Ajoutez ce site comme page de démarrage

Vanessa Roy pour Option nationale dans Beauce-Sud

Par: Joffre Grondin

Pour une deuxième fois, Vanessa Roy est la candidate d'Option nationale dans Beauce-Sud

Pour une deuxième fois, Vanessa Roy est la candidate d’Option nationale dans Beauce-Sud

Le comité exécutif d’Option nationale pour la région de Beauce-Sud a procédé aujourd’hui au lancement de sa campagne électorale en vue du scrutin du 7 avril prochain. La candidate qui briguera les suffrages dans Beauce-Sud sera Vanessa Roy, une jeune femme de 24 ans originaire de Saint-Georges.

Vanessa Roy sollicitera le vote des Beaucerons pour une deuxième fois, car elle avait aussi été candidate en 2012, récoltant alors 550 voix, soit 1,6 % des votes enregistrés, un résultat qu’elle considère comme fort encourageant.

« À cette époque, Option nationale existait depuis moins de six mois. Mon retour en Beauce était encore tout récent, et j’étais peu connue de la population. J’ai quand même reçu une excellente réception des gens, et j’ai confiance que cet appui va continuer à croître », assure madame Roy.

La santé

Titulaire d’une maîtrise en physiothérapie de l’université de Sherbrooke, Vanessa est de retour dans sa région natale depuis deux ans, où elle travaille au service de la population comme physiothérapeute au CSSS de Beauce.

Sa vaste implication dans le domaine de la santé, notamment comme administratrice de l’Association des conseils multidisciplinaires du Québec, l’a amenée à être élue présidente de la commission santé d’Option nationale, un parti pour lequel elle milite depuis ses débuts. Elle est également chargée de cours à l’École de réadaptation de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’université de Sherbrooke.

La candidate de Beauce-Sud, Vanessa Roy, également présidente de la Commission santé d’Option nationale, a « constaté l’ingérence insidieuse du fédéral dans plusieurs secteurs de la santé et des services sociaux », ajoutant qu’en « vertu de la Constitution canadienne, la santé est un domaine de compétence provinciale ».

Le nouveau chef d’Option nationale, Sol Zanetti ne s’est pas privé de déclarer récemment que « l’État québécois perd au change lorsqu’Ottawa intervient quelque 37 fois dans la planification et l’organisation des soins sur le territoire ».

Le dynamisme entrepreneurial au service d’un pays

C’est au Rock Café, bel exemple de la réussite beauceronne, que Vanessa Roy a présenté aux membres réunis et aux journalistes sa vision de la Beauce. Elle a souligné l’apport essentiel de la Beauce dans la construction d’un Québec pays.

« Pour accéder à son indépendance, le Québec ne peut pas se priver du dynamisme entrepreneurial qui caractérise notre belle région. C’est pourquoi je compte réveiller l’enthousiasme dormant des Beaucerons pour la souveraineté, qui ont quand même voté à 42 % pour le camp du oui au dernier référendum. »

Sur le plan local, la jeune femme a identifié trois enjeux : rendre la population plus responsable et autonome sur le plan de la santé, miser sur la culture pour développer le tourisme en Beauce, et finalement, stimuler l’économie via le secteur industriel.

PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo