Ajoutez ce site comme page de démarrage

L’Aqueduc d’autrefois

Par: Jean-Nicol Dubé

Une section assez bien préservée de tuyau d’aqueduc en bois. Le tuyau complet avait environ huit pieds.

Une section centenaire assez bien préservée de tuyau d’aqueduc en bois. Le tuyau complet avait environ huit pieds.

La photo ci-dessus est une section de conduite d’aqueduc d’autrefois, qui était entièrement fabriquée à la main. Mon neveu Sarto Dubé, technicien en génie civil, l’a récupérée des griffes d’une excavatrice lors de l’installation d’un nouveau réseau d’aqueduc en Beauce.

La photo montre la partie mâle de la conduite sculptée à la main ; les coups de ciseau à bois sont encore visibles malgré ses proches 100 ans. Le contact avec de l’air sec a fendillé la section récupérée. Le trou était percé avec une tarière. La longueur d’une section était d’environ 8 pieds. L’essence du bois variait suivant la nature du sol, le sapin, l’épinette et le mélèze étaient employés.

Il y a quelques années j’avais vu 2 sections de conduite en bois très bien conservées, mais hélas je n’avais pas de caméra avec moi pour les immortaliser et le propriétaire n’était pas très intéressé à ce que je revienne les photographier.

Il y a quelques années, la ville de Saint-Georges avait procédé à des excavations près de la première avenue dans le secteur est. C’était tout près de l’ancien poste de taxi 22, maintenant disparu pour faire place à un stationnement. J’avais alors entrevu des vestiges d’une conduite en bois, mais elle était pourrie et non transportable ; pas de veine, encore une fois pas d’appareil photo. C’était avant l’ère des téléphones portables avec lesquels on peut tout faire, y compris téléphoner. De plus, avec la vitesse avec laquelle creuse une pelle mécanique, pas le temps d’aller chercher une caméra.

On peut voir cet appareil motorisée pour percer les conduites en bois au Village des défricheurs.

On peut voir cet appareil motorisée pour percer les conduites en bois au Village des défricheurs.

Avez-vous singés à combien de temps il fallait pour préparer 1000 pieds de conduite d’aqueduc fait à la main ? Et on ne parle que des tuyaux. Le creusage se faisait à la pelle. Nos ancêtres (surtout les épouses) devaient être heureuses malgré tout avec un réseau d’aqueduc en bois : finies les expéditions au puits par mauvais temps.

Visite au Village

Lors d’une visite au Village des défricheurs de Saint-Prosper j’ai découvert une machine motorisée pour percer les conduites en bois. Une photo du feuillet (voir plus bas) informait que l’inventeur était un certain Édouard Dallaire, de Saint-Sébastien.3-ÉdouardDallaire256

Note : si vous avez des informations, au sujet des aqueducs en bois, faites-moi parvenir votre texte pour que nos lecteurs partagent vos connaissances.

Jean-Nicol Dubé : sgbce@globetrotter.net

Pour en savoir plus sur le Village des Défricheurs, voyez leur site : www.village-des-defricheurs.qc.ca

Deux photos de pompe en bois. On peut voir la partie rouge en haut qui servait à l’actionner. Vu au Village des défricheurs

Deux photos de pompe en bois. On peut voir la partie rouge en haut qui servait à l’actionner. Vu au Village des défricheurs

À propos de la Société

La Société de Généalogie niche au 4e étage du centre culturel Marie-Fitzbach, à Saint-Georges de Beauce.

Heures d’ouverture : Tous les dimanches après-midi (sauf durant les jours fériés) de 13 h à 14 h 30.

On peut rejoindre Jean-Nicol Dubé à cette adresse : sgbce@globetrotter.net

Vous êtes invités à visiter notre site web ici : http://genealogie.beauce.voila.net

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo