Ajoutez ce site comme page de démarrage

L’ÉGLISE L’ASSOMPTION DEVIENDRAIT CENTRE CULTUREL

Un dossier qui va plus vite que prévu

L'église L'Assomption dans son état actuel... qui risque de ne plus l'être longtemps.

L’église L’Assomption dans son état actuel… qui risque de ne plus l’être longtemps.

Il avait été soulevé, lors d’une réunion visant l’élaboration d’une politique sur les aînés, de la possibilité de considérer la transformation de l’église de l’Assomption en centre culturel. Tous se rappellent le houleux débat qui avait marqué l’avènement du conseil de ville actuel sur le sujet de la construction d’un centre culturel à Saint-Georges. Que d’émotions ! Ce n’était, par contre, présenté que comme une lointaine éventualité. De nouvelles informations tendraient à prouver le contraire. 

Tellement d’opinions ont été dites, avancées, proférées, criées, murmurées, émises, crachées, lancées, vomies, éructées, articulées, élaborées que plusieurs ont perdu le latin qu’ils n’avaient jamais eu, c’est tout dire. Mais le dossier que l’on croyait enterré semble vouloir ressortir tel un zombie dans un film d’horreur de série B qui arpente les ruelles en claudiquant, mâchoire ballante.

Mais les roses poussent bien sur le fumier !
Rappelons-nous que dans le fatras de grenouillage poisseux qui avait dégouliné sur la ville, quelques phrases avaient pu s’arracher du bourbier où s’était enlisé le débat, un peu à la façon dont le chocolat d’un Whippet semble s’arracher de la gravité pour former le mamelon évocateur, aspiré, voire dévoré des dizaines de millions de fois chaque année.

Un peu d’histoire
Un homme d’affaires très connu de Saint-Georges avait à l’époque, prononcé, tel Ulysse, des paroles ailées qui ressemblaient à « l’église l’Assomption, ça ferait un bon centre culturel ». Battant de l’aile, elles avaient été oubliées.

C’étaient les seules informations que détenait la population, mais il semblerait que certaines personnes ont trouvé dans ces paroles un filon qu’ils ont exploité avec un certain succès.

Le tout nouveau Centre culturel L'Assomption pourrait avoir l'air de ça, après quelques modifications et la bénédiction des diverses autorités.

Le tout nouveau Centre culturel L’Assomption pourrait avoir l’air de ça, après quelques modifications et la bénédiction des diverses autorités.

Mouvement caché, mais efficace

Apparemment, un noyau dur de personnes de la ville, difficile à identifier, aurait contacté l’évêché pour commencer les démarches, et ceci, il y a plusieurs mois. On sait qu’au cours des années plusieurs églises ont été transformées, par exemple en bibliothèque : le 14 décembre 2012, Pomerleau a transformé et agrandit l’église St-Denys de Québec afin d’y accueillir la Bibliothèque Monique-Corriveau.

Une référence sûre

On peut comprendre plus facilement la situation en consultant l’indispensable site du Conseil du patrimoine religieux du Québec au http://www.patrimoine-religieux.qc.ca/fr/pdf/2012-01-24_Continuite_Patrimoine-a-convertir2.pdf  dont le titre, « Nos églises, un Patrimoine à convertir », est très éclairant sur la nécessité actuelle de préserver notre patrimoine religieux en l’adaptant aux nécessités de notre siècle. On y apprend que Québec a investi près de 255 millions de dollars depuis 1995. On peut citer un extrait qui donne un portrait assez précis de la situation provinciale sur lequel la Beauce pourrait s’inspirer.

 « Le Québec compte plusieurs exemples de conversion de lieux de culte que l’on peut qualifier d’exemplaires. Des initiatives intéressantes portées par des citoyens émergent. De nombreuses églises accueillent maintenant des fonctions de bibliothèque, de salle de spectacle, de centre communautaire, de plateau sportif, de condos, etc. En plus des considérations architecturales et urbaines, la concertation entre les propriétaires religieux, les gouvernements et le milieu apparaît comme un facteur de succès incontournable ».

Ici et maintenant

Il y a donc eu des tractations qui permettent de croire d’après nos informations, que des décisions pourraient être prises très bientôt, concernant la transformation de l’église l’Assomption en un centre communautaire, ou culturel. C’est à suivre dans les prochains jours.

Ça va vous couper les jambes

Évidemment, on ne sait jamais à quoi s’attendre de la vie. Une information de dernière minute provenant d’une oreille indiscrète, nous informe que certaines personnes qui, ayant constaté la disparition, au cours des dernières années, de l’auberge Benedict-Arnold et du motel Charles, y auraient vu une occasion d’affaires et proposé à notre bon curé, Laval Bolduc une offre alléchante de promoteurs qui souhaitent convertir (sans jeu de mots) l’église l’Assomption, du boulevard Lacroix, en hôtel-motel, pouvant accommoder, facilement plus de 125 chambres, dans un décor absolument unique.

Quelle horreur! Ça n'arrivera sûrement pas.

Quelle horreur! Ça n’arrivera sûrement pas.

Nous avons totalement confiance dans le jugement de notre pasteur et sur sa décision.

Vérifier les faits

Évidemment, il est difficile de vérifier à si court terme la véracité des faits. Nous avons essayé de joindre le maire François Fecteau, mais malheureusement, une tradition familiale le retient à l’extérieur pour son anniversaire. Voyez-vous, notre maire fête en famille son anniversaire tous les 1er avril.

À bientôt, à l’Hôtel-motel Centre Communautaire Culturel l’Assomption… si Dieu le veut, comme disait chose.

 

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo