Ajoutez ce site comme page de démarrage

SAINE ALIMENTATION ET FERMIÈRES

Déjeuner bénéfice santé pour le #34

Claire Lanouette Ruest, présidente du Cercle des Fermières de Saint-Georges de Beauce

Maintenant dans sa quatre-vingt-seizième année, le Cercle de Fermières de Saint-Georges organise son deuxième déjeuner-bénéfice santé, le 4 novembre, de 8 h à 12 h 30 à la salle paroissiale (près de l’Église et de la bibliothèque, dans l’Ouest). N’ayez crainte, très bon et très santé peuvent aller ensemble. 

C’est un déjeuner « sans friture », nous assure la présidente, Claire L Ruest, jus de fruit, oeuf à la coque, cretons maison, pain de ménage, céréales, bagels croissants, muffins, panoplie de petits « cups » de confitures, fromages, yogourts, lait, lait au chocolat, café, gruau maison fait sur place, avec sirop d’érable.

Ce déjeuner est tenu en vue de promouvoir la saine alimentation et servira également à l’autofinancement du Cercle. Il y aura d’ailleurs une petite boutique qui offrira des articles confectionnés par les membres. Le Cercle offre 11 métiers à tisser aux membres et ils y produisent nappes de Noël, catalogne, jetée, et beaucoup plus, que vous pourrez constater à la boutique.

Un cercle performant

Il est surprenant d’apprendre que le Cercle de Fermières de Saint-Georges, le #34, est le plus gros club au Québec pour le nombre de membres. La présidente rappelle que lors du 95e, une représentante du Cercle de Québec, « une madame Germain, a été éblouie de voir l’activité qu’il y avait et… a dit que notre cercle était cité pour son dynamisme et la façon de gérer les activités ».

Une des forces du club est l’efficacité de la transmission des expériences des plus âgées qui donnent généreusement leur savoir aux arrivantes. Claire Lanouette Ruest est claire, « Il y a des dames qui ont du vécu, qui ont des choses à nous montrer, et qui ne sont pas avares de le montrer… ces femmes là veulent partager leur savoir, c’est une de nos forces, parce qu’autrement, on n’aurait pas de modèles ».

Le partage du savoir est, en effet, la clé de toute organisation qui se veut performante.

À propos du Cercle des Fermières

Il y a à la grandeur de la province 697 Cercles, regroupés en 25 Fédérations. Il vaut la peine d’aller fureter du côté de http://www.cfq.qc.ca/a_propos_des_cfq/   pour en apprendre plus sur l’organisation. Voici un court extrait de ce qu’on peut y lire :  Le mot « Fermières » témoigne des racines de la plus grande Association de femmes de la province. Cependant, de nos jours, plus de 98 % des 38 000 membres n’habitent pas sur des fermes. Et elles ne se bercent pas en tricotant des pantoufles en Phentex. Loin de là.

Cependant, elles demeurent les gardiennes du patrimoine culinaire et artisanal qu’elles transmettent à tout vent, par leurs livres de recettes Qu’est-ce qu’on mange ? – un succès de librairie sans égal au Québec! – leurs volumes d’artisanat, leur programme d’artisanat jeunesse, leurs cours de base et de perfectionnement, leurs concours provinciaux, etc.

Bonne lecture et n’oubliez pas, un bon déjeuner vous attend pour 10 $ pour les adultes et 5$ pour les 10 ans et moins. Et qui sait, vous trouverez peut-être à la boutique un cadeau d’échange original qu’on recherche tous pour les fêtes de famille.

Pour information : Claire  418 228-8130

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo