Ajoutez ce site comme page de démarrage

VIRUS DU NIL OCCIDENTAL : ATTENTION AUX PIQÛRES DE MOUSTIQUES !

La direction des communications du Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec vient d’envoyer un message qui va vous traumatiser pour longtemps. Vous n’en dormirez pas de l’été. Ne sortez surtout plus de la maison. Le danger est trop grand et c’est le Ministère de la Santé, qui nous prévient — comment les remercier — de nous méfier de chaque moustique. C’est drôle, mais on pourrait croire que quelqu’un est en train de rire de nous autres dans ces mini-stères. Un de plus qui rit de nous autres finalement. 

Donc, si vous allez à l’extérieur, vous risquez, soit d’être attaqué par un crocodile volant avec un chapeau de cowboy brun, soit d’être éliminé par un hydravion chargé de filles de Star Épidémie qui explose en tentant de se poser sur votre piscine, soit d’être abattu à votre party de 80e anniversaire par un mari jaloux qui a un 12 à pompe et qui vous surprend sur le bord de la piscine du voisin avec une caisse de bière volée et la femme d’un autre qu’il croyait la sienne, ou soit d’être piqué par un insecte qui vient de ramasser le virus du Nil chez le dépanneur chinois qui a serré la main d’un client qui lui-même l’a attrapé d’un beau-frère légèrement myope qui revient d’Égypte où il a acheté une petite assiette avec une pyramide gravée dessus où justement le maringouin se cachait.

Voici donc le communiqué intégral avec les commentaires en italiques. 

Avec l’arrivée de l’été et la prolifération des moustiques, le risque de contamination par le virus du Nil occidental (VNO) augmente sensiblement. L’année dernière, on a relevé 41 cas humains confirmés d’infection par le VNO dans la population du sud-ouest du Québec, et il est fort possible que de nouveaux cas surviennent cette année.

Dans la majorité des cas, cette infection est sans conséquence, mais il arrive que des complications surviennent, surtout chez les personnes âgées de 50 ans et plus et chez celles dont le système immunitaire est affaibli.

Des gestes simples pour se protéger

Le virus du Nil occidental se transmet aux humains par la piqûre de moustiques infectés. D’où l’importance de se protéger pour ne pas se faire piquer.

Il est recommandé à l’occasion des activités de plein air d’utiliser un chasse-moustiques contenant du DEET ou un autre produit homologué. Un chasse-moustiques doit être appliqué en petite quantité uniquement sur les parties du corps non protégées par des vêtements. Chez les enfants, l’application des chasse-moustiques doit être modérée et peut être faite sur le chapeau ou sur la casquette afin d’éviter les piqûres à la tête ou au visage. Il est également recommandé de porter des vêtements longs de couleurs claires, en se rappelant que les moustiques sont plus actifs au lever et au coucher du soleil.

C’est drôle, mais…

Attention au DEET, avertissait Radio-Canada : le répulsif antimoustique DEET est sur la sellette. Une nouvelle étude démontre que cette substance a des effets indésirables sur le système nerveux des mammifères. Le reste est ici http://www.radio-canada.ca/nouvelles/sante/2009/08/05/001-deet-etude-risque.shtml  Est-ce vrai ? Jugez vous-mêmes.

Le Ministère continue

Il existe par ailleurs de bonnes façons de diminuer le nombre de moustiques autour de la maison. Comme ceux-ci se reproduisent dans l’eau, il est préférable d’empêcher son accumulation sur les toiles des piscines. Il faut aussi enlever ou renverser les objets pouvant contenir de l’eau, par exemple, les vieux pneus, les chaudières et les barils. Il est conseillé de couvrir les poubelles et d’installer une moustiquaire sur les réservoirs d’eau de pluie. Enfin, l’installation de moustiquaires aux fenêtres de la maison permet d’éviter l’intrusion de moustiques à l’intérieur.

Pour plus de précisions sur le virus du Nil occidental, on peut consulter le site Internet suivant  :

www.msss.gouv.qc.ca/vno

Par pitié, n’oubliez pas les moustiquaires aux fenêtres, ne gardez plus vos poubelles non couvertes dans le salon, près des vieux pneus pleins d’eau près du divan et s’il pleut sur votre toile de piscine, faites vous hara-kiri, vous êtes condamné de toute façon.

Non, mais !

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo