Ajoutez ce site comme page de démarrage

QUESTION DU JOUR

Quelles ont été les réalisations du technocentre depuis 4 ans ?

ÉlectionsMunicip2013-11octS’il existe un domaine important, sinon vital pour une ville, c’est la capacité d’attirer des industries pour créer des emplois. C’est pourquoi le technocentre a été créé en 1997. Quelle a été la performance du conseil de ville dans ce domaine dans les 4 dernières années ? C’est ce sur quoi nous allons nous pencher aujourd’hui.

Sous l’onglet Gens d’affaires Nouvelle économie du site web de Saint-Georges on peut lire ceci : « Pas de mines, pas de forêts, pas de port de mer, peu d’agriculture… l’argent neuf doit arriver par l’industrie, par les deuxième et troisième transformations, par l’industrie touristique et l’économie nouvelle ; tel est le postulat du plan stratégique du conseil de ville de Saint-Georges ».

L’argent neuf, incontournable pour le développement.

On parle donc d’argent neuf. Il faut être clair. Déplacer des consommateurs de la même ville du point X au point Y ne crée aucun argent neuf.

Revenons au technocentre. Toujours au même endroit on lit « … unique dans la région Chaudière-Appalaches, cette unité administrative urbaine comprend un parc technologique, un incubateur industriel, un motel industriel et supporte le Carrefour de la nouvelle économie (CNE) ».

C’est donc pour attirer les industries que le technocentre a été mis sur pied. Qu’est-ce que c’est ? On le découvre dans Gens d’affaires, sous l’onglet Technocentre.

Donc, c’est…

« Le technocentre de Saint-Georges est une corporation municipale incorporée sous charte provinciale depuis 2002, bien que créée en 1997. Le technocentre concrétise les priorités du conseil municipal dans le plan de développement stratégique de la ville et il vise la création et le développement de petites et moyennes entreprises d’économie nouvelle ou orientées vers la deuxième et troisième transformation à valeur ajoutée ».

Le meilleur à qui poser la ou les questions

En consultant Le Conseil de ville on y apprend que c’est le conseiller Serge Thomassin qui siégeait sur le comité du technocentre. C’est donc à lui qu’il faut demander de nous éclairer sur la question.

Quelle a été la performance de cet important moyen de développement pour la ville ? Quels efforts y ont été consacrés ? Quelles ont été les réalisations du Technocentre depuis 4 ans ?

Tant qu’à y être…

Il ne serait pas mauvais de demander aux deux aspirants maires, messieurs Drouin et Morin leur vision du futur pour le Technocentre. Monsieur Marcel Drouin a d’ailleurs été très clair, il vise la continuité, donc, ce qui a été, continuera dans la même direction. Trouvons laquelle.

Monsieur Morin est en meilleure position, car il n’était pas là, il n’a donc pas à répondre de ses actions. Cependant, il sera intéressant de connaître sa vision du futur sur le sujet.

Un petit devoir

Le but de ces questions n’est pas de « déterrer de la *** de chat » comme le dit la langue folklorique, mais de tenter de susciter des points d’intérêt pour la chose municipale, ayant pour objectif d’intéresser les citoyens un peu plus à la vie de leur communauté, suffisamment pour aller voter. Parlez-en à vos amis et connaissances.

Ce n’est pas censé être une source de chicane, mais d’intérêt pour le développement de la ville.

Aimez-la et parlez-en !

Sans prendre position, il faut reconnaître les points positifs où qu’ils soient. Lorsque Marcel Drouin écrit dans son feuillet publicitaire « J’aime passionnément Saint-Georges et je désire participer à… », la phrase « sonne » vraie. L’homme aime sa ville. Chaque citoyen de Saint-Georges devrait au moins aimer suffisamment son milieu de vie pour prendre la peine de s’informer, d’échanger dans son milieu et ainsi aller voter avec une certaine fierté.

 

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo