Ajoutez ce site comme page de démarrage

Une auto qui marche à l’air, vous voulez rire !

Par: Joffre Grondin

L'auto à l'air, Tata Motors à l'air, une auto qui marche comme une grosse carabine à plomb à l'air comprimé.

L’auto à l’air, Tata Motors à l’air, une auto qui marche comme une grosse carabine à plomb à l’air comprimé. Crédit photo: Tata Motors

Quand on sait que le Québec importe pour 6 milliards de dollars de pétrole par année de Brent, qui est plus cher que le pétrole en provenance de l’Ouest canadien, et que malgré toute notre électricité on n’a toujours pas de véhicule électrique fait au Québec, on n’ose le croire quand on lit un titre qui affirme : L’Inde autorise les voitures à air en août 2012 !  

Hé oui ! Tata Motors, en Inde, a prévu que la voiture à air pourrait sillonner les rues du monde en août 2013. Il s’agirait d’un moteur automobile qui fonctionne avec de l’air. Seulement l’air qui nous entoure.

C’est sûr qu’étant en pleine commission Charbonneau, le doute sur l’intégrité d’à peu près tout ce qui nous entoure est à la mode, mais il valait quand même la peine d’investiguer un peu le sujet. Voici donc ce que nous avons trouvé, en pigrassant ça et là.

Comme une carabine à plomb !

La voiture à air comprimé, développé par l’ex-ingénieur de Formule 1 Guy Nègre de MDI basée au Luxembourg, utilise l’air comprimé pour pousser les pistons de son moteur et faire avancer la voiture. Les constructeurs français ont, bien sûr, refusé de la produire, laissant aux Indiens cette opportunité. On ne se refait pas !

La voiture à air comprimé, appelé « Mini CAT » pourrait coûter autour de 365 757 roupies en Inde, soit autour 7,000 $ canadiens (au taux du 6 mars 2013 où un dollar canadien équivaut à 53,23 roupies). De toute façon, on s’entend que même mille ou deux mille dollars de plus, ce n’est pas cher.

La Mini CAT qui est un simple véhicule urbain léger, avec un châssis tubulaire, un corps en fibre de verre qui est collé, et non pas soudé et alimenté par l’air comprimé. Un microprocesseur est utilisé pour contrôler toutes les fonctions électriques de la voiture. Un petit émetteur radio envoie des instructions à l’éclairage, clignotants, et tous les autres appareils électriques sur la voiture. Qui ne sont pas nombreux.

La température de l’air pur expulsé par le tuyau d’échappement se situe entre 0 -15 degrés en dessous de zéro, ce qui le rend approprié pour une utilisation pour le système de climatisation intérieur sans avoir besoin de gaz ou de perte de puissance.

Il n’y a pas de clé, juste une carte d’accès qui peut être lue par la voiture depuis votre poche. Selon les concepteurs, il en coûte moins de 50 roupies (1 $ CAN. = 53 roupies) par 100 km, c’est à peu près un dixième du coût d’une voiture fonctionnant au gaz. Son kilométrage est d’environ le double de celui de la voiture électrique la plus avancée, un facteur qui en fait un choix idéal pour les automobilistes urbains.

La voiture a une vitesse de pointe de 105 km/heure (c’est parfait puisqu’il ne faut pas dépasser le 90 voire le 70 km/h et 50 en ville) ou 60 mph et aurait une autonomie d’environ 300 km ou 185 miles.

Le remplissage de la voiture aura lieu dans les stations-service adaptées avec des compresseurs d’air spéciaux. Remplir ne vous prendra que deux à trois minutes et coûtera environ100 roupies (2 $ CAN. = 106 roupies) et la voiture pourra faire encore 300 kilomètres.

Cette voiture peut également être remplie à la maison. Il faudra alors 3 à 4 heures pour remplir le réservoir, mais cela peut se faire pendant que vous dormez.

Le réservoir se recharge sur une simple prise électrique en 4 h pour un coût de 2 $, et permet une autonomie de 150 km. Elle se penche actuellement sur une pompe à air comprimé, ce qui permettrait de faire un plein du réservoir en 3 minutes chrono pour un coût d’environ 3,35 $).

Parce qu’il n’y a pas de moteur à combustion, le changement d’huile (1 litre d’huile végétale) n’est nécessaire que tous les 50.000 km ou 30.000 miles. Grâce à sa simplicité, il y a très peu d’entretien à faire sur cette voiture. Cette voiture à air semble presque trop belle pour être vraie.

Légende urbaine ? Réalité ? Si la chose existe, comment réagiront les pétrolières ? Imaginez toutes les grandes villes du monde sans smog.

Quelques références

Vous pouvez taper tata motors sur un n’importe quel moteur de recherche évidemment, mais voici quelques adresses intéressantes. Commencez par aller ici pour voir du design pas possible. http://www.designboom.com/technology/tata-motors-airpod-air-powered-urban-commuter-vehicle/

L’article de Jean Étienne sur Futura Science

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/technologie-1/d/la-voiture-a-air-comprime-debarque-en-inde_14181/

Le groupe MDI http://www.mdi.lu/produits.php

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo