Ajoutez ce site comme page de démarrage

Un village qui a fait du chemin !

C’est en rendant hommage aux bénévoles, aux collaborateurs, aux membres du conseil d’administration, aux autorités municipales et aux médias que le président du Village des défricheurs, M. Pierre Grenier, a brossé un tableau positif des activités de l’organisme pour la dernière année alors que la fréquentation des lieux a connue une excellente augmentation.

 C’est dans le cadre de l’assemblée générale de l’organisme, à laquelle participait une vingtaine de personnes, que M. Grenier a révélé les principaux éléments qui ont permis au Village des défricheurs de réaliser des activités qui ont obtenu un franc succès.  4847 visiteurs ont assisté aux diverses activités durant la saison 2010 comparativement à 4103 visiteurs en 2009, soit une augmentation de 18 %.

Camp théâtre : Pauline B. Paré (debout, à l’extrême droite) avec un groupe de participants aux Feux follets.

De belles réalisations

Parmi celles-ci, mentionnons la Forêt légendaire qui a attiré environ 1 400 visiteurs de mai à septembre dernier.  Ce jeu, de grandeur nature, consiste à résoudre une énigme, bâtie à partir d’une histoire vécue, en découvrant les secrets des 10 stations aménagées dans la forêt derrière le village.  Trois parcours étaient organisés,  le premier, facile, était d’une durée de 1 h 15, le second, de 1 h 45 et le plus difficile, de 2 h 30.

 On a aussi mis à l’essai un camp de théâtre patrimonial, auquel 24 jeunes du 3e cycle du primaire et du 1er cycle du secondaire ont pu s’initier au théâtre étudiant. Le tout s’est terminé par la présentation d’un spectacle présenté par les jeunes le 24 juillet. 

 On prévoit renouveler cette expérience en 2011 en augmentant sa durée et le nombre de participants.  On sensibilisera les écoles de la région et la commission scolaire à cette activité.

 Les Feux follets, sous la direction de mesdames Pauline B. Paré et Chantal Grenier, ont obtenu un très bon succès en tenant huit représentations sur les planches du Café du Conteux. Les jeunes acteurs de la troupe ont su épater l’assistance qui faisait salle comble.

 Parmi les autres activités, mentionnons la Fête de l’automne, le Jardin de Grand-mère, les visites guidées du Village, la Soirée des contes et légendes et les expositions du Manoir.

 Nouveau conseil d’administration

De gauche à droite : M. Christian Langevin, André Robitaille, Jacques Poulin, 2e v.p., Francis Larochelle, 1er v.p., Jessica Boutin, gestionnaire. Patricia Binet, trésorière, Pierre Grenier, président, et Marie-Claude Lantagne forment le conseil d’administration.

 Par ailleurs, le point le plus marquant de l’année, aux dires de M. Grenier, fut l’embauche d’une gestionnaire à temps plein, Mme Jessica Boutin : «Engager une personne-ressource à temps était un geste indispensable à la continuité de notre organisme qui nous a permis d’accroître notre efficacité. Avec une gestionnaire temps plein, nous pouvons maintenant penser à nous développer», a indiqué M. Grenier. Notons aussi que le conseil d’administration du Village des Défricheurs reste pratiquement inchangé, à l’exception du départ de l’administratrice  Mme Sylvie Lantagne. Trois postes sont cependant disponibles.  Les personnes intéressées à s’impliquer dans le fonctionnement de l’organisme peuvent s’adresser à la gestionnaire, Mme Boutin en composant le 418 594-6009.

 Un budget équilibré

Avec la gestion d’une douzaine de bâtiments et un budget annuel de 1 250 000 $, l’organisme parvient à joindre les deux bouts et a même réussi à réduire de 16 00 $  sa dette envers la municipalité de Saint-Prosper dont le solde est maintenant de 23 000 $.

 Selon les estimations de la firme comptable, le Village aurait fait un surplus de 55 540 $, ce qui, bien qu’encourageant, ne finance pas l’ensemble des activités du Village. Le soutien des entreprises et des gens de la région Beauce-Etchemin reste donc important.

 Des commanditaires ont permis d’amasser près de 45 000 $.  Mentionnons la Caisse Desjardins, la municipalité de Saint-Prosper, le CLD des Etchemins, le député Robert Dutil, Jean Morin Media Communications, Nashville en Beauce, l’Exposition régionale, le Groupe Canam, Raymond Chabot Grant Thorton, Hydro-Québec, Jean-François Maheux, Jeanne d’Arc la Rivière La Rochelle, Inter-Marché, les Peintures d’autos 2000, Marcel Poulin, Lemieux Nolet.

Aspect éducatif : Il ne faut pas oublier tout l’aspect éducatif que le Village des Défricheurs offre aux visiteurs.

Bien entendu, le Village des défricheurs a pu compter sur l’appui d’Emplois d’été Canada, d’Investissement Québec et d’Emploi-Québec.

 Les activités devraient reprendre en mai prochain.  En attendant, on peut visiter le site du Village des défricheurs : http://www.village-des-defricheurs.qc.ca/section11.asp

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo