beauce en janvier 2013 et qui visait à réduire des écarts de performance par des stratégies d’optimisation et d’amélioration des pratiques, et ce, sans réduire l’offre de soins et services.

La directrice générale, madame Marie-Claude Bélanger, explique que « l’on peut se féliciter d’avoir eu le courage de bouger sans attendre. Notre plan d’équilibre est ambitieux et nos efforts ont porté et continueront de porter fruit. J’ai confiance que les mesures déjà planifiées et dont l’actualisation se poursuit suffiront pour nous assurer l’équilibre recherché. Nous suivrons la situation de près et, s’il y a lieu, nous trouverons d’autres voies d’optimisation. » Madame Bélanger a tenu à remercier le conseil d’administration pour sa confiance ainsi que l’ensemble des hommes et des femmes qui travaillent au CSSSB pour leur contribution inestimable dans la quête de performance non pas seulement financière, mais générale.

À propos du plan d’équilibre 

Pour préserver son équilibre budgétaire et faire face aux contraintes anticipées, le CSSSB a mis en branle en janvier dernier un plan d’action visant à récupérer près de 4,2 M de dollars d’ici au 31 mars 2014, et ce, sans affecter les services ni leur qualité ou leur sécurité. L’objectif a été atteint à 89 % puisqu’au 31 mars 2014, la révision de certaines pratiques ainsi que l’accroissement des revenus avaient permis de récupérer près de 3,7 M$.

Être vigilant

Au chapitre des revenus, soulignons que le simple fait d’identifier avec plus de vigilance les personnes qui consultent suite à un accident du travail a généré des revenus de plus de 300 000 $ depuis 2011-2012. La direction remercie la population pour sa collaboration. Le plan d’action comportait également une analyse d’opportunités d’affaires, une exploration qui demeure judicieuse selon la direction, et qui se fait dans le respect de la mission du CSSSB et de ses engagements envers la population.

La directrice réitère enfin son invitation envers la population qu’elle invite à agir de façon responsable dans l’utilisation des soins et services dont elle a besoin. Madame Bélanger rappelle qu’être ponctuel à son rendez-vous, l’annuler si on ne peut s’y présenter, éviter les duplications superflues et préserver l’état des installations sont autant de façons de contribuer au redressement budgétaire.

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo