Ajoutez ce site comme page de démarrage

BRAVO GASPÉ !

Le mouvement citoyen pour la protection de l’eau s’affirme.

5yVy36 - copieLe Regroupement interrégional sur les gaz de schiste de la Vallée du Saint-Laurent tient à féliciter les élus et les employés de la Ville de Gaspé pour l’ouverture d’esprit dont ils ont fait preuve à l’égard de citoyens préoccupés par le devenir de leur communauté.

Malgré de fortes pressions, les élus, et en particulier le maire François Roussy, ont eu le courage et la sagesse d’appliquer le principe de précaution à l’endroit de ces ressources beaucoup plus importantes que toutes les réserves de pétrole du monde, et dont personne, pas même monsieur André Proulx, le président de Pétrolia, ne peut se passer : nous parlons ici des réserves d’eau potable.

Incroyable!

Comme d’autres avant lui, monsieur Proulx assure qu’il n’y a « aucune possibilité » que le forage exploratoire puisse affecter la nappe phréatique [1]. Une telle attitude défie l’entendement. Le député libéral Raymond Bachand affirme pour sa part dans un récent communiqué [2], que « le projet Haldimand de Pétrolia s’était développé dans le respect de la population, de nos lois et des exigences environnementales » et qu’il ne fallait pas « ériger des barrières ».

Quant à la ministre des Ressources naturelles, madame Martine Ouellet, elle affirme, faisant référence au règlement de Gaspé, « qu’il était important de protéger les sources d’eau potable ». « Elle a de plus rappelé que le développement des ressources naturelles devait s’effectuer en harmonie avec les communautés concernées », peut-on lire sur le site de Radio-Canada [3].

Sans conjecturer sur ces prises de position, le RIGSVSL est fier d’avoir pu faciliter l’adoption de cette initiative de protection de l’eau par la Ville de Gaspé. En effet, c’est grâce à une poignée d’hommes et de femmes dévoués de la Vallée du Saint-Laurent que ce type de règlement municipal a pu être élaboré.

Protéger l’eau est une priorité

Ces personnes, soucieuses de protéger les réserves en eau potable de leur territoire, ont mis en commun leurs efforts pour élaborer un règlement visant à protéger les réserves en eau potable de leur territoire contre le risque de contamination par l’introduction dans le sol de divers produits industriels.

Puis le comité de citoyens Ensemble pour l’avenir durable du Grand Gaspé a pris la balle au bond en sollicitant ses élus municipaux afin qu’ils adoptent un tel règlement.

Si le chapeau vous fait…

Contrairement aux apparences, ce règlement ne vise pas spécifiquement les gazières et les pétrolières. Si celles-ci se sentent visées par un tel règlement, c’est sans doute parce qu’elles ne sont pas en mesure de garantir que leurs projets ne mettent pas en péril les ressources en eau.

Prudence

Il est donc tout à fait légitime que les municipalités, obéissant à la prudence la plus élémentaire, réagissent et voient à réglementer ce risque. Jusqu’ici, une quarantaine de municipalités de la Vallée du Saint-Laurent l’ont compris et ont, comme la Ville de Gaspé, adopté un tel règlement dit de Saint-Bonaventure.

Ce sont donc des milliers de citoyens et de citoyennes faisant partie de la centaine de comités du RIGSVSL qui sont derrière leurs confrères et consœurs gaspésiens. « Ce n’est pas convenable qu’au nom d’un futur développement économique nous mettions en péril l’économie actuelle. Si l’exploitation des hydrocarbures ne peut se faire sans mettre en péril ce qu’il nous reste de vital, c’est une raison de plus pour tout de suite faire le virage vert. Il n’y manque que la volonté politique » affirme Serge Fortier, porte-parole du RIGSVSL.

Le RIGSVSL

Le Regroupement interrégional gaz de schiste de la Vallée du St-Laurent compte une centaine de comités locaux citoyens s’opposant à l’extraction du gaz de schiste en territoire québécois. Depuis 2010, ces comités réclament un moratoire sur le gaz de schiste au Québec et s’opposent à la fracturation de leur sous-sol et de leurs communautés.

Références :

[1] 17janvier2013.«LeprésidentdePétroliaconvaincude«l’illégalité»durèglementàGaspé». http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/les-regions/201301/16/01-4612062-le-president-de-petrolia-convaincu- de-lillegalite-du-reglement-a-gaspe.php

[2] 15janvier2013.«RaymondBachanddemandeàlapremièreministredeclarifierlasituation». http://www.raymondbachand.ca/fr/content/raymond-bachand-demande-à-la-première-ministre-de-clarifier-la- situation

[3] 18janvier2013.«PétroliaàGaspé:l’entrepriseveutréglerrapidement».http://www.radio- canada.ca/regions/est-quebec/2013/01/18/006-gaspe-petrolia-rencontre-ouellet.shtml

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo