Ajoutez ce site comme page de démarrage

LE QUÉBEC EN NOUS D’HIER À DEMAIN

La fête nationale, Place de l’Église

Par: Joffre Grondin

Un groupe «tight» que celui de Mario Saint-Amand. Le guitariste arbore une Gibson Les Paul et oui, les batteurs ont également des partitions.

Un groupe «tight» que celui de Mario Saint-Amand. Le guitariste arbore une Gibson Les Paul et oui, les batteurs ont également des partitions.

Après le spectacle endiablé de La Grand’ Débâcle, de la musique traditionnelle on ne peut plus entraînante, quelques discours de circonstance préparent au changement d’ambiance avec le clou de la soirée, le spectacle de Mario Saint-Amand, 22 Câline de blues. Les amateurs de blues ont été plantureusement servis pour la soirée du 23 juin.

Mario Saint-Amand se rapproche terriblement de LA voix de Gerry, il faut l’admettre, mais il faut aussi souligner la qualité des textes avec lesquels il enchaine les différentes chansons. Mélodies et textes sont tellement bien tricotés qu’ils forment vraiment un tout. On sent que le spectacle est bien rodé.

Un pro, c’est un pro!

À un certain moment l’artiste a révélé qu’il y avait un problème de moniteur et qu’il ne s’entendait plus chanter. Le problème fut vite réglé. S’il ne l’avait pas dit, personne ne s’en serait aperçu. La voix restait forte, sûre et juste. C’est donc beau de voir travailler un vrai pro.

Très professionnel le monsieur, avec des musiciens impeccables, guitare, basse, batterie et clavier bien sûr, mais aussi une choriste, l’orgue qui avait le « look » et le son du Hammond B3 avec Leslie de Gerry, un saxophone ténor pas piqué des vers et finalement une violoniste énergique dont les longues jambes complémentaient merveilleusement le coup d’archet.

Il y en avait pour les yeux et les oreilles.

P2-2289

Mario Saint-Amand et son groupe, un excellent spectacle

La triple foule

On pourrait difficilement penser à caser plus de monde sur la Place de l’Église tout en y demeurant confortable. La température d’ailleurs, si l’humidité était présente, un peu comme si la nature avait les larmes aux yeux, semblait avoir fait tout son possible pour se retenir de pleurer.

On aurait pu dire qu’il y avait trois foules dans une. Peut-être était-ce la proximité d’une église qui avait causé cette sorte de Sainte Trinité, mais toujours est-il que selon l’endroit où vous étiez sur la place, le comportement et l’écoute étaient différent, ce qui était assez amusant à constater finalement.

Tout près de l’estrade se tenaient les vrais de vrais amants du blues et de Saint-Amand. Très exactement à la troisième chanson, le noyau de purs et durs s’était avancé de trois pieds. Preuve constatée : un individu assis sur sa chaise s’était levé et se trouvait maintenant à un mètre en avant de sa chaise. Le reste du noyau avait inconsciemment fait de même et chacun s’était un peu rapproché de son voisin. Câline de blues.

Beaucoup de gens debout, mais aussi beaucoup avaient apporté leurs chaises. Vers le milieu du rassemblement, debout ou assis, ceux-là ne bougeaient pas ou très peu et écoutaient la musique avec grand intérêt, mais avec un peu plus de détachement que ceux en avant.

Plus on s’approchait de l’arrière, plus grande était la mobilité, les enfants qui s’amusent en ne s’inquiétant pas du tout de la provenance de tout ce bruit, et les conversations sociales avec musique de fond comme accompagnement allaient bon train.

Tous ont aimé

Les sections n’étaient pas coupées au couteau, mais en gros c’était ça. Le plus fascinant de la chose étant que tout le monde, mais vraiment tout le monde appréciait la prestation à sa façon, ce qui explique probablement pourquoi la soirée s’est déroulée dans la joie, le calme, et sans excès.

En pleine action!

En pleine action!

Vers la fin du spectacle, des membres de l’Ambulance Saint-Jean consultés ont assuré qu’aucun incident n’avait perturbé la représentation, et finalement les festivités dominicales et nationales se sont terminées dans le boum boum des feux d’artifice.

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo