Ajoutez ce site comme page de démarrage

ANDRÉE CLOUTIER DE MANUFACTURE FRAMECO

Conduire son entreprise vers le succès

Les députés Maxime Bernier et André Spénard aux extrémités, le maire de Saint-Joseph, Michel Cliche et Andrée Cloutier de Manufacture Frameco au récent déjeuner reconnaissance.

Les députés Maxime Bernier et André Spénard aux extrémités, le maire de Saint-Joseph, Michel Cliche et Andrée Cloutier de Manufacture Frameco au récent déjeuner reconnaissance.

Madame Andrée Cloutier, de Manufacture Frameco était la conférencière, invitée par la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Joseph-de-Beauce pour son dernier déjeuner reconnaissance de l’année 2012, à l’Hôtel le Journel. Environ 130 personnes provenant de plusieurs municipalités étaient présentes.

Parmi celles-ci, on comptait notamment les députés Maxime Bernier et André Spénard, les maires Michel Cliche et Louis Jacques, des membres de sa famille, des étudiants de l’école secondaire Veilleux, des amis, des employés et plusieurs commerçants et industriels de la région.

C’est donc avec beaucoup de générosité, d’humour et d’émotion qu’Andrée Cloutier a partagé ses expériences et son cheminement.

La famille c’est vital

Elle s’est présentée à travers les membres de sa famille. Née à Beauceville, elle est la fille unique de Fernand Cloutier, fondateur de Frameco. Épouse de Michel Latulippe pour qui elle avoue avoir eu un coup de foudre la première fois qu’elle l’a vu. Mère de trois enfants : Marie-Ève « qui fait des bébés » et qui a fait d’elle une grand-maman de quatre petits-enfants, Maxime et Martin qui travaillent tous deux pour la compagnie.

Jeune, elle avoue qu’elle n’aimait pas l’école et que c’est après avoir travaillé comme vendeuse dans une boutique de vêtements pour femmes que la réalité l’a rattrapé et qu’elle s’est empressée de retourner à l’école pour terminer ses études. Une fois son cours commercial complété, les offres d’emplois se sont succédé et elle a acquis son expérience dans plusieurs entreprises.

Andrée Cloutier,

Andrée Cloutier, présidente de Manufacture Frameco

C’est sur invitation de son père, en 1978, qu’elle a joint Frameco en travaillant dans le bureau. Loin des privilèges et des facilités, elle dit qu’elle « est allée à la bonne école ». Même s’il était dur avec elle, elle apprécie cependant la confiance que son père lui a donnée.

Après le décès de son père en 1992, elle est devenue présidente et copropriétaire de Frameco avec sa mère. Elle a su garder et faire fructifier la compagnie avec l’aide de son oncle et la collaboration de ses employés qu’elle considère comme une petite famille.

Elle ajoute que pour mener son entreprise vers le succès, « il faut savoir bien s’entourer, faire confiance et savoir déléguer » ! Alors que Frameco comptait sur 10 employés en 1978, c’est maintenant 100 employés qui forment cette équipe qu’elle apprécie et remercie sincèrement.

Son souhait d’avenir est de pouvoir passer le flambeau à ses enfants et que Frameco demeure une entreprise familiale.

Aux étudiants, à qui elle a voulu démontrer qu’il a fallu mettre des efforts et de la détermination pour bâtir ce qu’elle a aujourd’hui, elle conseille d’être persévérants dans leurs études et de ne pas lâcher.

Elle les encourage également à se diriger vers des métiers en demande, parce qu’il y a actuellement pénurie de main-d’œuvre.

Michel Cliche, maire de la Ville de Saint-Joseph-de-Beauce, a remercié Madame Cloutier et lui a remis une plaque en reconnaissance de son parcours professionnel.

Le prochain déjeuner reconnaissance aura lieu le 30 janvier 2013 et accueillera Monsieur André Lambert, directeur général sortant d’Ovascène et nouveau directeur du service des loisirs et de la culture de la Ville de Saint-Joseph-de-Beauce.

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo