Ajoutez ce site comme page de démarrage

LISE BERNARD AU CENTRE MARIE-FITZBACH DU 07 JUILLET AU 28 AOÛT

« Celle qui va… »

L’artiste-peintre Lise Bernard, entre deux de ses tableaux, au moment de l’accrochage de ses œuvres jeudi au Centre Marie-Fitzbach.

Une partie de l’exposition « Celle qui va… » de l’artiste-peintre Lise Bernard, exposée à Montréal au printemps, sera présentée au Centre d’art Marie-Fitzbach, du 7 juillet au 28 août.  Le vernissage se tiendra à 18 heures, le 7 juillet.

Œuvres parfois à la limite du 3D lorsque fibres, mortier, verre et métal se marient à l’acrylique.  Mais avant tout, toiles suggestives, voyage intime et partage espéré de l’émotion.

Cette exposition était présentée au Montréalais, en mai dernier, à la Galerie 2456, de la rue Beaubien, un excellent endroit pour les artistes qui souhaitent promouvoir leur art dans la métropole.

Depuis 2004, Lise Bernard compte cinq expositions individuelles à son actif et près d’une quinzaine d’expositions collectives.  Elle démontre également un engagement certain pour la cause des arts dans sa région.  Ses œuvres se retrouvent dans des collections privées au Québec, au Canada et aux États-Unis.   Soulignons également que Madame Bernard a été présidente de la corporation Artistes et Artisans de Beauce en 2010, elle succédait alors à Madame Simone Bernard.

On peut visionner une courte vidéo du vernissage de son exposition au printemps de 2008, au Moulin La Lorraine, de Lac Etchemin, en cliquant sur le lien suivant :

httpv://www.youtube.com/watch?v=N2UjEh2ky08

 Lise Bernard est née en Beauce et y vit et y travaille toujours.  Détentrice d’une maîtrise en éducation, elle œuvre dans ce domaine pendant de nombreuses années.  Elle  entrecoupe toutefois celles-ci d’incursions en écriture et de voyages à l’étranger à travers lesquels se glissent des projets d’aide humanitaire, notamment en Haïti et au Burkina Faso.  

C’est sans doute pourquoi cette sensibilité à l’égard de l’humanité se retrouve à travers sa poésie et une vingtaine d’œuvres, dont un volet inspiré de l’actualité mondiale,  L’artiste-peintre se questionne sur l’extraordinaire force vive que l’Humain d’ici et d’ailleurs porte en lui, force insoupçonnée jusqu’au jour où sonne l’urgence.  Urgence d’agir, urgence de vivre, urgence d’être

L’artiste-peintre se questionne sur l’extraordinaire force vive de l’être humain d’ici et d’ailleurs

Ce qui fascine l’artiste, ce sont les humains, d’ici ou d’ailleurs, la force qu’il y a dans l’être humain; ce qu’il y a aussi d’important à ses yeux c’est le parcours des femmes en voyant tellement de femmes qui vivent tellement de choses différentes, souligne-t-elle sous le regard attentif des visiteurs venus à son vernissage.

De là une conscience aiguisée de « l’autre » à la fois si différent et si semblable, un questionnement sur ce monde aux soubresauts souvent déroutants et une réelle fascination pour le parcours des femmes et pour l’extraordinaire force vive intérieure de l’Humain – des thèmes que l’artiste autodidacte ne cesse d’explorer. 

C’est donc une exposition à ne pas manquer au Centre Marie-Fitzbach de Saint-Georges jusqu’au 28 août 2011.

PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
SHSartigan
CarteVetementsSevigny

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]