Ajoutez ce site comme page de démarrage

UNE SEMAINE QUI COMMENCE BIEN

Des sourires de 4 millions

Mme Huguette Giroux, directrice générale du CSSSB, Mme Diane Benoît, PDG par intérim de l'Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches, M. Robert Dutil, ministre de la Sécurité publique et député de Beauce-Sud et madame Véronique Poulin, la nouvelle présidente du Comité des usagers du CSSSB.

Devant les visages réjouis des membres du CSSSB, le ministre de la Sécurité publique et député de Beauce-Sud, monsieur Robert Dutil a annoncé un apport de 4 millions de dollars pour maintenir et rénover ses actifs immobiliers et remplacer ou améliorer son mobilier et ses équipements.

Ces quatre millions s’inscrivent dans le cadre du Plan québécois des infrastructures, qui vise notamment à assurer la pérennité du réseau et s’ajoutent à ceux qui sont prévus pour le développement des services, ajouts de nouveaux appareils médicaux, nouvelles constructions, ou d’agrandissements d’immeubles.

Comme l’a affirmé le ministre, « Les sommes investies dans notre région permettront d’offrir aux patients un milieu de soins rehaussé qui répond encore mieux à leurs besoins tout en assurant aux professionnels du milieu de la santé d’évoluer dans un environnement de travail plus fonctionnel, agréable et stimulant ».

Rappelons qu’en septembre dernier, le docteur Yves Bolduc, ministre de la Santé et des Services sociaux, avait fait une annonce dans ce sens. Les montants étaient destinés à couvrir les rénovations fonctionnelles mineures, ailleurs que dans les installations d’hébergement et de soins de longue durée, ainsi qu’à maintenir les actifs pour le parc immobilier, l’équipement et le mobilier.

Améliorations diverses

Voulant appuyer sur l’importance vitale de l’entretien et de l’amélioration pour maintenir la qualité, Mme Diane Benoît, PDG par intérim de l’Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches, cite avec humour le peintre français Henri Matisse : « On ne peut s’empêcher de vieillir, mais on peut s’empêcher de devenir vieux ».

Huguette Giroux, directrice générale du CSSSB et Mme Diane Benoît, PDG par intérim de l'Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches

Des sommes seront donc consacrées à différents matériaux, revêtement extérieur, fenêtres, etc. À l’intérieur, 800 000 $ sont destinés à mise à niveau de la Salle blanche (oncologie). On parle entre autres ici de hotte stérile pour la préparation de médicaments pour le cancer.

Un important réaménagement des consultations externes coûtera 1 800 000 $ et l’achat de deux caméras gamma ira chercher un autre million.

C’est cher, mais…

Pour donner une idée des coûts des équipements spécialisés, parlons du remplacement des deux caméras utilisées pour la médecine nucléaire. Les deux présentes caméras datent de 10 ans, mais le développement dans le domaine est si rapide qu’après 5 ans, la désuétude commence à les envahir apparemment.

Le million de dollars en coût du remplacement de ces deux caméras gamma qui répondent aux nouveaux Standards canadien placeront le CSSSB à la fine pointe dans ce domaine. Une courte recherche permet de comprendre la relation qualité prix dans ce million.

Des caméras très spéciales

La scintigraphie est une méthode d’imagerie médicale qui procède par l’administration, dans l’organisme, d’isotopes radioactifs afin de produire une image médicale par la détection des rayonnements émis par ces isotopes après captation par les organes à examiner. On utilise une caméra gamma à scintillation pour acquérir des images du corps et ainsi détecter les différents problèmes avec plus de précision.

Véronique Poulin, la nouvelle présidente du Comité des usagers du CSSSB

Vous pouvez en savoir beaucoup plus ici http://fr.wikipedia.org/wiki/Scintigraphie et comprendre que ce ne sont pas des caméras qu’on tient dans la main.

Le comité des usagers, vous connaissez ?

« Nul doute que ces investissements profiteront aux clients », a assuré madame Véronique Poulin, récemment nommée présidente du Comité des usagés. Ce comité a un rôle important. En effet, conformément au mandat qui lui est conféré par la Loi, le comité des usagers a pour mandat de faire connaître les droits et les responsabilités des usagers, de promouvoir l’amélioration de la qualité des conditions de vie des usagers, de défendre les droits et intérêts collectifs des usagers, ainsi que d’accompagner au besoin une personne dans une démarche de plainte.

Il est composé de huit membres qui travaillent bénévolement pour être la voix, les yeux et les oreilles des clients. Il se veut un allié important pour l’amélioration de la qualité des soins et des services.

Les millions

On ne peut nier que des équipements de pointe soient indispensables. Espérons que les investissements suivants seront aussi bénéfiques pour la clientèle. Aller à l’hôpital, c’est jamais drôle, mais si vous en ressortez, vous pourrez rire. C’est ce qu’on vous souhaite.

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo