Ajoutez ce site comme page de démarrage

Philippe Couillard dans Beauce-Sud

Robert Dutil et Philippe Couillard, chef du Parti libéral

Robert Dutil et Philippe Couillard, chef du Parti libéral

Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, était de passage en Beauce le 13 mars, au 9e jour de campagne électorale. Accompagné par le député Robert Dutil, il en a profité pour rencontrer la presse locale dans son autobus de campagne, dans une atmosphère très conviviale où tout le monde manque un peu d’espace, mais ne veut pas manquer l’occasion. 

Au-delà de toutes considérations politiques, il faut dire que Philippe Couillard est quelqu’un de sympathique, qui a beaucoup d’entregent, une pensée claire, et avec qui il est facile de s’entretenir.

Revenons au parcours du chef libéral.

Une visite d’entreprise, chez Garaga, pour ne pas la nommer, a eu lieu plus tard, mais le politicien a commencé sa journée à l’École d’entrepreneurship de Beauce en y présentant cinq nouvelles initiatives pour les PME ; difficile de penser à un meilleur lieu quand on parle de PME, c’est à dire des entreprises de moins de 200 employés.

Ces cinq nouvelles mesures sont, en ses mots, « au cœur du plan de redémarrage de notre économie du Parti libéral du Québec ».

Sans entrer dans les détails, qui seront probablement largement diffusés dans les prochaines semaines, il s’agit d’instaurer un crédit d’impôt de 50 % sur les coûts de transport liés aux activités d’exportation dans un premier temps. Ensuite, introduire un dossier et un guichet unique pour les entreprises pour réduire les coûts de formalités administratives et faire en sorte que les entrepreneurs n’aient qu’un seul dossier et ne s’adressent qu’à une seule personne au lieu de courir les ministères et organismes.

En troisième lieu, le programme Créativité Québec vise à stimuler l’innovation et les niveaux de productivité. Une quatrième mesure, Démarrage-Québec veut stimuler la création d’entreprises en facilitant l’accès au capital patient pour traverser la période critique de démarrage.

La cinquième proposition, non la moindre, compte exempter d’impôt, jusqu’à un certain point, le transfert d’entreprises et de fermes aux enfants et aux employés.

Monsieur Couillard assure que ces mesures « sont très très bien reçues » par les PME.

Ce qu’on entendra en détail partout

Le chef du Parti libéral a martelé les thèmes de la campagne sur lesquels il veut se pencher, soit l’économie, l’emploi, l’éducation et la santé. Réduire la bureaucratie, repartir le Plan Nord sont également des points mis de l’avant.

Du PQ, il déclarera qu’il « a brisé l’élan économique du Québec ».

Selon monsieur Couillard la CAQ navigue dans l’illusion en voulant enlever les commissions scolaires et les agences de santé.

Chaque campagne a sa part de rebondissements imprévus. C’est donc à suivre dans les prochaines semaines.

PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo