Ajoutez ce site comme page de démarrage

UN LIVRE EN HOMMAGE AUX FAMILLES SOUCHES DE BEAUCEVILLE

1737-1791 : Pour ne pas oublier le passé

Par: René d'Anjou

M. Pierre Cloutier écoute attentivement les explication de son collègue, André Garant, membres du comité organisateur de l'événement du 12 juin, les détails des activités qui rendront hommage aux familles souches de Saint-François-de-Beauce.

C’est avec passion que l’historien André Garant a brossé un tableau des débuts de la colonisation de la paroisse de Saint-François-de-Beauce (Beauceville) en 1737,  alors que la seigneurie de St-François-de-Beauce est d’abord concédée à François­-Pierre de Rigaud de Vaudreuil  et en 1772, Joseph-Gaspard     Chaussegros de Léry en prend possession.

Monsieur Garant a expliqué que pour être une famille souche, il faut compter cent ans d’implantation dans le milieu alors qu’un pionnier peut-être quelqu’un qui s’installe, pour un certain laps de temps, pour ensuite se rendre dans une autre ville ou une autre région. D’ailleurs, parmi ses pionniers, plusieurs ont pris, par la suite, le chemin de Saint-Georges, de préciser l’historien.

M. Garant prenait la parole dans le cadre de la conférence de presse annonçant la tenue, le 12 juin prochain, de diverses activités pour rendre hommage aux pionniers et aux familles souches de Beauceville. Parmi ses activités on lancera un ouvrage, dont on tait le nom, pour l’instant, qui comptera près d’une centaine de pages, sur les familles souches de Saint-François; cet ouvrage est réalisé en partenariat avec l’imprimerie Interglobe de Beauceville.

Ses recherches démontrent que le premier arrivant de St-François fut Guillaume Létourneau vers 1740. Puis d’autres familles se sont ajoutées et témoignent des débuts de la colonisation de cette paroisse.

Pour M. Garant, «Rendre hommage aux fondateurs de Saint-François nous permet de continuer ce voyage au pays de notre hier».

M. Michel M. Mercier et Mme Andrée Roy, étaient très attentifs aux explications de l'historien André Garant.

M. André Garant pointe, avec son bras, la rivière Le Bras, partie de la Beauce qui a accueilli en 1737, les premiers pionniers.

L’historien Garant a également rendu hommage aux femmes de l’époque qui ont travaillé «comme des acharnées» pour s’implanter dans la région, généralement près des cours d’eau, non seulement de la rivière Chaudière, mais aussi, le long de la rivière Le Bras et de la rivière des Plante, que l’on appelait également la rivière à Guillaume.

De tous les noms des familles souches, on retrouve des Bernard, Bolduc, Boucher, Bourque, Busque, Caron, Cloutier, Doyon, Fortin, Gagné, Gagnon, Gilbert, Giroux, Gosselin, Goulet, Groleau, Grondin, Jolicoeur, Lachance, Lessard, Loubier, Maheu, Mathieu, Mercier, Morin, Paré, Plante, Quirion, Rancourt, Rodrigue, Roy, Thibodeau, Toulouse Vallée et, bien entendu, des Poulin et des Veilleux.

On peut entendre deux extraits de l’intervention de M. André Garant en cliquant sur l’un ou sur l’autre des liens suivants :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Un banquet de 4 services

Parmi les diverses activités de cette journée du 12 juin, outre le dévoilement d’une monumentale plaque avec les noms des familles souches, il y aura le banquet de 4 services qui se tiendra à midi trente au club de golf.

Au menu, on retrouve, entre autres, la terrine de gibier, un velouté de rutabaga à l’érable, un coq au porc et un gâteau traditionnel, le tout pour la modique somme de 40 $ par convive.

Compte tenu du nombre de places, il est préférable de réserver le plus tôt possible. On peut retrouver les détails de cette activité et la fiche d’inscription avec le lien suivant : http://www.ccpb.ca/lettre-d-invitation-familles-souches

Soulignons que pour la réalisation de ce projet, le Comité culturel et patrimonial de Beauceville a pu compter sur l’appui de partenaires dont la ville de Beauceville, le Centre local de développement (CLD), la Caisse Desjardins du Sud de la Chaudière, la Fabrique de la paroisse de Beauceville,  l’Imprimerie Interglobe et la Promutuel Beauce-Etchemins.

On précise que la réussite de cet événement patrimonial sera déterminée par la participation de la population à cette journée hommage aux pionniers de Saint-François-de-Beauce.  Honorer la mémoire des ancêtres dénote la fierté que l’on a d’appartenir à cette grande famille de fondateurs.

C’est donc un rendez-vous à ne pas manquer le 12 juin à Beauceville.

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo