Ajoutez ce site comme page de démarrage

Quand l’ignorance a meilleur goût !

Le Parti conservateur loin de la réalité

Par: René d'Anjou

Quelque part en Beauce, à un 4-chemins, les politiciens ont de tous temps profité de l’occasion pour se faire de la publicité... en espérant probablement se faire pardonner pour ce qu’ils allaient dire. Ceux qui sont familiers avec le site auront peut-être un sourire. Les «plasteurs» sont ajoutés par André Caron, mais la photo n’a pas été autrement modifié. Photo : René d’Anjou

Quelque part en Beauce, à un 4-chemins, les politiciens ont de tous temps profité de l’occasion pour se faire de la publicité… en espérant probablement se faire pardonner pour ce qu’ils allaient dire. Ceux qui sont familiers avec le site auront peut-être un sourire. Les «plasteurs» sont ajoutés par Alain Caron, mais la photo n’a pas été autrement modifié. Photo : René d’Anjou

Saint-Georges, le 21 juillet 2013 – Il y a maintenant trois semaines, une tragédie s’abattait sur la municipalité de 6000 habitants de Lac-Mégantic, situé à 80 kilomètres de Saint-Georges.

Le gouvernement du Québec a réagi rapidement, pour venir en aide aux victimes et, pendant ce temps, le gouvernement de Stephen Harper, et ses ministres, dont la toute récente ministre des Transports, Lisa Raitt, disent attendre un rapport sur cette tragédie, comme si les yeux ne suffisaient pas à constater l’ampleur du désastre. Non, les oeillères, que portent les députés et ministres conservateurs, les empêchent de voir la réalité en face.

C’est à croire que les Méganticois ne contribuent pas, suffisamment, aux impôts que prélève le gouvernement fédéral, pour obtenir des fonds de dépannage, et non pas uniquement des visites de députés et ministres fédéraux. Et, l’incroyable Harper, a choisi de changer de ministre, responsable des Transports, pour remplacer le ministre Lebel, par une anglophone, qui s’est empressée, aux frais des contribuables, se rendre à Lac-Mégantic, pour adresser quelques mots dans un français laborieux, pour s’empresser, ensuite, de tourner le dos aux journalistes, parce qu’elle n’était ni en mesure de comprendre leurs questions, ni en mesure d’y répondre.

Pendant ce temps, tous ces produits toxiques ont emprunté la rivière Chaudière ;  pour parcourir la Beauce et où se retrouvent plusieurs espèces de poissons sont menacées par ce déversement.

 Et notre incroyable député-ministre fédéral, Maxime Bernier, n’a rien trouvé de plus intelligent, à dire qu’il était trop tôt pour porter le blâme sur le gouvernement fédéral sous la gouverne de Stephen Harper. C’est ainsi que trois semaines après la catastrophe, le gouvernement Harper dit vouloir attendre avant de venir en aide à la population sinistrée.

L’ignorance, dont fait preuve Maxime Bernier, est une véritable honte pour la Beauce ; et les 5 députés conservateurs du Québec, que Stephen Harper affectionne tout particulièrement, sont la risée du reste du pays. La plus risible, est venue, du député Christian Paradis qui a déclaré, récemment, que la vie privée de Maxime Bernier, ne concernait que lui. Pourquoi a-t-il fait cette déclaration ? Tout simplement parce que notre charmant député fédéral de Beauce s’est fait arrêter, près de Saint-Joseph-de-Beauce, à la mi-juin, pour une infraction au Code de la route. L’agent de la SQ a alors pu constater que le permis de conduire de M. Bernier était suspendu, pour une amende non payée !

C’est le réseau LCN, qui a rapporté l’arrestation, tout à fait par hasard, de M. Bernier, dans le secteur de Saint-Joseph-de-Beauce, à la mi-juin. http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2013/06/20130621-061817.html

Un simple citoyen, qui contrevient à la Loi, se fait pointer du doigt, mais, dans le cas d’un député, et ministre, trois fois, alors il ne faut pas en parler, parce qu’il s’agit de sa vie privée !   Ce n’est sûrement pas dû au fait que la rémunération que M. Bernier touche à titre d’indemnités, salaires et allocations, de député et de ministres, n’est pas suffisante. Voir le tableau de ces indemnités du Parlement fédéral :  http://www.parl.gc.ca/parlInfo/lists/Salaries.aspx?Menu=HOC-Politic&Language=F&Section=03d93c58-f843-49b3-9653-84275c23f3fb&Year=2013

Nos hommes politiques n’ont pas à être au-dessus des Lois. Le plus bel exemple d’un politicien qui estime que les électeurs sont non seulement naïfs, mais aussi, complètement imbéciles, c’est l’ex-maire de Montréal, M. Michael Applebaum, qui est maire de l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, depuis 2002.

Maxime Bernier et le Cheuf, lors d’une conférence de presse à Saint-Joseph il y a quelque temps.

Maxime Bernier et le Cheuf, lors d’une conférence de presse à Saint-Joseph il y a quelque temps.  Photo : René d’Anjou

Ce personnage, contre qui pèse 14 chefs d’accusation, avait déclaré, il y a à peine 6 ou 8 mois, qu’il ne savait pas qu’il fallait obtenir un permis pour faire des restaurations à un édifice à logement qu’il avait acheté et fait rénover, rapidement, pour le revendre avec une bonne marge de profit.

Nous sommes malheureusement trop entourés, de canailles de cette espèce, et il y aura toujours des « superhéros » pour défendre ces imbéciles en prétextant qu’ils ont droit à une vie privée.

Il y a vraiment trop d’individus qui profitent du système, on en a la preuve avec le Sénat, qui n’a, pour utilité, que d’enrichir, dans l’ensemble, les amis du pouvoir. Ensuite, on se surprend de constater que les gens ont leurs voyages, de tous ces incompétents qui ne pensent qu’à leurs portefeuilles. En attendant, les Méganticois n’ont qu’à aller se rhabiller à la Saint-Vincent-de-Paul !

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo