Ajoutez ce site comme page de démarrage

Le bonheur

Par: Émilienne Poulin, collaboration spéciale

Ce n'est pas le " vrai " gâteau de l'histoire, mais un gâteau engagé pour faire de la figuration. Ah oui, il était quand même très bon.

Ce matin quand je me suis levée, j’avais le goût de cuisiner. Pas n’importe quoi  : mon gâteau aux carottes. Après le rituel du lever, je me concentre sur ma tâche. D’abord trouver ma recette dans ce fouillis de vrais livres de cuisine, de découpures de journaux, ou sur une feuille écrits à la  va-vite, de recettes très importantes ou très alléchantes. Mais où est-elle ? Je ne la trouve pas.

Je place et déplace. Je replace. Bon ! Je vais la faire de mémoire. Pour moi, ce gâteau c’est ma recette porte-bonheur. Une fois cuit, ce que ça donne  : une famille, ma famille réunie autour de la table. Autour de ce gâteau, il y a toujours un rituel  : qui veut le découper en 11 parts égales ? Pas facile.

Toi, tu triches et gardes le plus gros morceau pour toi.

Moi, j’en veux deux portions !

Ce que c’est beau ! Au début, c’est un jeu, puis ça devient plus sérieux, plus fraternel. Ça donne lieu à des confidences, serrées les uns contre les autres.

Dis donc, toi, tu es bien épanouie ? Qu’est-ce que tu caches

Je suis en amour !

Et toi, ce grand sourire ?

Je crois que je suis enceinte.

Et ainsi de suite, chacun son tour, tout le monde y passe. L’ambiance est bonne et tous parlent en même temps. C’est pas compliqué  : chacun croit avoir trouvé le secret du bonheur à sa façon.

Moi, je me dis que c’est grâce à mon gâteau. N’ayant pas trouvé la recette originale, j’y suis allé de mémoire. Une tasse de patience, une cuillère de bon sens, beaucoup beaucoup de bonne humeur, quelques compliments, de la disponibilité, quelques caresses et baisers. Saupoudrez d’amour et cuisez lentement après avoir chauffé le four à bonne température. Puis, laissez refroidir. Pendant ce temps, faites le crémage et créez une ambiance. L’ambiance ? Une belle nappe, votre plus beau sourire et votre tablier blanc brodé à la main.

Assise autour de la table avec et dans votre famille, savourez votre gâteau et promettez-vous de recommencer souvent. N’attendez pas une occasion spéciale. Le bonheur a droit de cité partout et en tout temps.

Chacun repart apportant, comme au restaurant, une boîte contenant non pas un reste de repas, mais le mode d’emploi de mon gâteau porte-bonheur.

Le bonheur c’est du gâteau… aux carottes, à déguster en famille, autour de la table de cuisine.

 


CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo