Ajoutez ce site comme page de démarrage

Lucien l’expert l’affirme : EN CANETTE, C’EST MEILLEUR !


Le nouveau look de Lucien, sans moustache.

Quelques fines bouches le prétendent depuis longtemps, « c’est un petit peu meilleur en canette ». Et ils ont raison. Les sceptiques seront confondus. C’est en effet lors du dernier mardi gourmand de la saison à la bibliothèque Marie-Fitzback que Lucien Rancourt, juge dans des compétitions internationales de bières, a révélé le pourquoi de la chose. L’explication est que « la bière en canette est meilleure parce qu’il faut chauffer et refroidir très vite pour tuer les bactéries. C’est plus court avec la canette, donc la bière garde plus son goût ». La pasteurisation dure moins longtemps avec la canette. Édition Beauce est heureux d’avoir contribué à régler ce grave problème existentiel qui perdure depuis trop longtemps.

Photographe professionnel de métier et propriétaire de « La maison de la bière et du vin » depuis vingt-cinq ans, Lucien Rancourt a captivé une audience de tous les âges

(de consommer) en partageant ses vastes connaissances dans la fabrication du vin et de la bière. Avec dégustation et prix de présences.

Yesssss!!!!!!!

On parle du vin

On apprend toutes sortes de choses. En voici quelques-unes en vrac. Il est maintenant — pas autrefois — si simple de faire son vin « qu’on ne peut pratiquement pas le manquer ». En passant, Vinexpert est le plus grand manufacturier au monde de produits de vinification destinés au consommateur. La compagnie visite des vignobles et achète des récoltes en vérifiant des critères très spécifiques de qualité.

Horreur ! Il y a du métabisulfite de potassium ajouté dans le jus de raisin lors de la fabrication pour garder couleur et fraicheur au produit. Pas de panique, on relaxe, un hamburger contient la même quantité de sulfite que 81 bouteilles de vin. Chaque jour nous amène une dose de stupéfaction.

Le jus du raisin rouge est blanc. C’est la macération de six heures avec la peau du raisin qui donne la couleur caractéristique.

Contre un modeste tarif plus le prix du « kit », vous pouvez vous faire une cuvée de 27 à 30 bouteilles directement avec notre ami Lucien. Si vous vous demandez si le vin est bon, c’est oui, oui, oui. Il est intéressant de comparer le prix de revient avec les taxes que la SAQ perçoit sur une bouteille de vin. Très instructif.

On parle un peu de la bière

Pour donner de l’amertume à la bière et servir d’antibactérien, donc pour conserver la bière, on ajoute du houblon. Il y a une crise du houblon au Québec. Tapez « Houblon Québec » sur un moteur de recherche pour en savoir plus. Producteurs, soyez à l’affut.

Fabriquer sa bière, selon Lucien, revient à peu près à 0,55 $ la bouteille. Très simple à faire. Et en plus, dans la bière que vous fabriquez, les ingrédients sont: eau, houblon et levure; c’est pourquoi plusieurs disent qu’ils n’ont pas mal à la tête. Étrangement, les très nombreux ingrédients des bières commerciales ne sont pas mentionnés sur les bouteilles. En fait aucun ingrédient n’est mentionné. Bizarre.

Le mois prochain, sera jugé un Porto à l’érable inventé et concocté par nul autre que notre ami Lucien. On peut se le procurer uniquement auprès de l’inventeur.

Visitez le site http://www.maisondelabiere.com/Maison_de_la_biere/intro.html ou le 385, 127e Rue à Saint-Georges.

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo