Ajoutez ce site comme page de démarrage

LA FÊTE DE L’AMITIÉ AUTOCHTONE

La Mère Ourse heureuse de la 16e édition

Par: René d'Anjou

Une 16e belle Fête pour Mère Ourse, Pauline Nadeau

La Fête de l’amitié autochtone, qui en était cette année, à sa 16e édition cette année, s’est tenue les 9 et 10 juin, à Saint-Jean-de-la-Lande, là où habite la Mère Ourse, Pauline Nadeau, qui, d’année en année, se consacre, avec l’aide des membres de son clan, à élaborer les activités qui se tiennent sur les terrains. D’ailleurs, Mme Nadeau est très heureuse du déroulement de cette activité qui s’est déroulé avec une température des plus clémente.

Guy Frigon, Guide spirituel et Grand chef national des autochtones du Canada pour la Confédération des peuples autochtones du Canada, a présidé, le samedi soir, la traditionnelle marche sur le feu. M. Frigon a profité de cette édition pour inaugurer le nouveau totem et il a pris la parole pour propager les traditions autochtones, principalement basées sur le respect de la nature, les valeurs ancestrales et celles d’aujourd’hui.

Danse traditionnelle

En soirée, les braves du Clan ont procédé à la marche sur les braises, une activité qui attire toujours les curieux. D’ailleurs, il s’agit probablement de l’activité la plus populaire.

Parmi les nombreuses activités qui se sont déroulées, notons des chants par les élèves de Robert Larochelle, de l’école Mgr Fortier; d’ailleurs M. Larochelle a récité le Notre Père en abénaquis.

Il y a eu une pièce de théâtre sur Kateri Tekakwitha, par Caroline Paquet, ainsi qu’une autre pièce de théâtre sur les autochtones.  On a pu bénéficier également d’une dégustation de viande de bois.

Voeux de mariage de la façon traditionnelle

On a profité de cette fête pour assister au renouvellement de vœux de mariage de Guy Gaudin et de Jeanne d’Arc Gignac, à la manière autochtone.

Les visiteurs, intéressés par cet événement annuel,  viennent d’un peu partout, mais surtout de la Beauce. Plusieurs installent des tentes pour passer la fin de semaine avec les membres du Clan du Chevreuil.

Danse traditionnelle

Cette Fête de l’amitié autochtone est un événement qui prend de plus en plus d’importance dans notre région, car elle se veut aussi un moment pour créer des liens non seulement avec les peuples autochtones, mais aussi avec les Québécois.

Parmi les autochtones qui ont vécu dans la Beauce, on retrouve aussi les Abénaquis. L’histoire nous apprend que c’est entre 1676 et 1680 que ces Amérindiens se sont installés le long de la rivière Chaudière et comme les Hurons et les Malécites ils se sont alliés aux Français.

Enfin, précisons que M. Pauline Nadeau et son équipe travaillent déjà à l’édition de l’an prochain, qui se tiendra vers la mi-juin.

PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo