Ajoutez ce site comme page de démarrage

On a parlé de Madeleine Ferron, l’insoumise

Quand la Beauce débarque en Normandie

Gervais Lajoie, de l’Amicale du Régiment de la Chaudière et co-auteur du livre «Madeleine Ferron, l’insoumise – trois perspectives»

M. Gervais Lajoie, lieutenant-colonel à la retraite, s’est rendu en France, en juin 2010 plus précisément à Bernières-sur-Mer, pour faire la promotion du livre «Madeleine Ferron, l’insoumise – trois perspectives» dont il est l’un des auteurs et, par la même occasion, participer aux cérémonies commémoratives du débarquement du 6 juin 1944.

 C’est donc 66 ans plus tard, le 5 juin l’an dernier, que Gervais Lajoie, ancien commandant du Régiment de la Chaudière «débarquait» à son tour à Bernières-sur-Mer, sans tambour ni trompette pour présenter une causerie sur le livre Madeleine Ferron, l’insoumise : trois perspectives.

Madame Maryvonne Mottin, maire de Bernières-sur-Mer et le lieutenant-colonel, à la retraite, Gervais Lajoie de L’Amicale du Régiment de la Chaudière.

Gervais Lajoie, coauteur du livre, relevait le défi d’aller présenter l’auteure, Beauceronne d’adoption, qui s’est illustrée par son œuvre sociale et littéraire en Beauce et à travers le Québec. En même temps, il faisait la promotion de la Beauce, de sa culture et de son histoire.

Cet hommage à l’épouse du juge Robert Cliche permettait aussi aux Bernièrais présents à la causerie de découvrir le pays de plusieurs de leurs «libérateurs» de juin 1944. Précisons qu’une quarantaine de personnes ont applaudi à son art de conter et à son humour renforcé par son réjouissant accent québécois.

Gervais Lajoie nous a indiqué qu’il était «fier de répondre à l’invitation de Maryvonne (madame Maryvonne Mottin est maire de Bernières-sur-Mer et Conseillère générale du canton de Douvres la Délivrande) d’autant plus que nos activités commémoratives régimentaires nous conduisent souvent sur la route de Bernières-sur-Mer. Cette fois-ci, c’était un défi différent, car il s’agissait d’intéresser des Normands à l’œuvre d’une femme inconnue ou presque en France.»

Outre cette causerie sur la côte normande, Gervais Lajoie a également participé au forum des Associations à Wimereux, près de Boulogne-sur-Mer (un autre endroit libéré par le Régiment de la Chaudière) pour aussi y faire la promotion du livre.

«Quand tu dois payer ton billet d’avion, tes frais de déplacements et de séjour pour aller faire la promotion d’un livre bénévolement, il faut vraiment que tu sois passionné par le sujet », ajoute le président de la Fondation Gabriel-Lajoie. Il était plus que satisfait de son voyage : il a fait connaître Madeleine Ferron, il a vendu les 22 livres qu’il transportait dans sa valise (plus de 17 kilogrammes) et en plus il a pris part à plusieurs activités commémoratives comme ancien commandant du Régiment de la Chaudière.

 Comme les Normands sont très accueillants, il a pu vivre tout au cours de son périple des rencontres amicales souvent aux effluves de pommes.

Nos photos sont une gracieuseté de M. Jean-Claude Mottin

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo