Ajoutez ce site comme page de démarrage

UN AUTRE PARTI

L’UCQ reconnue à temps pour les élections

À défaut de la bouille du chef du parti, terme qui semble en voie de disparition et qui, de toute façon, est remplacé par  coordonnateur ou porte-parole, nous nous contenterons jusqu’à nouvel ordre du logo du parti.

Il semble y avoir une floraison inhabituelle de nouveaux partis politiques ces temps-ci. En voici un autre. En date du 15 juillet, un autre parti était  officiellement reconnu. L’Union citoyenne du Québec (UCQ) est désormais un parti politique provincial officiel. 

Le Directeur général des élections du Québec vient de confirmer que le processus d’enregistrement du parti était complété. L’ancien président du Parti libéral de la circonscription de Jonquière, Alexis Saint-Gelais est un des fondateurs du parti.

C’est un ancien adéquiste, Maxime Guérin, qui vient de terminer son baccalauréat en droit à l’Université Laval, qui tentera de vaincre le ministre Sam Hamad dans Louis-Hébert.

Un communiqué confirme que «les membres de la jeune formation se réjouissent de cette nouvelle, qui leur permettra de participer activement à la prochaine campagne électorale», ce qui est très normal.

« Nous allons présenter une dizaine de candidats répartis dans plusieurs régions du Québec », affirme Maxime Guérin, coordonnateur de l’UCQ. « Les échéances sont courtes, mais cela fait plusieurs mois que nous nous préparons pour être dans la course. »

Positionnement du parti

« L’UCQ est un parti progressiste et fédéraliste, ce qui offre une alternative qui manquait au Québec », souligne Alexis St-Gelais, coordonnateur adjoint du parti. L’Union citoyenne du Québec souhaite remettre le citoyen au cœur de la politique québécoise.

La formation veut redonner une dimension humaine à l’économie, protéger des services publics complets et efficaces, appliquer le développement durable et fournir plus d’autonomie aux régions et communautés.

On assure que la commission politique du parti s’active à mettre la dernière touche au programme électoral et que les membres de l’UCQ auront ensuite l’occasion de modifier celui-ci par voie électronique. « La plate-forme traitera notamment d’enjeux chauds comme la gestion des ressources naturelles, l’éducation supérieure et l’environnement », conclut Alexis St-Gelais.

On peut suivre le développement du parti sur Facebook ou en consultant son site web, www.ucquebec.org.

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo