Ajoutez ce site comme page de démarrage

PAR CHALEUR ACCABLANTE : PRUDENCE

Fa Chaud ! Fa très chaud !

C’est certain que si vous avez accès à ça, les temps très chauds ne sont pas un problème. Mais dans un 3 et demi au troisième étage sans air climatisé… cet article est pour vous.

Le directeur de santé publique de l’Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches invite la population de la région à la prudence particulièrement quand les journées s’annoncent très chaudes.

Lors de ces journées de chaleur accablante, il est possible de ressentir différents problèmes de santé de gravité variable tels que la déshydratation, la fatigue, la nausée, le mal de ventre, l’étourdissement, l’épuisement et l’aggravation de la condition de personnes déjà malades. En présence d’un de ces symptômes, la personne doit se rendre sans tarder dans un endroit frais et boire des liquides, de préférence de l’eau.

Par ailleurs, si elle présente des vomissements, de la confusion, des propos incohérents, de l’agressivité, des troubles d’équilibre ou une perte de conscience, il peut s’agir d’un coup de chaleur. Cet état pouvant causer la mort, si quelqu’un constate ces signes chez un individu, il doit composer le 9-1-1 immédiatement.

Les personnes les plus à risque sont les enfants de moins de 4 ans, les personnes âgées, celles qui souffrent de diabète ou d’autres maladies chroniques (respiratoires, cardiovasculaires, rénales, neurologiques ou psychiatriques) et les individus prenant certains médicaments pouvant augmenter la sensibilité aux effets de la chaleur excessive. Les travailleurs et sportifs pratiquant des activités physiques exigeantes ou œuvrant dans un environnement particulièrement chaud sont aussi susceptibles de présenter des problèmes de santé.

Quelques actions simples peuvent protéger des effets nocifs de la chaleur accablante. En voici quelques-unes en débutant par les plus importantes:

Conseils à suivre pour ne pas se ramasser là. Ça peut être pire.

*Boire beaucoup de liquides frais, surtout de l’eau, avant même d’avoir soif;

*Utiliser un climatiseur pour rafraîchir son logement ou passer quelques heures dans un endroit climatisé tel un centre commercial, un cinéma, une bibliothèque, etc.;

*Diminuer l’intensité et la durée des activités physiques et éviter celles qui demandent beaucoup d’effort;

*Prendre une douche ou un bain aussi souvent que nécessaire ou se rafraîchir avec une débarbouillette humide;

*Utiliser les piscines et pataugeoires qui sont accessibles;

*Aménager son logis de façon à limiter l’entrée de chaleur, par exemple en fermant les rideaux et les stores;

*Se protéger du soleil : rester à l’ombre ou porter des vêtements pâles et légers ainsi qu’un chapeau;

*Profiter de la période plus fraîche du matin pour effectuer les tâches plus exigeantes.

*En période de chaleur accablante, il est aussi important de ne pas laisser sans contact les personnes vulnérables, en perte d’autonomie et demeurant seules dans des milieux non climatisés. Il est recommandé de leur téléphoner ou de les visiter une à deux fois par jour pour avoir des nouvelles et pour s’assurer que tout va bien. On peut également leur offrir de leur apporter des breuvages ou de les accompagner dans des endroits plus frais ou climatisés. De plus, tous les responsables de résidences de personnes âgées et de services de garde sont invités à porter une attention particulière à leur clientèle.

*D’autre part, rappelons qu’il ne faut JAMAIS laisser un enfant seul dans une voiture, même pour quelques minutes! De plus, la chaleur accablante peut entraîner une détérioration rapide des aliments périssables et causer ainsi des problèmes de santé. Ne laisser pas séjourner inutilement les aliments périssables à la température ambiante.

*Les milieux de travail à risque de contraintes thermiques devraient déjà avoir un plan de gestion et l’appliquer tout au long de la saison chaude. Pour tous ces milieux, les employeurs et travailleurs peuvent se baser sur la deuxième édition du Guide de prévention des coups de chaleur de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) disponible au www.csst.qc.ca. Selon le niveau de risque, l’employeur demandera aux employés de : 363, route Cameron Sainte-Marie (Québec) G6E 3E2 Téléphone : 418 386-3363 Télécopieur : 418 386-3361 www.agencesss12.gouv.qc.ca

*Boire aux 15 à 20 minutes un grand verre d’eau fraîche, et ce, dès le début du quart de travail, sans attendre d’avoir soif;

*Prendre les repas et collations aux heures habituelles;

*Réduire le rythme de travail;

*Prendre des pauses toutes les heures;

*Se surveiller mutuellement et signaler rapidement au secouriste ou au superviseur tout malaise inhabituel tel que mal de cœur, mal de tête, fatigue excessive ou comportement inhabituel.

Par ailleurs, les personnes qui ont des questions ou pensent avoir des problèmes de santé reliés à la chaleur peuvent consulter le service Info-Santé qu’on peut joindre en composant le 8-1-1.

Pour plus d’information, la population générale peut consulter la rubrique « Chaleur accablante » du sujet «Environnement extérieur» du microsite du ministère de la Santé et des Services sociaux au http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/environnement.

Les employeurs et travailleurs peuvent aussi consulter le site de la CSST au www.csst.qc.ca/prevention/theme/coup_chaleur pour de plus amples informations.

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo