Ajoutez ce site comme page de démarrage

LA BELLE TOURNÉE EN VEDETTE

Vernissage des expositions automnales

Par: Joffre Grondin

Le président de la Corporation des Artistes et Artisans, Adoul Gabbour annonce La belle tournée 2012. On appelle ça un président heureux. Ce sera une bien belle tournée.

C’était soirée de vernissage ce jeudi 6 septembre 2012 à Saint-Georges, au centre Marie-Fitzbach. On présentait 5 nouvelles expositions automnales qui s’avéraient toutes fort intéressantes. Avec le circuit des arts de la Beauce, La belle tournée était en vedette bien sûr, car c’est en fin de semaine, samedi 8 et dimanche 9 septembre que ça se passe. De 10 à 17 heures durant ces deux journées, 23 artistes vous recevront dans leurs ateliers. 

Le président d’Artistes et Artisans, Adoul Gabbour n’a pas manqué de dire « merci aux artistes qui améliorent la qualité du volet culturel de la région » par leur implication dans une variété de disciplines et de médiums, peinture, sculpture, ébénisterie, vitrail, bijou, poupée, textile et même usinage. C’est ça de la variété.

« Mettez du soleil dans votre fin de semaine » a invité la coordonnatrice de La belle tournée, Lise Bernard. Rassurant du même souffle les personnes qui diraient « je ne connais rien en art », elle soutient qu’il suffit simplement d’être intéressé et « d’avoir le goût de voir ce que les artistes de notre région font ».

Lise Bernard, coordonnatrice de La belle tournée pose devant Le vent tourne, une de ses acryliques. L’auteur et l’oeuvre vont tellement bien ensemble.

Ne vous y trompez pas, il y a une grosse différence entre une salle d’exposition et l’atelier de l’artiste. Question d’ambiance. Dans son atelier, c’est ce qu’on pourrait appeler la totale comme expérience. Également totalement différent de l’un à l’autre. Vous pourrez en faire l’expérience en fin de semaine.

« Je suis certaine qu’on aura de quoi vous ravir les yeux et le coeur en fin de semaine », assure Lise Bernard en terminant.

Vous pouvez vous rendre au centre Marie-Fitzbach, au troisième étage, dans la salle Gilberte Lacroix-Dutil, pour y admirer une oeuvre de chacun des 23 artistes, histoire de vous aider à décider qui vous irez voir.

Vous pouvez trouver la carte qui vous indiquera les emplacements de cette course au trésor artistique sur le site www.artistesetartisansdebeauce.qc.ca

Et les 4 autres

La présentation la plus discrète pour le moment demeure le Clin d’oeil sur la Beauce. Il s’agit des clichés des finalistes du concours de photographie amateur dont le thème se concentrait sur les attraits de Saint-Georges.

Diane Pomerleau pose devant Celui qui sait, plâtre, pierres, mollusque et sable, qu’elle a trouvé un peu partout avant d’en faire un tout. On jurerait que tout est en pierre, mais non, il y a du plâtre là-dessous. Ils sont inventifs ces artistes.

Un jury a sélectionné 24 photos parmi les 64 fournies par les 43 participants. Ce même jury, de trois personnes, désignera 3 gagnants. Bonne nouvelle, il y a un prix coup de coeur du public. Les 24 photos (petit format) sont dans un cahier que le public est invité à consulter pour ensuite voter selon le coup de coeur de chacun. Vous pouvez le faire sur place jusqu’au 7 novembre.

Donne-moi ta couleur

C’est dans la salle Desjardins qu’on peut retrouver les gagnants du Concours régional d’oeuvres d’art 2012, présenté en collaboration avec les Caisses Desjardins, le CLD Robert-Cliche et le musée Marius-Barbeau. Les gagnants du concours ont été déclarés en février dernier, et l’exposition itinérante est maintenant à Saint-Georges. Vous pouvez y constater la vitalité artistique de notre région. Notons au passage que ces artistes sont de tous les âges, incluant des étudiants du secondaire, des retraités, et beaucoup entre les deux, tous créatifs.

Eau vive

Une exposition qui fait découvrir quelques secrets que cachent les rivières. Conçu pour toute la famille, le point de vue se trouve sur la rive, mais nous entraîne parfois sous l’eau. Quand on sait que c’est le musée de la nature et des sciences de Sherbrooke et le fonds mondial pour la nature qui a produit Eau vive, on s’attend à de la qualité, et on n’est pas déçu.

Une dizaine d’artistes de La belle tournée ont pu assister au vernissage. On les aperçoit en pleine ébullition au moment de se placer pour la photo officielle. On y voit et sent l’ambiance qui attend les visiteurs en fin de semaine : hors des sentiers battus.

« Un p’tit tour de char, chérie? »

Affirmer que l’automobile a révolutionné le transport ne fait sursauter personne aujourd’hui, mais au début du siècle dernier, la pertinence de l’automobile, était à peu près équivalente aux tout premiers ordinateurs que l’on voyait un peu comme une dactylo avec un écran. On pense au Commodore, par exemple.

Guy Thibault, enseignant en géographie à la retraite a transformé son intérêt pour les débuts de l’automobile en passion qui s’est matérialisée à la fois en un livre et en une exposition bourrée d’artéfacts sur les débuts de l’automobile.

On y apprend qu’à l’origine, c’était l’individu qui gravait sa plaque (la première « vraie » plaque d’immatriculation date de 1906), les bouchons à gaz étaient décoratifs, et la guerre était féroce entre chevaux et automobile.

Vous pouvez voir bien d’autres choses dans la salle d’exposition. Le livre de Guy Thibault s’intitule L’automobilisme et ses témoins. L’auteur donnera une conférence le 17 octobre sur laquelle nous reviendrons plus tard. En attendant, vous pouvez aller jeter un coup d’oeil.

On avait de la musique d’ascenseur, maintenant on a de la photo d’ascenseur. Le poster qui annonce les expositions d’automne. Belles couleurs.

Et tant qu’à y être, allez faire un tour à la Boutique, on y trouve des cadeaux uniques, et pas trop cher, même si c’est unique. Quand quelqu’un a tout ou presque, c’est là que vous trouverez ce qu’il n’a pas. J’y ai vu hier des bas de toute beauté. Debenbeaubas !

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo