Ajoutez ce site comme page de démarrage

La Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches naît.

 MM. Hervé Dancause (1er vice-président), Paul Doyon (président), Marcel Groleau (président de la Confédération de l’UPA) et Jean Lambert (2e vice-président).

MM. Hervé Dancause (1er vice-président), Paul Doyon (président), Marcel Groleau (président de la Confédération de l’UPA) et Jean Lambert (2e vice-président).

La création officielle de la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches le 10 décembre s’inscrit dans le cadre d’une restructuration à l’échelle provinciale visant à mieux représenter les intérêts des producteurs agricoles en fonction de leur territoire. Cette nouvelle fédération régionale devient donc l’interlocuteur de première ligne en matière d’agriculture au sein de la région 12.

M. Paul Doyon a été élu par acclamation à titre de président de la nouvelle fédération. M. Hervé Dancause (1er vice-président) et M. Jean Lambert (2e vice-président) ont également été élus par acclamation pour compléter l’équipe des dirigeants de la jeune fédération.

But

« L’un des principaux buts de cette restructuration est d’éviter le dédoublement des représentations de nos syndicats auprès des diverses instances décisionnelles, qu’il s’agisse des municipalités, des MRC ou encore de chaque Conférence régionale des élus », d’expliquer M. Doyon.

« Sur le territoire des certaines MRC, on pouvait auparavant retrouver jusqu’à trois ou quatre syndicats locaux. De plus, pour entreprendre leurs démarches, certains syndicats locaux devaient aussi frapper à la porte de plusieurs MRC et plusieurs régions administratives. Cette restructuration vise donc à simplifier la tâche de nos représentants, mais elle simplifiera certainement celles des MRC dans leurs dossiers touchant l’agriculture », poursuivait M. Doyon.

Territoire

La nouvelle Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches comprend une bonne partie des anciens territoires des fédérations de la Beauce, de la Côte-du-Sud, de Lévis-Bellechasse et de Lotbinière-Mégantic. Elle représente les 5 500 producteurs agricoles de la région et couvre les neuf MRC de la région et le territoire de la Ville de Lévis, pour un total de 136 municipalités.

Au cours des dernières semaines, de nouveaux syndicats locaux ont été formés en fonction des MRC. En Chaudière-Appalaches, il y a désormais un syndicat local dont le territoire est arrimé à chaque MRC et à Lévis, exception faite de trois MRC, où les

producteurs ont choisi de se doter de deux syndicats locaux : Bellechasse, Lotbinière et Beauce-Sartigan.

Services

La nouvelle Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches compte trois centres de services : Saint-Georges, Sainte-Marie et La Pocatière. Pour les Services de comptabilité et de fiscalité (SCF) et les Centres d’emploi agricole (CEA), les clients peuvent continuer à utiliser les services dispensés par la fédération de leur choix.

 

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo