Ajoutez ce site comme page de démarrage

VIRAGE JEUNESSE POUR BEAUCE-SUD

Nouvel exécutif pour le Parti Québécois

Par: Joffre Grondin

Alex Gagnon-Lacroix, le nouveau président de l'exécutif du Parti Québécois de Beauce-Sud

Alex Gagnon-Lacroix, le nouveau président de l’exécutif du Parti Québécois de Beauce-Sud

La Beauce a connu une première tout en douceur samedi dernier, 16 février, lors de l’assemblée générale annuelle du parti Québécois de Beauce-Sud alors que tous les membres du nouvel exécutif élu, excepté un, sont à peu près du même âge que Léo Bureau-Blouin. Selon Paul Crête, conseiller au conseil exécutif national du Parti Québécois qui était l’orateur invité, le nouvel exécutif remporterait « la palme jeunesse en province ». 

Le nouveau président est Alex Gagnon-Lacroix, qui a été le directeur d’organisation de campagne pour le candidat du PQ Luc Villeneuve lors de la dernière élection. Le jeune homme entreprend présentement des études en droit à l’université Laval.

Yanik Bisson-Lessard tient la vice-présidence, avec son frère Jessy comme secrétaire. Paul Vachon sera trésorier. Le représentant au comité jeunesse est Philippe Tardif — du même âge que les autres — qui double comme conseiller en communication. On pourrait dire en boutade que dans cette situation inversée, il pourrait presque y avoir un représentant au comité « vieillesse » au lieu du comité jeunesse.

Supporter la régénération

Grégoire Bérubé, coordonnateur de la région Chaudière-Appalaches, a précisé que le nouvel exécutif pourra compter sur des ressources efficaces, un excellent service de recherche, pour les appuyer, car les dossiers ne manqueront pas.

Le conseiller Paul Crête, qui a siégé à Ottawa pendant 15 ans pour le Bloc Québécois, y a été d’un petit laïus, garni du genre de conseils que seule l’expérience peut apporter, et qui a été très apprécié.

Les premiers mots du président

Sujet chaud. Parlant de l’accès aux études supérieures et des frais de scolarité, il a soutenu que « les jeunes en Chaudière-Appalaches avaient fait leurs devoirs » et que leur position s’est rendue au Conseil national ; le mémoire sera déposé, samedi prochain, au Sommet.

Le président de l’exécutif de Beauce-Sud du Parti Québécois Alex Gagnon-Lacroix; Philippe Tardif au comité jeunesse et aux communications; Yanik Bisson-Lessard à la vice-présidence; Jessy Bisson-Lessard, secrétaire; Paul Crête, conseiller au conseil exécutif national du Parti Québécois et l’orateur invité

Le président de l’exécutif de Beauce-Sud du Parti Québécois Alex Gagnon-Lacroix; Philippe Tardif au comité jeunesse et aux communications; Yanik Bisson-Lessard à la vice-présidence; Jessy Bisson-Lessard, secrétaire; Paul Crête, conseiller au conseil exécutif national du Parti Québécois et l’orateur invité

Maintenant faisable dans Beauce-Sud. « On pourra donner notre version des faits, ce sera la première chose qu’on va essayer de faire dans notre mandat ».

Le coup d’envoi. « Le mot souveraineté fait peur… mais pas aux jeunes ».

Au-delà de la politique

L’arrivée d’un fort contingent de jeunesse peut donner une sorte d’électro-choc dans n’importe quelle organisation. Comment concilier fougue et inexpérience ? Au cours de l’histoire de l’humanité, la jeunesse a toujours apporté une nouvelle façon de voir et de faire qui a toujours servi l’avancement de notre civilisation.

Le changement est cependant toujours appuyé sur les réalisations du passé sur lesquelles on prend appui pour mieux se projeter. La différence de notre époque est que les choses se déroulent à une vitesse beaucoup plus rapide qu’il y a ne serait-ce que 25 ans.

Citons presque malicieusement Pierre Corneille qui en 1637 fait dire à Rodrigue dans sa tragi-comédie Le Cid : « Je suis jeune, il est vrai ; mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ».

Plus ça change, plus c’est pareil, mais plus vite.

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo