Ajoutez ce site comme page de démarrage

La rivière Chaudière & New Liverpool

Par: Rolland Bouffard, collaboration spéciale

La rivière Chaudière, quelque part. Photo: Rolland Bouffard

C’est connu de tous, la rivière Chaudière prend sa source à Lac Mégantic et termine sa course à… New Liverpool.

Cet affluent du Saint-Laurent coulant du sud vers le nord  participe à l’écriture de l’histoire de la Beauce. Depuis la fonte des glaciers, elle trouve son chemin dans la vallée. Des années plus tard les Abénakis et les défricheurs font le trajet en l’empruntant pour développer cette région de collines.

Une rivière de 200 km au parcours sinueux, marquée par des pentes raides, des cascades et des rapides suivis de fonds plats. Elle attire l’attention à chaque année à cause de son comportement printanier ou à l’occasion de fortes pluies.

Les premières générations connaissaient bien le parcours de la rivière et ses humeurs, mais depuis que les routes terrestres se sont développées, on l’oublie. Des villes et des villages se construisent, bien souvent en lui tournant le dos… Mais elle garde toujours le moral.

La chute Chaudière

Une partie impressionnante de son parcours est la chute de Charny où les glaces et les débris que la rivière transporte au printemps se fracassent en faisant un plongeon d’une hauteur de trente-cinq mètres avant de franchir les trois derniers kilomètres restants pour trouver le calme du Saint-Laurent. Ce dernier parcours formé d’une anse particulièrement découpée donne le nom de Chaudière-Bassin à ce secteur.

La chute est à l’origine du nouveau nom de la rivière, laquelle portait le nom de Rivière Bruyante à une certaine époque. Un trou circulaire creusé par la pression et l’effet de tourbillonnement des eaux dans la roche relativement tendre crée une forme de marmite que l’on compare à une chaudière.

Les derniers kilomètres de la rivière, le pont de fer du Canadien National, la Chute de Charny, autoroutes 73 et 20. Photo : Rolland Bouffard

Le peintre Hollandais Cornélius Krieghoff avait eu le temps d’immortaliser le paysage d’origine avant la construction du barrage. Le tableau est conservé au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. Le titre « La Chaudière » 1858. On peut voir cette peinture sur Internet en cliquant :   http://www.gallery.ca/fr/voir/collections/artwork.php?mkey=13676

 New Liverpool

La rivière termine sa course en frôlant New Liverpool, un secteur résidentiel à l’ouest de la ville de Saint-Romuald, où l’ancien pont Garneau, maintenant démoli, chevauchait la rivière ainsi que la plage Garneau, fréquentée par des centaines de personnes lors des chauds dimanches après-midi d’été, à l’époque ou l’on supposait que l’eau était propre à la baignade.

Photo prise de la marina à l’embouchure de la rivière Chaudière. Crédit photo : Irène Bouffard

New Liverpool, maintenant fusionné à Lévis, secteur résidentiel coincé entre la falaise et le fleuve Saint-Laurent,  permettant une vue sur le Pont de Québec, retient ce toponyme depuis le début des années 1800, alors que Henry Caldwell consent un bail à Georges Hamilton, marchand anglais, qui fonde le long de ces neuf arpents de grève, une entreprise spécialisée dans le commerce et l’exportation du bois. Dès lors l’endroit  connu sous le nom d’Etchemin est rebaptisé New Liverpool, pour ainsi rappeler le lieu où vivait la famille de ce dernier en Grande Bretagne.  Source : Dictionnaire des Noms et Lieux du Québec.

Le groupe musical The Beatles, qui fête son cinquantième anniversaire en 2012, est aussi originaire de Liverpool. Yeah! Yeah! Yeah!

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo