Ajoutez ce site comme page de démarrage

Plan économique pour Beauce-Sud

Alex Gagnon-Lacroix et la Beauce en action

Par: Joffre Grondin

 Alex Gagnon-Lacroix, candidat du Parti Québécois dans Beauce-Sud

Alex Gagnon-Lacroix, candidat du Parti Québécois dans Beauce-Sud

Le candidat du Parti Québécois dévoilait ce dimanche le premier volet, des trois axes de campagne de son plan d’action pour Beauce-Sud.  La Beauce en action en étant le plan économique. « Création d’emplois, développement et diversification économique », lance d’entrée de jeu Alex Gagnon-Lacroix. 

Attaquant directement les prétentions du Parti libéral qui prétend que l’économie est en panne et que le Parti Québécois aurait « brisé l’élan économique du Québec », monsieur Lacroix cite les chiffres de l’Institut de la statistique du Québec(ISQ) qui révèle que le Québec aurait créé 47 800 emplois en 2013.

En effet, se référant aux relevés mensuels de Statistique Canada, Philippe Couillard déclarait à la Presse le 13 mars que « la réalité nette, c’est que la situation de l’emploi a reculé en 2013 et a continué de reculer en février, on a perdu 26 000 jobs ».

M. Gagnon-Lacroix a expliqué pourquoi le Parti Québécois permettra aux entreprises beauceronnes de devenir des « gazelles » économiques et en quoi il est synonyme de prospérité pour les Beaucerons.

Son plan d’action économique pour Beauce-Sud se concentre en 4 volets. Premièrement, la Banque de développement économique, qui permettra de mieux gérer le financement des PME beauceronnes et de simplifier la bureaucratie pour les propriétaires d’entreprises, notamment grâce au guichet unique, que les libéraux ont bloqué en 2012, et qu’ils osent remettre dans leur plateforme électorale.

Ensuite, la politique industrielle du gouvernement ayant pour but de moderniser, innover et diversifier notre économie permettra d’augmenter la productivité des fleurons entrepreneuriaux beaucerons. Ce sera 461 M$ qui permettront de moderniser l’équipement des entreprises. Pour aider à commercialiser les innovations, 328 M$ seront investis.

Soutenir « les gazelles », ces petites et moyennes entreprises qui ont un fort potentiel de croissance, non seulement financièrement, mais aussi avec un programme de mentorat, fait aussi partie du programme.

Les « gazelles » beauceronnes sont d’ailleurs invitées à s’inscrire au programme sur le site du ministère de l’Industrie, d’ici le 28 mars.

Politique alimentaire

« On veut que les terres agricoles demeurent la propriété de Québécois, demeure locale », tranche le candidat. La mise en place de la politique de souveraineté alimentaire a pour objectif de soutenir les jeunes agriculteurs, d’appuyer les marchands locaux et d’assurer le développement de l’agriculture québécoise et beauceronne.

Alex Gagnon-Lacroix souligne qu’il a fait adopter, à l’unanimité, à l’instance nationale du Parti Québécois, une motion pour faire conserver les propriétés à la relève agricole, pour ne pas avoir une agriculture de locataire, mais de propriétaires.

Finalement, un incontournable, l’achèvement du prolongement de l’autoroute 73 jusqu’à Saint-Georges : « se poursuivra coûte que coûte » affirme le candidat.

Alex Gagnon-Lacroix est convaincu que ce plan d’action aura pour effet de revitaliser l’industrie beauceronne.

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo