Ajoutez ce site comme page de démarrage

VIVE LES PETITS FRUITS

Les bleuets sont prêts

Par: Joffre Grondin

La saison des bleuets est commencée. Robert Pomerleau, de la Ferme G Pomerleau, avec la rivière Chaudière est des cueilleurs en arrière plan, accorde un instant au photographe.

La saison des bleuets est commencée. Robert Pomerleau, de la Ferme G Pomerleau, avec la rivière Chaudière et des cueilleurs en arrière plan, accorde un instant au photographe.

Le Regroupement des producteurs de bleuets de la région Chaudière-Appalaches et leurs partenaires ont lancé la saison des bleuets 2013, ce mardi 30 juillet. C’est une activité très importante pour la région, car la valeur de la récolte de la soixantaine de producteurs est estimée à 3,5 millions de dollars. La majorité des entreprises vendent leurs fruits directement aux consommateurs, déjà cueillis ou offerts en autocueillette.

Pour ceux qui se sont gavés de fraises bien rouges, il est temps de changer de couleur et de saveur. Allons-y tout en rondeur et gavons-nous de bleuets.

Un site 

Pour une deuxième année consécutive, le Regroupement des producteurs de bleuets de la Chaudière-Appalaches facilite la vie des amateurs de bleuets avec la mise en ligne du site www.bleuetieres.com. « Ce site Internet regroupe la liste des producteurs de bleuets de la région qui ont le plaisir d’accueillir les visiteurs chez eux pour l’autocueillette de bleuets. De plus, une carte de la Chaudière-Appalaches permet de repérer facilement les producteurs agricoles situés à proximité de chez vous.

Tout près de chez vous

Deux bleuetières importantes sont tout près de Saint-Georges : la Bleuetière G. Pomerleau et la Bleuetière Sartigan. Vous pouvez aussi passer voir Les Roy de la pomme, au 1020, avenue St-Jean-de-la-Lande. Ils ont aussi des bleuets.

Ferme G. Pomerleau inc.

Andrée, Robert et Vicky vous souhaitent la bienvenue à leur bleuetière située en bordure de la rivière Chaudière, au 38, 6e Avenue Nord, entre Saint-Georges et Notre-Dame-des-Pins. Elle compte près de 5000 plants avec de nombreuses variétés : Northblue, Northland, Patriot, Bluecrop et Duke.

Cueilleurs sur fond de Chaudière. Apparemment, les travailleurs locaux font amplement le travail.

Cueilleurs sur fond de Chaudière. Apparemment, les travailleurs locaux font amplement le travail.

Comment sera la saison cette année ? On se le demande toujours un peu. La réponse de Robert Pomerleau est « moyenne, on vient d’avoir deux saisons extraordinaires ». La terre reprend son souffle peut-être. Les fruits murissaient très vite. Une saison « moyenne », c’est quand même une bonne année pour le producteur et les consommateurs.

Quant au goût du fruit, vous pouvez y aller, le deux litres que Beauce Magazine a testé est disparu très rapidement.

Vous pouvez acheter vos bleuets en kiosque ou les cueillir vous-mêmes de 8 h 30 à 17 h, dépendant évidemment de la météo. Vous pouvez appeler avant de venir, en cas : 418 228-7384

Les produits de l’érable et les paniers de légumes biologiques ASC sont parmi les autres spécialités de la ferme.

Bleuetière Sartigan

Située sur la route vers Saint-Martin au 1247, 1re Avenue Sartigan, la Bleuetière Sartigan tient à mentionner son statut de “Producteur certifié biologique”. La bleuetière compte environ 3000 plants, dont quatre variétés tout aussi savoureuses l’une que l’autre. “Passionnés de la terre et de la nature en général, nous vous offrons des bleuets biologiques de haute qualité », affirment les propriétaires.

Ouverte du lundi au dimanche de 8 h à 17 h la Bleuetière Sartigan vous attend. Il est préférable de téléphoner au 418-228-3330, avant de vous déplacer.

Un plan de bleuet. Faut ramasser ça un bleuet à la fois.

Un plant de bleuet. Faut ramasser ça un bleuet à la fois.

Ensemble pour faire connaître le bleuet 

Les producteurs de bleuets de la Chaudière-Appalaches travaillent ensemble à promouvoir leurs savoureux fruits bleus. En 2013, en plus de mettre en ligne le site Internet www.bleuetieres.com, ils ont diffusé des publicités sur la saison des bleuets dans les médias de la région. La publicité pleine page du Regroupement comporte un coupon de tirage à compléter et à remettre à l’une des bleuetières participantes pour courir la chance de remporter un imposant panier de produits régionaux.

La production de bleuets en Chaudière-Appalaches

Ces dernières années, la région de la Chaudière-Appalaches a connu un développement spectaculaire de la culture du bleuet en corymbe, communément appelé ‘le bleuet géant’. Partie de presque rien dans le domaine il y a une quinzaine d’années, la région compte aujourd’hui plus de 60 entreprises agricoles qui cultivent 72 hectares de bleuets en corymbe ou près de 250 000 plants.

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]