Ajoutez ce site comme page de démarrage

Le CIMIC complète la section soudage-montage

Des élus accompagnés de diverses personnes qui ont contribué à ce projet, posent au CIMIC, avec en arrière-plan l’œuvre d’art intégrée au bâtiment.

Des élus accompagnés de diverses personnes qui ont contribué à ce projet, posent au CIMIC, avec en arrière-plan l’œuvre d’art intégrée au bâtiment.

La Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE)  a inauguré un agrandissement de 1270 m2 de son centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière (CIMIC), ainsi que le réaménagement d’un espace de 300 m2. Les nouveaux espaces portent le nombre de places disponibles en soudage-montage de 80 à 120, tout en permettant de dispenser des cours de soudage aux élèves de mécanique automobile et de mécanique industrielle. 

Les élèves disposeront désormais des espaces nécessaires pour assembler des projets entiers, ainsi qu’un pont roulant pour les aider dans leur travail.

La livraison des matériaux est aussi facilitée, puisque le déchargement se fait maintenant à l’intérieur. Les travaux incluaient également une mise aux normes des espaces consacrés au programme Fabrication de structures métalliques et de métaux ouvrés.

Le CIMIC a par ailleurs mis à contribution ses élèves et ses enseignants pour la réalisation de 14 tables de travail et de divers équipements de rangement. On a aussi installé un système d’aspiration à la source des fumées de soudage et un partenariat avec la compagnie Lincoln permet de disposer de certains équipements de pointe pour la formation de nos élèves.

Dans l’ensemble, il s’agit d’un projet de 3 834 843 $. Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) y contribue pour 3 495 184 $. La différence provient de la CSBE, incluant une somme de 70 000 $ générée par la mise en place de mesures d’économie d’énergie. L’agrandissement que nous soulignons aujourd’hui est le septième à avoir lieu depuis les débuts du CIMIC, en 1993.

L’art à la fenêtre

Une œuvre de l’artiste Marie-Claude Hains, de L’Islet, a par ailleurs été intégrée aux nouveaux aménagements. L’œuvre est située sur le mur extérieur, à même une fenêtre qui apporte un éclairage naturel aux nouveaux espaces de travail.

Concernant l’oeuvre d’art, elle est obligatoire. En effet, « le Québec a en effet adopté en 1961 une mesure gouvernementale consistant à allouer environ 1% du budget de construction d’un bâtiment, ou d’aménagement d’un site public, à la réalisation d’œuvres d’art précisément conçues pour ceux-ci. » Voir ici détails : http://www.mcc.gouv.qc.ca/?id=59

 

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo