Ajoutez ce site comme page de démarrage

« Une beauceronne monologue sa p’tite vie »

Par: Joffre Grondin

Madame Cécile Quirion-Morin

Madame Cécile Quirion-Morin fête ses 80 années de plaisir de vivre.

Née le 26 mai 1933, madame Cécile Quirion-Morin a fêté son 80e anniversaire d’une façon particulière en lançant son livre : Une beauceronne monologue sa p’tite vie. Le livre qui a été lancé presque dans l’intimité dimanche dernier à Beauceville est un livre que non seulement beaucoup d’aînés voudront lire, mais dont aucune société historique ne voudra se passer. Une pièce d’anthologie.

Comme on le verra plus loin, tout Beauceron devrait absolument lire la deuxième partie du livre.

À quatre fois vingt ans, la dame est loin de faire son âge, le mouvement est vif et l’esprit et la langue agiles. Ayant quitté la région depuis longtemps, la beauceronne en elle ne l’a jamais quitté cependant.

Sur ses origines, elle déclare être « la fille de Napoléon Quirion à Célestin à Politesse et de Véronique Poulin à Jos à Gros ». Beauceronne, nul doute possible.

Quatre-vingts ans, ça fait du vécu. Elle nous annonce couvrir de sa naissance à 27 ans, année de son mariage, mais avoue dans la phrase suivante « parfois je m’en écarterai ». Et c’est heureux pour le lecteur.

Cette retraitée de l’enseignement parle de la Beauce, de ses parents, de ses études, de son couple, de ses cinq enfants, de la religion, de ses petits enfants, avec des détails de la vie quotidienne et plein d’anecdotes, incluant même de bons mots des enfants, des recettes de sa mère, bref, le lecteur devient un témoin accompagnateur d’une page d’histoire en mouvement qui fait revivre un mode de vie maintenant disparu qui mène au maintenant de ses quatre-vingts berges, comme dirait Maurice Chevalier.

Le livre vaut la peine d’être lu. Elle rappelle les choses drôles que les enfants disent quand ils sont petits, et toutes sortes de détails amusants.

Religion d’autrefois

On sait que le côté religieux de la société d’autrefois prenait beaucoup de place. Sur la religion du temps, l’auteur porte un jugement à la fois sévère et amusant. Sévère à la page 132 : « Notre religion catholique à mystères me semble d’une hostile autorité organisée, structurée, conservatrice et traditionnelle dans une soumission irréfutable », et à la page 125 amusante : « J’te donne un conseil : le meilleur moyen d’éloigner une tentation c’est d’y succomber ».

Le glossaire

Les 65 dernières pages consistent en un glossaire de vocabulaire beauceron qui forme la 2e partie du livre. Il s’agit de la mémoire beauceronne. Le bon français est respecté, mais la Beauce y est omniprésente. En fait, le langage beauceron fait partie intégrante du livre, mais surtout dans le glossaire qui est une perle en soi.

La "maîtresse d'école", en grande discussion avec un ancien élève, Yvon Thibodeau, un demi siècle plus tard.

La « maîtresse d’école », en grande discussion avec un ancien élève, Yvon Thibodeau, un demi siècle plus tard.

Le glossaire représente la mémoire de quelqu’un d’unique, une personne dont la signature doit être considérée comme témoignage historique. Donnons des exemples, ce qui est extraordinairement difficile, étant donné le nombre.

Aussi bien y aller pour quelque chose qui frappe.

DÉBRÊLÉ C’tun pas d’allure, toujours débrêlé dans sa tenue

FALE, poitrine  La vouésine a toujours la fale à l’air, un jour à l’s’fra croquer.

MATINÉE : Ça s’rait beau une matinée appareillée à ta jupe

Les 27 expressions consacrées au diable sont remarquables, allant de « va donc chez d’diable » à « tu files pas diable hein? Va donc t’coucher », et bien d’autres.

Les 65 pages du glossaire sont un incontournable du vocabulaire beauceron

Le volume de 270 pages, d’un format 5 1/2 par 8 1/2  a été imprimé en choisissant une police de caractère facile à lire. Le prix de 25 ou 26 $ est très abordable. On peut déplorer le fait qu’on ait prévu seulement deux points de distribution, soit au Musée Marius Barbeau à Saint-Joseph, et aux Créativités beauceronnes à Notre-Dame-des-Pins, 3815 Route Kennedy.

L’état des choses peut se modifier quant à la distribution, mais nous maintenons que le volume doit être disponible d’une façon plus large, étant donné la qualité historique du discours.

Née le 26 mai 1933, madame Cécile Quirion-Morin a fêté son 80e anniversaire d’une façon particulière en lançant son livre : Une beauceronne monologue sa p’tite vie. Le livre qui a été lancé presque dans l’intimité dimanche dernier à Beauceville est un livre que non seulement beaucoup d’aînés voudront lire, mais dont aucune société historique ne voudra se passer. Une pièce d’anthologie.

Comme on le verra plus loin, tout Beauceron devrait absolument lire la deuxième partie du livre.

À quatre fois vingt ans, la dame est loin de faire son âge, le mouvement est vif et l’esprit et la langue agiles. Ayant quitté la région depuis longtemps, la beauceronne en elle ne l’a jamais quitté cependant.

Sur ses origines, elle déclare être « la fille de Napoléon Quirion à Célestin à Politesse et de Véronique Poulin à Jos à Gros ». Beauceronne, nul doute possible.

Quatre-vingts ans, ça fait du vécu. Elle nous annonce couvrir de sa naissance à 27 ans, année de son mariage, mais avoue dans la phrase suivante « parfois je m’en écarterai ». Et c’est heureux pour le lecteur.

Cette retraitée de l’enseignement parle de la Beauce, de ses parents, de ses études, de son couple, de ses cinq enfants, de la religion, de ses petits enfants, avec des détails de la vie quotidienne et plein d’anecdotes, incluant même de bons mots des enfants, des recettes de sa mère, bref, le lecteur devient un témoin accompagnateur d’une page d’histoire en mouvement qui fait revivre un mode de vie maintenant disparu qui mène au maintenant de ses quatre-vingts berges, comme dirait Maurice Chevalier.

Le livre vaut la peine d’être lu. Elle rappelle les choses drôles que les enfants disent quand ils sont petits, et toutes sortes de détails amusants qui tricotent une vie.

 

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo