Ajoutez ce site comme page de démarrage

Concert annuel de la Chorale du Club Fadoq

Par: Joffre Grondin

Le concert de la chorale de la Fadoq de St-Georges. On a eu chaud, mais c'était beau.

Ce n’est un secret pour personne, le concert de fin d’année de la chorale du Club FADOQ St-Georges inc. se donne à guichets fermés. Les 250 billets sont vendus facilement à un public fidèle depuis des années. Le concert de ce vendredi 4 mai n’a pas fait exception.

Les applaudissements nourris qui suivaient chaque pièce confirmaient le choix des pièces du répertoire et leur grande variété de styles. On pouvait en effet y retrouver Les trottoirs de Raymond Lévesque qui côtoyaient Les chansons d’amourde Charles Dumont, sans oublier des immortels : Volare, Feelings, Beer Barrel Polka et même une pièce sur laquelle toute une génération a dansé le slow, All I Have To Do Is Dream, des Everly Brothers.

Une salle pleine fait toujours plaisir.

Souvenirs, souvenirs ! Margot Lefebvre qui chantait « Chacun garde dans son coeur », et LE Julio, avec « Où est passé ma bohème », avec le méditatif « Pour les enfants du monde entier » de Yves Duteil. Souvenirs !

Il faut mentionner l’excellente performance du groupe. Certains prétendent même que c’était la meilleure des dernières années. Saluons les arrangements musicaux remarquables par leur simplicité, leur goût et leur efficacité harmonique qui sont dus au directeur musical André Goulet, dont la compétence et le dynamisme communicatif ont littéralement modelé la chorale depuis maintenant six ans.

Les chansons, ça rend joyeux!

Un communiqué du conseil d’administration nous apprend que « André fut l’âme de cette chorale au cours des six dernières années. Nul doute que son départ laisse un grand vide au sein de ce groupe de camarades très unis. Nous lui souhaitons beaucoup de bonheur dans la réalisation de ses rêves et de ses projets. Et comme il nous le soulignait dans la première chanson en rappel, ‘La chanson du départ, c’est un au revoir’».

Le fait que la chorale ne soit pas axée principalement sur la performance, mais sur le plaisir de chanter en priorité la rend un peu spéciale. On voit très rarement une atmosphère comme celle qui règne dans le groupe. Un mélange de chant, de relaxation, de bonne humeur et au bout de la ligne, comme conséquence, une bonne performance.

André Goulet, directeur musical. Ce n'est qu'un au revoir

Deux courtes phrases rappelées régulièrement par André résument très bien l’atmosphère des pratiques de ces 81 personnes. « On est ici pour avoir du plaisir » et « Vous venez au concert si vous voulez ».

La suite. On ne peut qu’espérer qu’il y en ait une. À l’an prochain !

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo