Ajoutez ce site comme page de démarrage

AVERTISSEMENT DE FROID INTENSE

Gare au monoxyde de carbone

Pas chaud pour la pompe à l'eau! attention au CO

Pas chaud pour la pompe à l’eau! attention au CO

Les intoxications au monoxyde de carbone (CO) peuvent survenir lorsque le gel, généré en période de froid intense, obstrue partiellement ou complètement la cheminée. Les conditions météorologiques extrêmes actuelles augmentent ainsi le risque d’intoxication au CO puisqu’elles amènent aussi les gens à utiliser à l’intérieur des appareils de chauffage non appropriés ou encore mal entretenus.

 Il ne faudrait pas non plus être tenté de faire démarrer un véhicule dans un garage dont la porte est fermée, c’est tout aussi risqué.

La Direction de santé publique de l’Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches profite de l’avertissement de froid intense présentement en cours pour aviser la population de se méfier des intoxications au monoxyde de carbone.

CO 101: le CO et ses sources

Le CO est un gaz toxique, incolore et inodore. La majorité des intoxications au CO sont accidentelles et peuvent être prévenues. Lors des expositions environnementales, c’est à domicile que se produisent le plus souvent les intoxications au monoxyde de carbone. Les véhicules à moteur et les appareils de chauffage sont les principales sources d’exposition tandis que les principales circonstances d’exposition sont un manque de ventilation ou un endroit clos.

Le CO est produit par les moteurs, les systèmes de chauffage ou les appareils fonctionnant à l’aide d’un combustible, le bois par exemple, le propane, le butane, l’essence, etc.

Comment se manifeste une intoxication au CO?

Les symptômes liés à une intoxication au CO peuvent être des maux de tête, des nausées, de la fatigue et des étourdissements. Si la période d’exposition se prolonge, des vomissements peuvent alors survenir de même qu’une perte de conscience. Quelquefois, elle peut même entraîner la mort. Les symptômes d’intoxication au CO peuvent être très vagues ou parfois ressembler à une gastro-entérite.

Plus la concentration en CO est élevée dans l’air, plus les symptômes apparaîtront rapidement. Il est donc essentiel de reconnaître les premiers symptômes d’intoxication au CO et d’agir rapidement.

Prévention. Ce qu’il faut faire :

S’il y a une source potentielle de CO dans votre résidence, installez un avertisseur de CO. C’est un moyen simple et peu coûteux de prévenir une intoxication.

Une fois l’an, faites vérifier et nettoyer votre système de chauffage au gaz, à l’huile ou au bois par un technicien qualifié, et ce, particulièrement au début de la saison froide.

Vérifiez également les conduits d’évacuation des gaz de la fournaise et de la cheminée chaque année. Entre autres, assurez-vous que la cheminée n’est pas obstruée par des nids d’oiseaux ou de la neige.

En période de froid intense en particulier, vérifiez si elle est totalement libre d’obstruction par de la glace. La cheminée doit être ramonée annuellement, de préférence l’automne.

Pour l’auto, déneigez et dégagez le tuyau d’échappement de votre véhicule avant de le mettre en marche et d’y entrer.

Prévention. À ne pas faire :

En période de froid intense, ne vous servez jamais d’appareils de chauffage d’appoint qui utilisent un combustible à l’intérieur comme le barbecue.

N’utilisez jamais le four d’une cuisinière au propane ou au gaz naturel pour chauffer votre logement.

Auto

Ne démarrez jamais votre véhicule dans un garage dont la porte est fermée. Ouvrez d’abord la porte, démarrez et sortez le véhicule. Puis refermez la porte.

Ne jamais laisser un véhicule à moteur en marche dans un garage ou un abri temporaire même avec la porte ouverte, car le CO s’y accumule et s’infiltre dans la maison. C’est pourquoi il ne faut pas actionner le démarreur à distance lorsque la voiture est à l’intérieur d’un garage, d’un abri temporaire ou lorsqu’il est enneigé.

Agir rapidement

Si vous soupçonnez une intoxication au CO, évacuez l’endroit et sortez à l’extérieur; contactez le 911 ou le Centre antipoison du Québec au 1 800 4635060. N’y retournez pas avant d’avoir reçu l’avis d’un expert. S’il y a une possibilité qu’une source de CO soit encore active, appelez les pompiers.

Si un avertisseur de CO se déclenche et qu’il y a absence de symptôme : s’il est possible de le faire aisément et rapidement, fermez l’alimentation en combustible de l’appareil en cause, ouvrez les fenêtres puis quittez les lieux. Communiquez avec les pompiers et ne réintégrez pas les lieux avant d’en avoir reçu l’autorisation.

Liens utiles

Pour obtenir plus d’information sur le monoxyde de carbone, consultez le site Internet du ministère de la Santé et des Services sociaux : http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/environnement

 

PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo