Ajoutez ce site comme page de démarrage

LA FADOQ À LA CABANE À SUCRE

Encore 6 mois de vie de plus !

Francis Vachon, propriétaire de la cabane à sucre Raymond Vachon et Yves Caron, président de la Fadoq, le départ.

Francis Vachon, propriétaire de la cabane à sucre Raymond Vachon et Yves Caron, président de la Fadoq, le départ.

Quand le printemps arrive, que l’hiver ait été dur ou doux, avec beaucoup ou peu de neige, c’est le temps des sucres, ce qui veut dire un party de cabane. Et il faut y aller… au moins une fois chaque saison. Un peu partout en province, les clubs Fadoq ne ratent pas cette occasion. À Saint-Georges, les membres des deux côtés de la rivière se sont retrouvés à la cabane.

Du côté Est, dans le cadre du 40e de la FADOQ L’Assomption madame Lucienne Veilleux emmenait son monde à Saint-Benoît-Labre le 13 avril, pour « une activité familiale qui nous permettra de nous détendre en agréable compagnie », la cabane.

Du côté Ouest, un autobus complet avait été affrété pour une cabane située à Sainte-Cécile-de-Whitton, près de Mégantic, par le club Fadoq St-Georges l’an dernier. Cette année, le club a doublé la donne, mais raccourci le trajet : le 11 avril, pas moins de 144 personnes étaient réunies dans la joie et le calme, à la cabane à sucre de Raymond Vachon, sur la route qui mène à Saint-Odilon.

Un p’tit six mois icitte, un p’tit six mois là…

Rendu à ce qu’on appelle « un certain âge » quand on passe un bon moment, c’est un peu comme lorsqu’on entretient un vieux véhicule. « Avec ça, tu vas être bon pour un bon boutt’ » vous dira le mécanicien. Les bons moments, c’est important. C’est un peu le rôle qu’a une fois de plus joué le Club pour donner l’opportunité aux gens de « briser la solitude » comme le répète avec justesse le président Yves Caron.

Les gens heureux vivent plus vieux, et un truc pour y arriver, à part de ne pas entrer dans l’armée ou dans le mur, est de trouver des occasions pour relaxer, loin des problèmes quotidiens qui nous tombent dessus quand on s’y attend le moins et de se détendre « en agréable compagnie », comme disait la madame.Serveuse

On arrive !

Certains arrivaient tôt, avant 10 heures, pour jouer un peu aux cartes, une activité très appréciée de plusieurs. La grande salle s’est lentement remplie dans une belle ambiance. Placez 150 personnes dans une salle. Dans certaines, il y aura tellement de bruit qu’on penserait que tout le monde crie en même temps. De l’énervement.

Les 150 personnes réunies ce matin-là ne faisaient qu’un bourdonnement confus et non agressant. De la conversation relaxante. Grosse différence.

On mange !

Parlant de différence. Ce que disait mon voisin de gauche (dont j’ai dû, je l’avoue, largement reformuler le phrasé pour n’en garder que l’essence) « on est vieux, mais on n’est pas aveugle », concernait les serveuses. La joliesse de la jeunesse, la beauté, la grâce, l’efficacité, la gentillesse du personnel et même la fougue du propriétaire/chanteur faisait contraste et nous rappelle que « c’est donc beau d’être jeune ». On le sait, on l’a été.

D’ailleurs, Raymond Vachon, qui a maintenant passé le flambeau à son fils Francis et à sa belle-fille Marie-Michelle Doyon, était de toute évidence heureux, omniprésent, et aussi celui qui s’occupera de la tire plus tard. Un expert finalement.

On mange en ligne avant les danses de ligne.

On mange en ligne avant les danses de ligne.

Critique de mes papilles, prenez pas ça personnel

Soupe aux poix juste parfaite à mon palais (sans le poivre que mon voisin Gérard ajoute), ragoût très à mon goût (avec des épices mélangées et un peu de cannelle me révèlera Marie-Michelle plus tard), carrés aux oeufs (en fait c’était une sorte de tarte aux oeufs coupée en carrés, ce qui donne en fait des oeufs carrés. Une sorte de quadrature de l’ovale mesdames, messieurs), jambon très bon, des oreilles à chose dont le nom je n’ai jamais compris l’origine de, mais que je n’ai pas goûté à, car j’étais concentré sur les crêpes. Thé, café et placottage à volonté, comme le reste.

Consulté, mon estomac se révéla absolument satisfait. Aucun problème de plomberie, tout était sous contrôle. C’est donc beau de pouvoir parler à son estomac.

Une danse de ligne, c'est pas nécessairement une ligne droite et c'est excellent pour la digestion

Une danse de ligne, c’est pas nécessairement une ligne droite et c’est excellent pour la digestion

La ‘music’ s’en vient

La foule repue s’est dirigée vers l’extérieur, certains sont restés dans la salle attenante, d’autres sont allés jeter un coup d’oeil sur les érables, de loin. Courir les érables « pour vrai » est disparu, même si les érables sont totalement immobiles, personne n’a couru, ne serait-ce qu’autour.

Pendant ce temps à l’intérieur, l’activité était fébrile. Le patron et le personnel, avec une efficacité de toute beauté, ont transformé la salle à manger en salle de danse en quelques minutes. Simultanément, très discret, le musicien Arthur Nadeau, transportait son matériel et se préparait avec le calme et l’efficacité qu’amènent des années d’expérience.

Francis Vachon et Arthur Nadeau

Francis Vachon et Arthur Nadeau

Danse danse danse

La Beauce est très particulière. Si vous allez dans une cabane à sucre en Mauricie, admettons, il y a de fortes chances qu’il y ait un chansonnier avec un répertoire consistant de chansons diverses, mais uniquement en français.

En Beauce, il ne faut pas être surpris si Suspicious Mind, Have you Ever Seen the Rain de CCR, Burning Love( un continental) et Living on Love ouvrent le bal, à la grande joie de tous, dans ce cas-ci, appuyé par la voix du propriétaire dont on ne peut contester le talent.

La Beauce est vraiment différente à beaucoup de points de vue.

L'homme à la casquette verte est Raymond Vachon, le premier propriétaire.

L’homme à la casquette verte est Raymond Vachon, le premier propriétaire. Photo : gracieuseté Gilles Roy

Causée par une annonce de dégustation de tire, une dérive des danseurs vers l’extérieur s’est produite, suivi par un retour sur la piste de danse à la satisfaction de tous.

Finalement, une bien belle journée.

 

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo